Semrush: Le Guide Complet (Version 2021)

Semrush possède tous les outils SEO dont vous avez besoin pour mener à bien votre référencement naturel.

Mais, soyons honnête:

Ce n’est pas toujours évident de maîtriser la bête.

Dans ce guide, je vais vous montrer exactement toutes les étapes nécessaires pour gérer efficacement votre référencement naturel avec Semrush.

Pour suivre et utiliser ce guide il faut que vous activiez, au préalable, la version d’essai de Semrush en cliquant sur le bouton ci-dessous. Cette offre Spéciale est exclusivement réservée aux lecteurs de mon blog.

[Cliquez ici pour afficher l’accès rapide aux 38 étapes!]

SEMRUSH ET LE SEO ÉTAPE PAR ÉTAPE

Chapitres

chapitre 1 :

SEMRush - Les Bases

Dans ce chapitre vous allez découvrir à quoi sert Semrush.

Vous comprendrez également pourquoi cette boite à outils est plébiscitée par les professionnels du marketing digital.

Enfin, nous verrons par où commencer.

Pas le temps de lire cet énorme guide maintenant? Cliquez ici pour télécharger la version PDF.

Semrush, c’est quoi?

Semrush a comme principal focus de proposer la meilleure solution de veille concurrentielle à destination des professionnels du marketing digital.

Mais pour moi, Semrush c’est surtout:

La boite à outils SEO la plus complète du marché.

Les données qui y sont analysées et présentées sous forme de rapports faciles à comprendre représentent une réelle mine d’or pour votre business.

Semrush peut ainsi vous aider à évaluer le niveau de performance de vos concurrents et découvrir les stratégies qu’ils utilisent.

Vous serez aussi en mesure de comprendre pourquoi certains de vos concurrents obtiennent de mauvais résultats.

Et donc:

Vous n’aurez qu’à reproduire les stratégies qui fonctionnent chez vos concurrents dans votre propre campagne SEO.

Parmi les nombreuses tâches que Semrush peut vous aider à accomplir en quelques clics, en voici quelques unes:

  • Découvrir tous les concurrents présents dans votre secteur / niche
  • Connaître tous les mots clés les plus lucratifs sur lesquels se positionnent vos concurrents
  • Savoir exactement d’où proviennent les backlinks de vos concurrents
  • Suivre l’évolution des positions pour les mots clés sélectionnés
  • Découvrir les produits les plus lucratifs de vos concurrents
  • Connaître les mots clés à utiliser pour vos produits, pages et articles de blog
  • Savoir quels sont les contenus qui génèrent le plus de trafic chez vos concurrents

Semrush se décline en 3 forfaits mensuels:

  • Pro – $119.95
  • Guru – $229.95
  • Business – $449.95

Soyons clair:

Oui, c’est une somme.

Mais:

Semrush va vous faire économiser énormément de temps et d’argent en vous mettant devant le nez toutes les stratégies à utiliser pour obtenir des résultats concrets.

Si ce qui vous intéresse c’est d’obtenir du trafic facilement (j’imagine que c’est le cas) alors c’est sans aucune hésitation l’outil qu’il vous faut.

Par contre, c’est mon devoir de vous prévenir…

… Une fois que vous aurez goûté à Semrush et que vous aurez compris comment l’exploiter au maximum (ce qui sera le cas après avoir lu ce guide) vous aurez VRAIMENT du mal à passer à autre chose.

Mon guide est régulièrement mis à jour :

Certaines captures d’écran ne sont pas toutes récentes, car l’interface n’a pas – encore – changé pour celles-là.

De ce fait, je n’ai pas eu besoin de créer de nouveaux exemples pour mon guide 2021.

L’avertissement étant fait, voyons maintenant quelques chiffres sur Semrush.

Semrush, Plébiscité Par Les Experts Du Marketing Digital

Dans le monde du Marketing digital, Semrush est la boîte à outils qui remporte le plus de trophées haut la main.
Ce n’est d’ailleurs pas étonnant qu’il ait été récemment élu Meilleur Outil par 40 experts reconnus dans le domaine.

Si vous vous demandez comment les spécialistes du Marketing Digital utilisent Semrush au quotidien, j’ai une surprise pour vous.

J’ai également organisé un article collaboratif rassemblant 16 experts expliquant comment ils utilisent Semrush.

Voici quelques chiffres qui montrent la puissance de Semrush:

  • 6+ Millions d’utilisateurs
  • 20 Milliards de mots clés
  • 774 Millions de domaines

Etape n°1 – Par Où Commencer?

Avant de vous ruer sur tous les outils disponibles dans Semrush, il est important de créer un nouveau projet.

Après la création d’un compte vous vous trouverez directement dans le tableau de bord de la plateforme de Gestion.

Cliquez sur l’un des boutons « Ajouter un nouveau projet ».

Indiquez ensuite le nom de domaine de votre site (URL sans https / http ni www) puis le nom de votre projet.

Une fois votre projet créé, Semrush va générer votre tableau de bord (Dashboard).

Il vous permet de visualiser, à un seul endroit, les données provenant des 11 outils ci-dessous:

Nous verrons au fil du guide, comment configurer chaque outil et comment en tirer profit au maximum.

Vous êtes pressé(e)?

Vous pouvez d’ores et déjà configurer chaque outil en cliquant sur les 11 boutons bleus (Set up ou configurer) et suivre les indications.

Une fois tous les outils configurés vous obtiendrez un tableau de bord SEO complet.

Voici la dernière version (à l’heure où j’écris le guide):

tableau de bord semrush

Comme dans toute campagne SEO sérieuse, la première chose à faire est d’auditer votre site.

Pourquoi?

Pour comprendre les points faibles et connaître les axes d’amélioration.

RÉSUMÉ DES ACTIONS:

1) Créer un compte Semrush Pro (30 jours d’essai gratuit).
2) Créer un nouveau projet, dans Semrush.

chapitre 2 :

L'Audit SEO dans SEMRush

Dans ce chapitre, vous allez apprendre à réaliser un audit SEO complet avec Semrush.

Audit technique, audit on-page, audit du contenu, audit des backlinks…

Un bon référencement naturel commence par des fondations solides.

Pas le temps de lire cet énorme guide maintenant? Cliquez ici pour télécharger la version PDF.

Si vous voulez battre vos concurrents, il va d’abord falloir comprendre les faiblesses de votre site et les leviers d’amélioration que vous pouvez facilement mettre en place.

Cela va vous permettre de construire des fondations solides, un socle stable.

Heureusement, Semrush possède des outils pour vous fournir des données et recommandations claires et précises.

Cette étape est cruciale:

Elle peut vous faire gagner beaucoup de trafic avec très peu d’effort…

Etape n°2 – Faire Un Audit Technique

Pour comprendre tous les problèmes techniques rencontrés par votre site, vous pouvez utiliser l’outil « Audit de Site ».

Cliquez sur « Audit de site » dans le menu de gauche.

audit seo semrush

Puis sur le lien bleu « Configurer » à côté de votre projet proposé automatiquement.

Choisissez le nombre de pages à crawler.

Enfin, démarrez l’audit avec le bouton vert.

paramètres de l'audit de site

Attendez quelques minutes et Semrush vous affichera le résultat de l’audit sous forme de jolis graphiques.

En quelques secondes, j’ai pu découvrir que mon site possédait une trentaine d’erreurs.

Pour connaître les détails, il suffit de parcourir les différents onglets.

Cet outil d’audit technique est un excellent point de départ pour un audit seo complet.

Après avoir exploré toutes les URLs de votre site, Semrush vous montre exactement où se situent les points faibles techniques de votre site.

Sa navigation très facile vous permet en quelques clics de connaître les pages concernées par le problème.

Chaque problème est accompagné d’explications très claires vous permettant d’optimiser les pages en question.

Unique sur le marché : l’audit de site inclut une analyse de ses données structurées.

C’est à travers le widget “Markup” :

En cliquant dessus vous pourrez voir si vous avez fait des erreurs dans l’implantation de vos données structurées et visualiser les zones d’amélioration / diversification.

L’audit peut être lancé automatiquement tous les jours ou 1 fois par semaine (le jour de votre choix).

L’outil peut vous envoyer alors un email avec les résultats de chaque audit.

Vous pouvez également exporter l’audit au format PDF.

Avant de passer à l’étape suivante, prenez un peu de temps pour regarder tous les problèmes techniques et veillez à en corriger la majorité.

Une fois que vous avez corrigé les erreurs, relancez un audit SEO.

Si le résultat avoisine 95%, passez à l’étape suivante.

Etape n°3 – Auditer Les Pages (On-Page)

Cet outil vous permet non seulement d’analyser chaque page de votre site mais il propose également toute une série d’idées d’optimisation.

A vous de faire le tri entre les bonnes idées et les mauvaises idées.

Malgré le tri, cela vous permet d’avoir à portée de main quelques excellentes opportunités d’optimisation et donc d’améliorer facilement le trafic de la page concernée.

Pour accéder à l’outil, dans le menu de gauche, cliquez sur « On Page SEO Checker ».

Menu On page SEO Checker

Ensuite cliquez sur champs Texte et sélectionnez le projet sur lequel vous travaillez.

on page seo checker 2

Puis sélectionnez le pays, le département, la ville et l’appareil (mobile ou ordinateur), puis lancez l’outil en cliquant sur le bouton vert .

L’analyse de l’outil se base sur les pages du site et les mots clés sur lesquels ces pages ont un potentiel d’amélioration.

Avant de pouvoir lancer l’analyse, choisissez le mode de sélection des pages et mots clés à optimiser .

Il existe 5 possibilités:

  • Auto Import: Semrush importe les pages les mieux classées et mots clés associés
  • Manual: il s’agit d’un import réalisé manuellement. Chaque page et mot clé sont saisis les uns après les autres.
  • File: permet d’importer un fichier CSV contenant les pages et mots clés associés
  • Google Search Console: comme son nom l’indique, vous pouvez connecter votre compte Google Search Console pour importer les pages et mots clés choisis
  • Organic Research: Semrush liste les pages et mots clés par niveau de trafic estimé

Pour ma part, je préfère opter pour l’option « Fichier » pour des raisons d’efficacité et de précision. Rien de tel qu’un bon vieux fichier où l’on saisit nous même les pages et mots clés à viser.

Cliquez ensuite sur le bouton vert « Recueillir des idées » puis laissez Semrush mouliner.

Après quelques minutes, vous obtiendrez le tableau suivant:

résultats on page seo checker

Après avoir cliqué sur le lien bleu représentant le nom de votre projet, Semrush vous affichera les résultats de son analyse dans un joli tableau de bord.

on page seo checker semrush

Veillez à connecter vos comptes Google Analytics et Google Search Console, en cliquant sur le bouton « Connecter GA ».

Cela permettra à Semrush d’analyser les comportements des utilisateurs et de trouver de nouvelles idées d’optimisation pour l’UX (Expérience Utilisateur).

on page seo checker semrush 2

Pour voir les idées trouvées pour chaque page, vous pouvez cliquer sur le bouton vert.

tableau des idées

Vous pourrez ainsi prendre connaissance des suggestions faites par Semrush.

Pour aller plus loin dans l’analyse pour chaque section, cliquez sur le lien bleu « Voir analyse détaillée ».

suggestions SEO Semrush

Semrush vous affichera ainsi le détail de l’analyse.

Vous pouvez vous balader dans les sections « Sémantique », « Backlinks », « Contenu », « Utilisation de la vidéo », « lisibilité », pour découvrir toutes les idées d’optimisation proposées par Semrush.

analyse on page détaillée

Franchement, pas mal non?

Semrush n’est pas connu pour être un expert de l’audit SEO mais comme vous pouvez le constater, il se défend plutôt bien…

Prenez un peu de temps pour regarder toutes les idées d’optimisation et mettez en pratique celles que vous jugerez cohérentes.

Etape n°4 – Auditer Les Backlinks

Savez-vous si votre site possède un profil de liens propre ?

Êtes-vous certain qu’aucun backlink toxique ne met en danger votre site?

Google ne vous fera pas de cadeau si vous ne faites pas attention aux liens qui pointent vers vos pages.

Comment faire?

Il suffit de:

  1. Lancer un audit de backlinks
  2. Regarder si des liens sont toxiques
  3. Exporter les liens toxiques dans un fichier
  4. Utiliser ce fichier de désaveu pour signaler à Google que vous voulez désavouer les liens toxiques

J’ai une bonne nouvelle pour vous.

C’est exactement ce qu’est capable de faire l’outil d’Audit de Backlinks de Semrush.

Jetons-y un œil.

Cliquez sur « Backlink Audit ».

audit backlink semrush

Puis cliquez sur le champs texte et sélectionnez le projet sur lequel vous travaillez.

outil audit backlink

Puis lancez l’audit en cliquant sur le bouton vert.

configuration campagne audit backlinks

Quelques secondes plus tard Semrush va indiquer que l’analyse est terminée.

Cliquez sur « Accéder aux résultats » pour voir le détail.

audit de backlink terminé

Semrush affichera alors une vue d’ensemble des résultats.

Dans mon cas, 0,5% de mes backlinks sont potentiellement toxiques.

Cela correspond à 1 lien.

Si je clique sur le « 1% » ci-dessus, je peux prendre connaissance du backlink concerné.

L’outil Audit de Backlinks trie les backlinks du plus toxique au moins toxique.

Pour cela il attribue un « Score de toxicité » à chaque backlink.

Plus un lien a un score élevé, plus il est dangereux pour votre site.

Ce score est compris entre 0 et 100.

Semrush utilise pour le moment 50 critères de toxicité pour calculer le score toxique d’un lien.

Pour découvrir les éléments de chaque backlink constituant une menace pour votre site, il vous suffit de cliquer sur le score.

Selon le score plus ou moins élevé et les raisons évoquées, vous pouvez prendre différentes décisions:

  • Garder le backlink si le score n’est pas trop élevé,
  • Supprimer le lien manuellement en demandant au propriétaire du site référent d’enlever le backlink (si le score est élevé)
  • Demander à Google de désavouer le backlink (à faire lorsque le propriétaire du site ne veut / peut pas supprimer le backlink nocif).

Pour demander à Google d’ignorer des backlinks il faut lui envoyer un fichier contenant les liens à désavouer.

Il vous suffit de sélectionner les liens toxiques à désavouer et cliquer sur « Vers Désaveu ».

Tous les liens à désavouer sont ensuite listés dans l’onglet « Désaveu ».

Pour générer le fichier de désaveu, il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Export to TXT ».

Vous n’aurez plus qu’à uploader le fichier de désaveu dans l’outil de désaveu de Google.

Étant donné que les backlinks sont l’un des facteurs les plus importants pour obtenir de bons résultats, il est évident que cet outil vous permettra de maintenir la bonne qualité de votre profil de liens.

Profitez-en:

Cet outil est votre meilleur allié pour éviter de possibles pénalités futures.

Etape n°5 – Auditer Le Contenu

Comme expliqué dans mon guide sur l’audit SEO, un audit du contenu se conclut par l’une de ces 4 décisions:

  • Conserver le contenu tel quel
  • Améliorer le contenu
  • Consolider le contenu avec d’autres contenus
  • Supprimer ou désindexer le contenu

Sélectionnez la boîte à outils « Content Marketing ».

Et cliquez sur « Content Audit ».

Ensuite, sélectionnez votre projet.

audit de contenu semrush

Semrush vous affichera toutes les pages à analyser. Pour cela il extrait votre sitemap.xml située à la racine de votre site.

Si vous souhaitez lui indiquer une autre Sitemap, il vous suffit de lui indiquer le chemin de la bonne sitemap.

Par exemple, dans mon cas, je veux focaliser l’analyse uniquement sur le contenu de mon blog.

Je veux donc indiquer à Semrush l’URL de ma sitemap dédiée à mon blog.

Pour cela il faut cliquer sur le lien « Modifier la liste du sitemap ».

content analyzer semrush

Si la sitemap que vous voulez utiliser n’apparaît pas dans la liste détectée par Semrush, vous pouvez l’ajouter en cliquant sur le bouton dédié à cela.

sous-dossiers à auditer

Tapez l’url de la sitemap en question et cliquez sur « Ajouter ».

ajout sitemap

Sélectionnez ensuite la Sitemap.

sélection sitemap

Indiquez enfin à Semrush, le bon dossier ou sous-dossier.

Dans mon cas, il s’agit de « /blog ».

Cliquez ensuite sur le bouton vert pour lancer l’audit de contenu.

sélection sous-dossier

Ensuite:

Selon la taille de votre blog, je vous conseille d’aller boire un café…

… voire même toute la cafetière le temps que l’analyse soit complète.

Ce qui prend du temps à analyser est le contenu de votre site ou blog.

L’audit du contenu correspond au premier onglet de l’outil « Content Analyzer » (qui figure parmi les 11 outils de gestion de projet)

Le premier onglet permet donc d’auditer votre site dans le but de trouver du contenu ayant besoin d’améliorations.

Dans la section « Ensembles de contenus » , les pages analysées sont regroupées en fonction de plusieurs critères. Au préalable vous devez connecter votre compte Google Analytics.

ensembles de contenu

L’analyseur classifie chaque contenu selon 4 catégories:

  • Réécrire ou Supprimer. Cette section regroupe les pages ayant été publiées il y a plus de 2 ans, contenant plus de 200 mots et dont le nombre de visites durant les 30 derniers jours est inférieur à 15. En général ici, soit vous supprimez le contenu, soit il faut le réécrire entièrement afin de lui redonner vie.
  • Besoin de mettre à jour. Pages ayant été publiées il y a plus de 2 ans, contenant plus de 200 mots et dont le nombre de visites durant les 30 derniers jours est supérieur à 15. En général, ici, vous devez améliorer le contenu ou le consolider avec d’autres articles. Une suppression est bien souvent évitable étant donné l’âge relativement récent de l’article.
  • Révision rapide. Pages ayant été publiées il y a moins de 6 mois, contenant plus de 200 mots et dont le nombre de visites durant les 30 derniers jours est supérieur à 150. En général ici, vous avez des pages à garder ou à consolider.
  • Contenu mauvais. Pages dont le contenu compte moins de 200 mots.

Pour démarrer l’analyse de chaque groupe de pages de contenu, cliquez sur le bouton bleu « Analyser ».

onglet audit contenu

Vous aurez alors accès à un aperçu et données de chaque page de contenu.

Pour naviguer d’une page à l’autre, il suffit de cliquer sur les boutons « URL préc. » et « URL suiv. » situés en bas de l’écran.

détail audit de contenu

Jetons un oeil aux données utiles pour prendre une décision.

métriques Google Analytics

Cet article n’a généré que 9 sessions les 30 derniers jours…

Cependant, il contient plus de 2000 mots.

Il a obtenu 44 partages sociaux, ce n’est pas grand chose mais ça suffit pour me faire comprendre qu’il a suscité l’intérêt d’une partie de mon audience.

D’autre part, cet article a 4 backlinks.

Dois-je supprimer cet article?

Absolument pas, compte tenu des métriques actuelles (backlinks, partages sociaux, contenu assez riche…)

Dois-je le consolider avec d’autres articles de blog traitant du même thème?

Non plus, car c’est mon seul article traitant de ce thème et je vois bien qu’il est facilement améliorable.

Dois-je réécrire et optimiser certaines parties pour l’améliorer?

Oui, tout à fait.

Jetons un oeil aux top 5 des mots clés sur lesquels se positionne l’article.

requêtes de recherche

On voit clairement que cet article a du potentiel puisqu’il est capable de se positionner sur la première et deuxième page pour quelques mots clés pertinents.

Il existe plusieurs techniques efficaces et rapides pour améliorer le trafic organique d’un contenu existant.

Une fois que vous avez de bonnes idées pour optimiser votre article, il suffit de noter toutes les sections à modifier (ou supprimer) et par quoi les remplacer.

Ajout de tâches de rédaction

Vous pouvez même synchroniser les tâches avec votre Calendrier Google ou l’outil Trello en cliquant dans l’onglet « Collaboration ».

Synchronisation Google Calendar et Trello

Regardons l’onglet « Post Tracking ».

Comme son nom l’indique, vous pouvez suivre l’évolution de chaque contenu.

Post Tracking

Pour cela il faut indiquer dans le champs texte l’URL de l’article à suivre.

suivi article invité

Pour visualiser l’engagement de votre audience sur Twitter, vous pouvez cliquer sur « Meilleurs contributeurs ».

meilleurs contributeurs

Cela vous liste les comptes Twitter ayant le plus contribué au partage de votre contenu sur Twitter.

engagement twitter

Cela vous permet ainsi de voir si vos contenus continuent à générer de l’engagement au fil du temps.

Etape n°6 – Vérifier Les Données Analytiques Du Site

En quelques clics vous pouvez visualiser le trafic organique de votre site provenant des données de Google Analytics et Google Search Console.

Cliquez sur « Organic Traffic Insights » dans le menu vertical de gauche.

Ensuite, comme d’habitude, sélectionnez votre projet puis cliquez sur le bouton vert.

Outil Analyse trafic organique

Il vous sera ensuite demandé de connecter votre compte Google Analytics (GA) et Google Search Console (GSC) et d’indiquer le pays et la langue.

Rien de compliqué, tout est indiqué.

Une fois la configuration faite, l’outil va alors explorer les données analytiques présentes dans vos comptes GA et GSC et les afficher dans un beau tableau très facile à comprendre.

Et BOUM.

Encore des données importantes que Semrush est capable de rapatrier dans son outil…

apercu trafic organique 3 semrush

Une autre façon d’avoir des données relatives à votre site est d’utiliser l’outil « Vue d’ensemble du domaine ».

Pour cela cliquez sur l’outil dans le menu de gauche.

vue-ensemble-domaine

Puis tapez votre nom de domaine (URL sans https / http ni www) et sélectionnez « Vue d’ensemble du domaine ».

Vue d'ensemble

Après avoir cliqué sur le bouton Recherche, Semrush vous affichera une jolie vue d’ensemble sous forme de graphiques.

Semrush vous permet d’analyser ces données en provenance de plus de 100 pays, pris un par un, ou de façon globale (bouton « Monde entier »).

Concrètement, il s’agit des versions locales du moteur de recherche Google.

Même si votre contenu est en une langue:

  • une langue peut-être parlée dans de nombreux pays.
  • des natifs peuvent habiter dans de nombreux pays (expatriés).

Donc vous pouvez connaître le trafic généré dans différents pays.

La plupart des widgets situés sur cette page vous emmènent sur les autres outils Semrush pour des analyses en détail.

Bureau Vs Mobile

D’après Zenith Media, près de 6 personnes sur 10 effectuent une recherche Google à partir d’un appareil mobile.

Aussi:

La position d’un mot clé dans les résultats de recherche de Google peut être vraiment différente selon s’il est affiché sur un ordinateur ou un appareil mobile.

Ouille.

Pour vérifier ce point, Semrush propose une vue des données sur Bureau (ordinateur) et Mobile.

Il suffit de cliquer sur l’onglet correspondant à l’appareil.

Voici un exemple concret avec mon propre site.

Les statistiques sur ordinateur:

Et les statistiques sur mobile:

RÉSUMÉ DES ACTIONS:

1) Lancer un Audit Technique – Accès: Projets > Votre projet > Audit de site

2) Lancer un Audit des pages – Accès: Projets > Votre projet > On Page SEO Checker

3) Lancer un Audit des Backlinks – Accès: Projets > Votre projet > Backlink Audit

4) Lancer un Audit du Contenu – Accès: Projets > Votre projet > Content Audit

5) Vérifier les données analytiques – Accès: Projets > Votre projet > Organic Traffic Insights

chapitre 3 :

Coup d'œil sur la Concurrence

Comme vous l’avez peut-être déjà compris, Semrush est le roi de l’espionnage.

Vous allez comprendre comment il est possible d’obtenir des données essentielles de vos concurrents en quelques clics.

Si vous avez toujours rêvé de jouer l’apprenti espion, vous allez adorer ce chapitre.

Pas le temps de lire cet énorme guide maintenant? Cliquez ici pour télécharger la version PDF.

Semrush va vous aider à savoir:

  • Précisément qui sont vos concurrents
  • Pourquoi et comment ils obtiennent de bons résultats
  • Quels sont leurs points faibles et les stratégies à éviter
  • Toutes les stratégies à piquer et répliquer dans votre propre campagne SEO

Etape n°7 – Identifier Les Concurrents

Avant d’exploiter les données de vos concurrents, il faut d’abord savoir qui ils sont.

Il est certain que vous devez déjà en connaître une poignée, cela dit je suis sûr que vous ignorez l’existence d’un bon nombre d’entre eux.

Pour y remédier:

Retournez dans votre vue d’ensemble puis cliquez sur Recherche.

vue-ensemble-domaine2

Une fois la vue d’ensemble affichée, descendez jusqu’à la section « Principaux concurrents organiques » puis cliquez sur le bouton bleu « Lire le rapport détaillé ».

concurrents organiques

Semrush va alors vous afficher tous les concurrents présents sur les moteurs de recherche.

Sur quoi se base t-il ?

Sur le contenu et donc les mots clés qui se trouvent sur votre site.

recherche organique

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, il existe 1849 concurrents en ce qui me concerne.

Pour en savoir plus sur vos concurrents, cliquez sur leur lien.

Cela vous amènera à une vue globale de leur trafic.

analyse concurrent

Pour accéder à la vue d’ensemble de leur site, cliquez sur « Vue d’ensemble du domaine » dans le menu de gauche.

vue-ensemble-domaine

S’afficheront alors toutes les données relatives au site de votre concurrent.

Boom.

vue d'ensemble

Vous venez de voir qu’il était possible de visualiser les données détaillées de vos concurrents.

Ces données sont bien entendu récentes.

Mais imaginez que vous puissiez remonter dans le temps.

Quoi?

Oui.

Par exemple, que vous puissiez voir en détail les données qui ont été analysées il y a 1 mois, 3 mois, 6 mois… et même jusqu’à 9 ans en arrière!

Semrush sait faire.

Il appelle ça les données historiques.

Par exemple, jetons un œil sur les stats de Semrush en janvier 2012…

Pour cela, il suffit de cliquer sur le graphique à la date en question.

exemple données historiques

Waouh, y’a eu du progrès depuis.

détail données historiques

Vous pouvez donc visualiser en détail l’évolution des données de vos concurrents en remontant jusqu’à janvier 2012.

Cela peut vous permettre de comprendre encore mieux leur trajectoire stratégique.

Il nous reste plus qu’à exploiter tout ça…

Pour exploiter au mieux l’analyse du trafic (dont la plupart des données sont disponibles en option payante, maintenant nommée « .Trends ») :

Je vous conseille de vous plonger dans mon guide dédié sur l’analyse des statistiques d’un site concurrent.

Mais retour à nos moutons :

Etape n°8 – Découvrir Les Mots Clés Gagnants Des Concurrents

Semrush vous permet de voir la tendance de la performance de recherche de vos concurrents.

C’est quoi?

Il s’agit du nombre de mots clés par rapport auxquels un site est classé dans les 100 meilleurs résultats de recherche organique et payante dans Google.

tendance performance mots clés

Vous pouvez également accéder aux mêmes données pour les recherches sur Mobile.

tendance perf mots clés mobile

Ok c’est bien beau la tendance…

Mais comment connaître tous les mots clés qui obtiennent d’excellents résultats?

Pas de panique:

Descendez jusqu’à la section « Meilleurs mots clés organiques ».

Et encore Boom.

Et la liste complète.. 18675 mots clés.

Semrush vous donne accès, entre autre, au trafic estimé de chaque mot clé, sa position dans Google, aux fonctionnalités SERP qu’il génère (propices aux clics), le Coût par Clic que payent les publicitaires, en moyenne, pour chaque mot clé.

Pour trouver des opportunités de mots clés pour votre site, il faut au préalable appliquer des filtres à votre recherche.

D’abord, il faut exclure tous les mots clés en rapport avec l’identité du concurrent.

Ici, j’exclus le mot « Semrush ».

Il ne me reste ainsi que des mots clés potentiellement intéressants pour mon site dont je connais déjà le trafic approximatif généré chez mon concurrent.

Vous n’avez plus qu’à prendre un peu de temps pour analyser en détail chaque mot clé vous semblant pertinent pour votre propre site.

Vous avez pleins d’opportunités de mots clés à portée de main.

Merci Semrush pour cette liste de mots clés

Etape n°9 – Trouver Les Contenus Gagnants Des Concurrents

Vous connaissez les mots clés gagnants de vos concurrents.

Ok.

Mais vous aimeriez connaître le contenu qui a permis à vos concurrents de générer du trafic grâce à ces mots clés?

Surprise:

Semrush vous donne aussi accès à ces données.

(j’ai arrêté de dire BOUM).

Allez dans « Recherche organique ».

Ensuite cliquez sur l’onglet « Pages ».

En ce qui me concerne, ce qui m’intéresse est de savoir quels articles de blog drainent du trafic vers les sites de mes concurrents.

Dans ce cas, j’utilise un filtre d’inclusion avec le mot clé « /blog ».

Voilà le travail:

Il vous suffit de parcourir les pages drainant le plus de trafic afin de découvrir les contenus qui y sont proposés.

Pour connaître tous les mots clés sur lesquels se positionne la page en question, faites comme dans l’animation:

mot cles contenus

Alors maintenant:

Imaginez-vous répéter ce processus pour chacun des concurrents que Semrush vous a trouvé…

Non seulement vous allez trouver une tonne d’idées d’articles de blog…

Mais en plus:

Vous savez déjà que tous ces contenus génèrent du trafic chez vos concurrents.

Et:

Vous connaissez tous les mots clés qui permettent à vos concurrents de générer ce trafic.

Tout ça servi sur un plateau d’argent par Semrush.

Autrement dit, Il vous suffit donc de passer un peu de temps à répéter ce processus pour chaque concurrent pour vous créer une liste d’idées d’articles de blog qui vont vous générer du trafic qualifié, pour les mois ou années à venir.

Tout ça en quelques clics et heures de temps.

Nous verrons un peu plus tard, dans le chapitre « Recherche de mots clés », qu’il existe une fonction encore plus puissante permettant de découvrir tous les mots clés sur lesquels vos concurrents se positionnent mais pas vous…

Surpuissant.

RÉSUMÉ DES ACTIONS:

1) Identifier les concurrents – Accès: Vue d’ensemble du domaine > Principaux concurrents organiques

2) Découvrir les mots clés gagnants des concurrents – Accès: Vue d’ensemble du domaine > Meilleurs mots clés organiques

3) Découvrir les contenus gagnants des concurrents – Accès: Domain Analytics > Recherche organique > Pages

chapitre 4 :

Recherche d'Idées de Sujets de Contenu

Dans ce chapitre, vous verrez comment Semrush est capable de vous servir sur un plateau d’argent une tonne d’idées de sujets d’article de blog.

Je vais vous expliquer comment utiliser son outil « Topic Research ».

C’est parti…

On vient de voir dans le chapitre précédent que Semrush était capable de livrer des informations cruciales sur vos concurrents.

Notamment, la liste de tous leurs contenus qui génèrent d’ores-et-déjà du trafic organique…

C’est bien évidemment des données extrêmement utiles sur lesquelles il faut vous baser pour commencer à créer votre propre contenu.

Ne pas réinventer la roue est une des clés pour réussir à avoir des résultats très rapidement.

Espionner et faire mieux que les autres.

Cela dit, il ne faut pas s’arrêter là.

Le niveau au-dessus est d’écrire du contenu auxquels aucun de vos concurrents n’a encore pensé mais qui est pourtant recherché par les internautes.

Semrush a créé un outil pour vous faciliter grandement la tâche.

C’est l’outil « Topic Research ».

Etape n°10 – Utiliser L’outil Topic Research

Une fois dans l’outil, tapez un mot clé et cliquez sur le bouton vert pour obtenir des idées de sujets de contenu.

Semrush affiche alors des dizaines de « fiches » représentant chacune un groupe sémantique. Chaque groupe contient une liste d’idées de sujet traitant d’un sous-thème.

Par exemple: Ventre Plat.

En cliquant sur l’une de ces fiches, vous aurez accès aux données suivantes :

  • Le volume de recherche du sous-thème. Ici « Maigrir vite sans régime ».
  • Le pourcentage de difficulté pour se positionner sur le mot clé représentant le sous-thème.
  • Les Titres des 10 pages classées sur la première page des Serps de Google
  • Les questions posées par les internautes au sujet du sous-thème
  • Les recherches associées Google – vous pouvez cliquer dessus pour lancer une nouvelle analyse basée sur le mot clé cliqué.

A noter que dès que vous souhaitez mettre en favoris certains sujets, il suffit de cliquer sur la petite icône:

Ils seront sauvegardés dans l’onglet « Idées favorites »

Dans la section « Vue d’ensemble », vous y verrez les 10 sujets qui ont le meilleur potentiel pour obtenir des backlinks (cela étant basé sur des données existantes) et les 10 questions les plus populaires et qu’il est intéressant d’intégrer dans votre contenu.

L’onglet Explorateur extrait les contenus qui ont généré le plus de partages sociaux :

Enfin, vous pouvez accéder à une « Carte mentale » permettant de visualiser en quelques clics des centaines de sujets en rapport avec votre mot clé et les questions que les internautes se posent.

Une fois que vous avez mis en favoris tous les sujets pertinents, il ne vous reste plus qu’à les exporter vers Excel pour organiser votre calendrier éditorial:

Vous pouvez modifier les sujets à l’envi en cliquant sur l’icône crayon.

RÉSUMÉ DES ACTIONS:

1) Lancer l’outil Topic Research – Accès: Tableau de Bord > Topic Research

2) Exporter toutes les idées sélectionnées vers Excel.

chapitre 5 :

Recherche de Mots Clés

Dans ce chapitre vous allez voir comment réaliser une recherche de mots clés très efficace grâce à Semrush.

Semrush est bien souvent cité comme l’un des meilleurs outils de recherche de mots clés.

Pourquoi?

C’est ce que vous allez découvrir…

Semrush est capable de rapidement:

  • Trouver tous les mots clés sur lesquels vos concurrents sont capables de se classer
  • Et de vous dire sur lesquels vous ne vous positionnez toujours pas, contrairement à vos concurrents
  • Vous montrer des données détaillées comme des opportunités de mots clés de longue traîne, des données sur les CPC, (coût par clic), entre autres.

Dans ce chapitre vous allez découvrir comment réaliser une recherche de mots clés très efficace grâce à Semrush.

Etape n°11 – Utiliser L’Outil SEO Keyword Magic

Cet outil permet de faciliter la recherche de mots clés.

Il donne accès à des données très utiles qui ne sont pas (enfin plus) accessibles dans le planificateur de mots clés de Google.

Cliquez sur « Keyword Magic Tool » dans le menu latérale gauche.

Ensuite tapez votre mot clé.

L’outil permet un certain nombre de paramétrages et filtrages très utiles.

Vous pouvez baser les résultats de la recherche selon les 4 critères suivants:

  • Requête large
  • Expression exacte
  • Mot clé exact
  • Mots-clés associés

Des filtres vous permettent également d’afficher les résultats de la sorte:

  • Inclusion de mots clés
  • Exclusion de mots clés
  • Fourchette du nombre de mots
  • Fourchette du volume de recherche
  • Fourchette du pourcentage du Keyword Difficulty (indice de difficulté pour vous classer dans les 20 premiers pour un mot clé donné – de 1 à 100%)
  • Fourchette du Coût Par Clic
  • Fourchette du degré de concurrence entre annonceurs pour placer une enchère sur le mot clé donné durant une campagne PPC – de 0 à 1.
  • Nombre de fonctionnalités SERP
  • Nombre d’URLs apparaissant dans les résultats de Google.

Vous pouvez exporter les mots clés grâce au bouton « Export ».

Fonctionnalité intéressante sur la gauche:

Les mots clés sont classés par catégorie et triés soit par nombre de mots clés, soit par volume de recherche.

Par exemple, je décide de cliquer sur « pdf »:

Le résultat:

Une  bonne dizaine de sujets avec un potentiel de trafic intéressant auxquels je sais que les internautes sont intéressés :

Ils recherchent même une version PDF…

Une belle opportunité pour créer une version PDF pour ces futurs articles de blog sur la musculation qui permettront non seulement de drainer du trafic qualifié, mais aussi de convertir les visiteurs en abonnés à une liste de diffusion.

Puissant comme outil ?

Encore mieux :

L’outil permet d’afficher toutes les questions que se posent les internautes en rapport avec votre mot clé.

Ces mots clés de longue traîne sont parfaits pour des rajouts de paragraphes dans un guide complet sur les programmes de musculation.

Chaque mot clé sélectionné pourra être intégré dans une balise H2.

Selon la thématique dans laquelle vous souhaitez développer du contenu, vous pouvez trouver des tonnes de questions auxquelles vous pouvez répondre au travers d’un guide.

Vous avez devant les yeux une grosse partie des questions que se posent votre audience. 

Vous n’avez plus qu’à créer du contenu répondant à ces questions.

C’est comme cela que vous apporterez le plus de solutions possibles aux problèmes de votre audience.

Et:

Plus vous y arriverez, plus vos lecteurs resteront sur vos pages.

Et donc:

Plus Google comprendra que votre contenu est meilleur que ceux de vos concurrents pour les mots clés tapés par les internautes.

C’est en répondant au mieux aux demandes de vos lecteurs que votre site grimpera dans les SERPs…

Pas de mystère.

D’un rapide coup d’œil vous pouvez également voir la tendance du mot clé les 12 derniers mois, dans la colonne « Tendance ».

Cela vous permet de rapidement évaluer l’intérêt des internautes pour le mot clé et donc le sujet en question.

Pour une vue détaillée de chaque mot clé, il vous suffit de cliquer sur le lien du mot clé, et vous êtes ramené à la Vue d’ensemble des mots-clés.

Là j’ai cliqué sur « programme musculation homme » dans ma liste initiale :

Vous pouvez obtenir les mêmes données mais pour les smartphones, en cliquant sur « Mobile ».

Vous remarquerez que sur pas mal de mots clés, la version mobile génère plus de trafic potentiel.

Donc prenez soin de bien optimiser la version mobile de votre site.

Si on descend un peu plus bas dans la vue détaillée du mot clé, il y a une autre section très intéressante.

Mots clés associés.

Cliquez sur « Affichez tous les … mots clés ».

Rappelez-vous, c’était un critère que l’on pouvait sélectionner dans le Keyword Magic Tool.

On y retourne donc mais avec les mots-clés associés à notre nouveau terme « programme musculation homme ».

En lisant le rapport détaillé vous découvrirez une multitude de variations de mots clés de longue traîne auxquelles vous n’auriez jamais pensé.

Regardez les résultats que j’ai trouvés en l’espace de 5 secondes.

Et plus vous descendez, plus les mots clés s’éloignent du mot clé initial (colonne « Mots-clés associés % »).

Cela signifie que :

Plus ce pourcentage diminue, plus vous trouvez de variations intéressantes, jusqu’à une certaine limite de pertinence bien entendu.

Je ne sais pas si vous vous en rendez compte mais cet outil règle un des plus gros problèmes posé par le Planificateur de mots clés de Google.

Il permet de proposer de vraies variations de mots clés, qui s’éloignent réellement du mot clé initial.

Il vous permet ainsi de trouver des mots clés auxquels la plupart de vos concurrents n’ont pas pensé.

Sans parler du fait que cet outil permet de voir le volume de recherche exact de chaque mot clé.

Contrairement au Planificateur de mots clés.

Mais attendez:

C’est pas fini.

Vous avez compris à présent qu’avec Semrush, il y a toujours des surprises.

Je viens de vous montrer comment trouver des tas de mots clés de longue traîne avec des variations.

Ces variations de mots clés sont cruciales pour votre contenu.

Mais Semrush vous permet d’aller encore plus loin dans la recherche de variations de mots clés de longue traine.

Comment?

Cliquez sur un des mots clés associés (lien) qui vous intéresse.

Cela vous amènera vers la Vue d’ensemble et ainsi de suite, vers une multitude d’autres mots clés associés à ce mot clé associé…

Oui vous l’avez compris, c’est infini.

Dans Semrush pour chaque mot clé vous pouvez avoir un aperçu des Serps.

Si vous cliquez sur la petite icône « page » dans la colonne des Résultats, vous verrez alors une représentation des premiers résultats de Google pour le mot clé choisi.

Pour la version Ordinateur:

et même pour la version mobile:

Plutôt utile pour avoir un coup d’oeil rapide sur les SERPs.

Avant de passer à la suite…

Je vous propose de régler tout de suite le problème qui peut se présenter – et qui se présentera – :

Avoir BEAUCOUP de supers idées de mots-clés.

Le Keyword Manager va venir à votre secours.

Chaque fois que vous avez suffisamment affiné votre recherche pour décider qu’un mot-clé valait la peine d’être retenu…

Cliquez sur le bouton « Vers Keyword Manager » en haut à droite des tableaux de mots-clés.

Vous pourrez placer votre sélection de mots-clés dans un dossier spécifique…

…retrouver chaque dossier dans l’outil Keyword Manager…

… et enfin gérer tous vos mots-clés quand en temps et en heure il s’agira de faire une sélection finale :

Etape n°12 – Faire Une Analyse D’écart Des Mots Clés (Gap Analysis)

Vous avez vu dans les étapes précédentes que Semrush était capable de vous montrer tous les mots clés de vos concurrents.

Mais aussi:

Que l’outil Magic Keyword vous permettait de trouver une multitude de mots clés supplémentaires, y compris des tonnes de mots clés associés.

Cela représente une superbe opportunité pour répondre aux nombreux besoins de votre audience et pour générer plus de visites grâce à des mots clés de longue traîne.

Ces fonctionnalités sont puissantes et vous permettent de très rapidement dégoter de réelles opportunités de croissance de trafic.

Cela dit, si votre site possède déjà des contenus lui permettant de bien se positionner sur une certaine quantité de mots clés, il devient alors intéressant de comparer vos résultats avec vos concurrents.

Concrètement il est intéressant de connaître tous les mots clés sur lesquels vos concurrents sont capables de se classer et pas vous.

Mais comment?

Vous l’avez peut-être déjà deviné.

Semrush possède cet outil.

C’est vraiment un outil extrêmement puissant et utile.

Voyons comment s’en servir.

Cliquez sur « Possibilités de mots clés ».

Personnellement, si je veux réaliser une analyse d’écart sur les mots clés avec mes concurrents, je pourrais taper « drujokweb.fr » (le premier domaine entré est considéré comme le vôtre), « webrankinfo.com », « abondance.com », « 1ere-position.fr » et en dernière position « semrush.com ».

(Par contre je ne suis pas obligé d’analyser tout un domaine, aujourd’hui j’aurais la possibilité de m’en tenir à une URL, un sous-dossier ou un sous-domaine concurrent)

Par défaut, ce sont les mots-clés organiques qui sont analysés entre chaque domaine.

Mais vous pouvez aussi choisir les mots-clés payants ou PLA (Google Shopping) et même faire un choix spécifique pour chaque domaine si vous cliquez sur « Sélectionnez un type de mot clé pour chaque domaine ».

L’outil liste tous les mots clés sur lesquels vous-même et les autres vous positionnez.

Cette donnée n’est pas vraiment utile.

En revanche :

Ce qui vous intéresse c’est de connaître tous les mots clés sur lesquels les autres se positionnent, mais pas vous.

Pour cela vous avez la manière simple et la manière un chouïa moins simple.

La manière simple, c’est le widget « Meilleures possibilités pour Vous », qui montre les 5 premiers mots-clés qui vous manquent par importance de volume de recherche.

Pour la manière un chouïa moins simple :

il faut descendre vers le tableau « Détails des mots-clés pour ».

Il s’agit du détail pour « vous » (de votre perspective), votre domaine étant sélectionné par défaut dans le menu déroulant à côté du titre du tableau.

Sélectionnez le groupement « Manquants » :

« Mots-clés pour lesquels votre domaine n’est pas classé, mais pour lesquels ses concurrents le sont. »

Cette action me permet de découvrir pas moins de 434 mots clés (et donc pas mal d’idées d’articles) pour lesquels il serait potentiellement intéressant de créer du nouveau contenu.

Les cases surlignées en vert indiquent la meilleure position tenue par un site sur le mot clé de la ligne.

C’est vraiment un outil puissant.

Pourquoi?

Parce que si plusieurs concurrents arrivent à bien se classer sur certains mots clés, il y a de grandes chances que vous puissiez rivaliser tôt ou tard.

Cela dit, je vous vois venir:

« J’aimerais aussi connaître tous les mots clés (pas en commun) sur lesquels mes concurrents arrivent à se positionner, et pas moi ».

Et bien:

C’est également possible.

Vous pouvez aussi choisir le groupement « Inexploités » pour voir tous les mots-clés sur lesquels AU MOINS UN adversaire se positionne.

Intéressant, n’est-ce pas?

Oui mais:

En y regardant de plus prês, beaucoup de mots clés ne permettent pas à vos concurrents de se classer sur les premières pages de Google.

Donc:

C’est une information assez faible. .

En effet, ce qui nous intéresse c’est de voir les mots clés pour lesquels les concurrents arrivent à se positionner dans le top 10.

Pour faire cela, on peut jouer différemment avec les filtres :

D’abord, choisir la case « Uniques » au-dessus du tableau.

Et puis jouer avec le menu déroulant en changeant le domaine en perspective.

Et enfin, classer les mots-clés du plus performant au moins performant via la colonne des positions :

On peut enfin rajouter des couches de filtres pour n’avoir que les mots-clés les plus intéressants en terme de volume, et pertinents (en excluant les mots-clés de marque),

Et voilà ce que ça donne :

Maintenant, on a bien un aperçu des mots clés pour lesquels chaque concurrent arrive à se positionner sur la 1ère page des résultats de Google, alors que nous (et les autres) non.

En cherchant un peu vous trouverez sans aucun doute des mots clés très intéressants 🙂

Et chaque fois que ce sera le cas, vous pourrez les exporter dans le Keyword Manager grâce au petit bouton bleu.

RÉSUMÉ DES ACTIONS:

1) Utiliser l’outil SEO Keyword Magic – Accès: Keyword Analytics > Keyword Magic Tool

2) Retenir les mots-clés dans le gestionnaire personnalisé – Accès: bouton et outil Keyword Manager

3) Faire un Gap Analysis des mots clés – Outil « Possibilités de Mots clés »

chapitre 6 :

Validation Finale des Mots clés

Trouver des mots clés c’est bien mais faut-il encore qu’ils soient bien adaptés à votre situation.

A quoi bon essayer de se positionner sur des mots clés trop compétitifs?

A quoi bon générer du trafic qui ne se convertit jamais en vente?

Ce chapitre va vous montrer comment valider vos mots clés.

A l’heure actuelle, vous avez déjà une bonne liste de mots clés pour votre contenu actuel ou futur.

Il va falloir à présent être certain que ces mots clés sont:

  • Accessibles: c’est à dire pas trop concurrentiels
  • Pertinents: qui sont en rapport assez étroit avec ce que vous vendez
  • Rentables: qui ont le potentiel de déclencher des ventes sur le court terme ou moyen terme.

Pour estimer la pertinence et rentabilité je vous invite à lire la section audit de mots clés présente sur mon guide sur l’Audit SEO.

En effet, ces 2 critères relèvent surtout d’une réflexion de votre part.

Nous allons aborder plutôt l’aspect « Accessibilité ».

C’est quoi?

C’est le fait de valider si tel ou tel mot clé n’est pas trop concurrentiel.

S’il est trop concurrentiel vous aurez que trop peu de chance de vous positionner sur celui-ci.

Essayer de se classer sur un mot clé sur lequel de trop gros concurrents se positionnent déjà et inutile.

Surtout si votre site n’est pas autoritaire.

Mais:

Comment savoir si un mot clé est trop concurrentiel?

Facile…

C’est exactement ce que nous allons voir juste après.

Etape n°13 – Évaluer L’Accessibilité Des Mots Clés Choisis

Pour nous faciliter grandement la tâche, Semush inclut un outil qui vous indique la difficulté pour vous classer sur un mot clé.

Très utile, encore une fois 🙂

Par moment, il faut savoir ranger votre ego dans votre poche.

En effet:

Parfois, vos concurrents sont tout simplement plus forts que vous.

Du moins sur Google.

Pour espérer les battre, il faut faire énormément d’effort. Mais des fois, même en proposant du contenu plus qualitatif, créatif et unique cela ne suffit pas.

Il faut donc revoir vos ambitions à la baisse.

Mais comment juger l’accessibilité d’un mot clé?

C’est ici qu’entre en jeu la métrique « Keyword Difficulty » (abrégée en KD %) de Semrush.

Cette métrique va vous économiser beaucoup de temps, d’effort et d’argent.

En effet:

Il n’y a vraiment rien de pire que de passer un temps fou à vouloir se positionner sur un mot clé trop concurrentiel sur lequel vous n’obtiendrez jamais de résultat.

Avant d’utiliser Cette métrique, je vous conseille de rassembler tous les mots clés préalablement sélectionnés dans un fichier Excel.

Ou peut-être que vous avez utilisé la fonctionnalité exportation dans Semrush lors des étapes précédentes.

Pour vous voir le « Keyword Difficulty » de multiples mots-clés, allez dans le menu « Vue d’ensemble des mots-clés », sur la page d’accueil ou à l’onglet « Analyse par lots ».

Ensuite collez jusqu’à 100 mots clés dans la zone de texte, puis cliquez sur « Analyser ».

Vous aurez ensuite votre liste de mots clés que vous pourrez organiser selon leur niveau de difficulté via la colonne « KD % », pour faire mieux que vos concurrents.

Il s’agit d’un pourcentage :

Plus il est élevé, plus la concurrence est difficile à battre.

Si vous voulez savoir sur quels domaines se basent le calcul du niveau de difficulté, cliquez sur la petite icône qui représente une SERP dans la colonne « Résultats ».

Si vous voulez savoir sur quels domaines se basent le calcul du niveau de difficulté, cliquez sur le pourcentage correspondant à un mot clé.

Vous verrez ainsi les 20 domaines qui se classent le mieux sur le mot clé en question, donc vos 20 meilleurs concurrents.

Personnellement, quand je vise un mot clé principal pour un de mes articles de blog, j’essaie de ne jamais dépasser un score de 65%.

Lorsque je crée du contenu de qualité, cela me permet de me positionner assez rapidement sur la première page des résultats de Google.

Par exemple pour mon article listant les réseaux sociaux, j’ai choisi comme mot clé principal « Liste réseaux sociaux ».

À l’époque où je l’ai choisi, Semrush estimait que l’indice de difficulté pour bien se classer sur ce mot clé était de 64.72%.


J’ai donc optimisé mon article de sorte à bien me positionner sur « liste réseaux sociaux » en sachant que j’arriverais (peut-être) un jour à me positionner également sur « réseaux sociaux ».

Aujourd’hui, voici les résultats.

J’oscille pas mal entre le haut de la 1ère page des Serps de Google et le milieu.

J’étais 3ème sur « Réseaux sociaux » il y a 1 mois mais j’ai perdu des places.

Cela va remonter très probablement d’ici quelques jours.

En réalité, ça fluctue beaucoup et régulièrement.

Tout ça pour dire qu’à l’origine je voulais me positionner sur « liste réseaux sociaux » mais qu’au final j’arrive à me classer sur plusieurs centaines de mots clés.

Mais surtout:

Sur « Réseaux sociaux ».

Ce mot clé a pourtant une difficulté de presque 85%.

Je vous conseille donc d’attaquer des mots clés moins ambitieux mais en essayant (si possible) d’y encapsuler des mots clés plus ambitieux comme j’ai fait avec « liste réseaux sociaux » .

2 mots clés en 1.

RÉSUMÉ DES ACTIONS:

1) Evaluer l’accessibilité des mots clés sélectionnés – Accès: Vue d’ensemble des mots-clés > Analyse par lots > colonne Keyword Difficulty

chapitre 7 :

Rédaction & Publication du Contenu

Dans ce chapitre, je vais vous parler des deux sortes d’audiences pour lesquelles vous devez écrire du contenu.

Ensuite, vous découvrirez comment Semrush peut vous aider à planifier tout votre contenu grâce à son calendrier.

Pour finir, vous verrez comment programmer la publication de vos articles de blog sur les réseaux sociaux.

Il existe 2 sortes de contenus:

  • Les contenus qui intéressent les experts dans votre domaine
  • Les contenus qui intéressent vos prospects

Dans l’idéal, votre blog doit s’adresser à ces 2 cibles.

Pourquoi?

Parc que si vous écrivez uniquement sur des sujets qui intéressent vos prospects, alors vous n’allez jamais obtenir de backlinks…

En effet:

À part si vos prospects font le même métier que vous (ce qui est plutôt rare), alors il ne pourront jamais créer de liens vers vos articles de blogs.

Ils n’ont pas de blog traitant de la même thématique que la vôtre, donc aucune opportunité de placer des liens contextuels.

Inversement:

Si vous n’écrivez que des articles destinés aux experts dans votre domaine, avec des explications plus poussées décrivant les dernières techniques du moment, des astuces et stratégies n’intéressant absolument pas vos prospects…

… alors vous récolterez des backlinks, certes, mais vos prospects ne vous trouveront jamais sur Google.

(encore une fois, à part si ces « experts » sont vos prospects. Par exemple: une grosse partie de mes clients sont spécialisés dans le SEO et le Marketing digital).

Pourquoi il ne vous trouveront jamais?

Parce que les sujets auxquels des experts s’intéressent sont différents de ceux que recherchent des futurs clients.

Et donc :

La sémantique et les mots clés sont différents.

Puis de toute façon :

Le message que vous faites passer à un expert ne trouvera pas souvent écho chez votre prospect.

Tout ça fait que très peu de vos lecteurs ne seront des acheteurs potentiels.

Il est bien évidemment important de se focaliser sur des articles de blog ayant un rapport direct ou indirect avec ce que vous vendez.

Cela permettra d’attirer des visiteurs qui seront potentiellement intéressés par vos offres commerciales.

C’est du trafic qualifié.

Cela dit:

Si aucun blogueur spécialisé dans votre domaine ne s’intéresse à vos articles et donc ne crée de backlinks, votre trafic organique ne décollera jamais.

Moins vous aurez de backlinks, plus l’Autorité de Domaine de votre site sera au ras des pâquerettes.

Et :

Pas d’Autorité, Pas de Trafic.

Il existe beaucoup de stratégies pour intéresser les blogueurs influents et moins influents et ainsi récolter beaucoup de partages sociaux et de backlinks.

Voici une étude de cas décrivant une technique utilisée par un de mes clients pour faire connaître son blog auprès d’experts influents.

La prochaine étape consiste à organiser et planifier la rédaction de vos futurs contenus dans un calendrier éditorial.

Cela tombe bien :

Semrush possède un outil de Calendrier Marketing.

Etape n°14 – Planifier La Rédaction Du Contenu

Le Calendrier Marketing se trouve dans l’outil de Gestion (et non de Marketing de Contenu).

Pour y accéder, il faut au minimum un forfait Guru (et Business pour gérer plusieurs calendriers).

Une fois sur le calendrier, cliquez sur « Lancez-vous » pour créer une nouvelle campagne.

Ce calendrier permet de planifier n’importe quelle tâche et peut être partagé avec votre équipe ou collègues.

Ce n’est pas un calendrier éditorial.

Cela dit, vous pouvez très bien vous en servir pour planifier tous vos articles pendant une période donnée.

Dans l’exemple qui suit, je vais créer une campagne de 6 mois, durant laquelle je vais planifier la rédaction d’une multitude d’articles, appelés ici « activités ».

Chaque article incluera un certain nombre de tâches.

À noter : l’interface n’a pas changé depuis ma campagne de 2018, elle est juste passée entièrement en français.

Une fois dans l’onglet « Campaigns », cliquez sur le bouton vert pour créer votre première campagne.

Indiquez le nom et la durée de la campagne.

Tapez la description et des commentaires, si besoin.

Je vous recommande surtout d’attacher un fichier Word ou PDF décrivant toute la procédure détaillée expliquant toutes les tâches et étapes incluses dans le calendrier éditorial.

Ce fichier sera accessible par tous les membres de l’équipe éditoriale.

Ensuite créez une première activité en cliquant sur le « + ».

Dans le cas d’une campagne éditoriale, l’activité correspond à la production de l’article.

Indiquez le nom de l’article et la date limite de réalisation des tâches allouées à sa création.

Ensuite, vous pouvez créer toutes les tâches nécessaires à la création de l’article 1.

Ici ma première tâche est « Rechercher les 17 idées/astuces pour maigrir ».

Vous pouvez alors sélectionner la date et heure limite de livraison.

Une fois toutes les tâches créées, vous pouvez les assigner aux membres de l’équipe.

Soit en les invitant par email, soit en partageant le lien de l’invitation.

Ici on voit que j’ai invité 3 membres à accéder à mon calendrier éditorial.

Une fois validée, mon « activité » correspondant à la réalisation de mon article 1 apparaît dans le calendrier.

La liste des tâches est accessible dans l’onglet « Mes tâches ».

Etape n°15 – Programmer La Publication Du Contenu Sur Les Réseaux Sociaux

Vous ou un membre de votre équipe a enfin fini la rédaction d’un article?

Il est alors temps de programmer sa publication sur vos différents comptes Réseaux sociaux: Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram et Pinterest.

Vous avez le choix entre faire cela manuellement…

… ou utiliser l’outil « Social Media Poster » de Semrush.

Dans un premier temps, vous devez configurer l’outil.

Connectez tous vos comptes Réseaux Sociaux.

Vous pouvez programmer la publication sur :

  • La page Facebook de votre entreprise
  • Votre compte Twitter
  • Votre compte Linkedin et la page de votre entreprise
  • Votre compte Instagram et la page de votre entreprise
  • Votre fiche Google My Business
  • Votre compte Instagram
  • Votre compte Pinterest
  • Votre compte YouTube

Une fois la configuration faite, cliquez sur « Schedule post » pour créer une nouvelle publication et l’ajouter à votre calendrier des publications.

Voici un exemple de publication sur un compte Twitter.

Ici, j’ai simplement fait un « copier/coller » de l’URL de mon guide sur l’audit SEO.

Un lien raccourci bitly c’est automatiquement généré. 🙂

L’article a été aspiré et un aperçu s’est affiché sur le côté droit de l’écran.

Cet aperçu peut être visualisé en mode ordinateur ou mobile.

Dès que vous écrivez un nouvel article de blog, vous devez le partager plusieurs fois sur les réseaux sociaux.

En fonction des réseaux sociaux, la fréquence recommandée diffère:

  • Sur Twitter: H, H+8, H+16, J+1, J+3, S+1, M+1, M+2…
  • Sur Facebook: H, S+1, M+3, M+6, M+9…
  • Sur Linkedin: H, S+1, M+3, M+6, M+9…

H = Heure.

J = Jour.

S = Semaine.

M = Mois.

Dans le cas de mon article sur l’Audit SEO, j’ai cliqué sur « Schedule » puis j’ai programmé cela.

Voici l’aperçu sur le calendrier.

Une fois validée, mon calendrier a inclus cette nouvelle publication aux dates et heures programmées.

Je vous conseille de changer le texte de chaque publication ainsi que l’image (vous pouvez uploader l’image de votre choix) pour varier l’accroche et la forme.

Il vaut mieux éviter de dupliquer simplement une publication.

Donc, vous avez programmé la publication de votre nouvel article pour les heures et jours qui suivent.

Ok, et après plus rien?

Si :

Vous devez le partager sur les réseaux sociaux de temps en temps pour que la partie de votre audience qui ne l’a jamais vu puisse le lire et le partager.

Ainsi votre article pourra récolter régulièrement de nouveaux partages sociaux et peut-être même des backlinks.

Social Media Poster possède une fonctionnalité de publication régulière.

Vous pouvez donc publier votre nouvel article de manière infinie (ou sur une période donnée) tous les 2 mois par exemple.

Cela dit, ce n’est pas ce que je recommande.

Je vous conseille plutôt d’utiliser une autre fonctionnalité bien plus puissante et efficace qui consiste à placer votre publication dans une file d’attente.

Semrush pourra ainsi puiser dedans et récupérer toutes les publications, les unes après les autres, présentes dans cette file d’attente selon des jours et heures programmés pour cela.

Vous pouvez décider, par exemple, de publier 10 Tweets par jour.

Vous allez me dire:

« 10 tweets par jour? A cette allure l’outil va vite faire le tour de mes articles de blogs…. ».

Non justement.

Le but c’est que 75% de vos publications soient des articles de blog provenant de blogueurs ou experts influents dans votre secteur.

Pourquoi?

  • Pour ne pas spammer votre audience avec vos articles de blogs…
  • Pour partager le plus de contenu de qualité possible à votre audience (par seulement votre contenu)
  • Pour tisser des liens avec ces blogueurs ou experts influents

Il est donc important d’ajouter au minimum 3 publications en rapport avec des articles externes suivies d’une de vos publications.

Il suffit de cliquer sur « New post », puis « copier/coller » le titre d’un des articles présent sur le blog populaire (ici Semrush) puis ajouter le handle du propriétaire du blog (ici @semrush) pour qu’il soit au courant du partage et l’URL de l’article.

Vous pourrez ensuite valider et passer à la publication suivante en cliquant sur le bouton « Add to queue & create another ».

Pour mieux visualiser le planning de la semaine en fonction des différentes heures, vous pouvez sélectionner « week ».

La nouvelle publication ajoutée à la file d’attente est bien ajoutée au calendrier.

Pour voir toutes les publications qui ont été ajoutées à la file d’attente, cliquez sur « Queue ».

Voilà.

Les publications sont toutes programmées, vous pouvez maintenant passer aux choses sérieuses…

La construction de backlinks.

RÉSUMÉ DES ACTIONS:

1) Planifier la rédaction du contenu – Accès: Tableau de bord > Calendrier Marketing

2) Programmer la publication du contenu sur les Réseaux sociaux – Accès: SMM > Social Media Poster

chapitre 8 :

Construction de Backlinks

Semrush a passé beaucoup de temps à développer et peaufiner ses outils d’analyse et de construction de backlinks.

Nous allons voir comment ces outils vous permettent, non seulement d’obtenir des informations essentielles sur les backlinks de vos concurrents, mais aussi de vous servir sur un plateau d’argent des opportunités de construction de backlinks…

Prêts pour passer au niveau supérieur?

Google a récemment confirmé que les 3 facteurs les plus importants en référencement naturel, sont:

  • Les backlinks
  • Le contenu
  • RankBrain

Il va sans dire que si vous comptez battre vos concurrents, vous avez intérêt d’avoir une bonne stratégie de Netlinking.

Etape n°16 – Etablir Une Stratégie De Netlinking De Qualité

Avant toute chose, il est important de bien comprendre quelque chose.

Des backlinks de qualité, ça s’obtient. 

Cela ne se crée pas.

Obtenir un lien d’un site externe, c’est comme obtenir un vote. C’est comme ça que Google l’interprète, en quelque sorte.

Pourquoi un site voterait pour une des pages de votre site, si celle-ci n’est pas de qualité?

A part si vous avez payé le propriétaire du site en question, il n’y a aucune raison qu’il vous donne un backlink…

Il existe, par contre,  plusieurs raisons qui pourraient permettre l’obtention de backlinks de qualité:

  • Vous avez écrit un article de qualité sur une thématique qui intéresse des blogueurs (et leur audience)
  • Vous avez écrit un article qualitatif très complet qui apporte des informations complémentaires à l’article d’un blogueur (ou propriétaire d’un blog)
  • Vous avez écrit un article de qualité mentionnant plusieurs ressources externes (études, blogs, articles externes, influenceurs, etc)
  • Vous avez écrit un article participatif rassemblant plusieurs experts dans un domaine précis
  • Vous avez produit un contenu de qualité relativement viral (beaucoup de partages sociaux) et récoltant une poignée de backlinks de qualité au passage
  • Etc.

Vous avez peut-être remarqué un point commun.

Lequel ?

La qualité du contenu.

Cela peut paraître (peut-être) évident pour vous, mais ça ne l’est pas pour tout le monde.

En effet, il y a 3 raisons principales qui font qu’une campagne de construction de backlinks échoue.

Je devrais plutôt dire 3 niveaux:

  • Niveau 1 : le site à référencer n’a aucun blog, donc aucun contenu potentiellement qualitatif.
  • Niveau 2 : le site à référencer a un blog mais un contenu peu qualitatif (et souvent trop maigre).
  • Niveau 3 : le site a un blog avec du contenu de qualité mais celui-ci n’a aucune stratégie de promotion, donc très peu de chance d’obtenir des backlinks.

Moralité:

Avant de penser Backlinks, il faut penser Qualité de contenu et être capable d’intéresser les lecteurs.

La parenthèse étant fermée, passons au vif du sujet.

Etape n°17 – Espionner Les Backlinks Des Concurrents

Pourquoi commencer par réinventer la roue?

Gardez-ça pour après.

La stratégie SEO  la moins coûteuse en temps (et en argent) est de:

  • Vérifier quels sont les backlinks de qualité obtenus par vos concurrents
  • Vérifier quels sont les sites / domaines ayant créé les liens entrants
  • Comprendre comment vos concurrents ont réussi à obtenir ces backlinks
  • Répliquer leurs stratégies

Pour cela il existe un outil d’analyse de backlinks.

Sans déconner. 🙂

Cliquez sur « Analyse de backlinks » dans la section « Construction de liens ».

Après avoir tapé le nom de domaine du site concurrent, vous obtiendrez le tableau de bord suivant:

Cette page vous montrera le profil de backlinks de votre concurrent.

Grâce à ces données vous pourrez rapidement comprendre:

  • Le niveau de popularité de votre concurrent
  • Le niveau d’autorité des sites qui ont créé les backlinks vers votre concurrent
  • Et bien sûr d’où proviennent les liens.

Un critère important à vérifier:

La diversité du profil des liens.

Dans le cas pris en exemple au dessus (voir image), on voit bien qu’il y a un total de 14,4 Millions de backlinks provenant de 17 400 domaines référents.

Ici, le profil de backlinks est donc assez diversifié, compte tenu du nombre de sites ayant créé des backlinks.

En descendant un peu plus bas sur cette page, on peut voir 2 données importantes:

  • le ratio  des backlinks « dofollow » / « nofollow ».
  • les types de backlinks

Ici on voit que 78% des backlinks proviennent de textes, ce qui nous indique que (très certainement) une grosse partie sont des liens contextuels (situés en plein cœur d’un article de blog).

Ce qui est excellent.

On voit également que 99% des liens entrants sont en Dofollow.

Un lien dofollow:

c’est un lien qui laisse passer du jus de référencement et qui a donc un impact direct en termes de référencement naturel pour la page liée.

Un lien nofollow:

Ne passe aucun jus de référencement et n’a donc aucun impact direct sur le référencement naturel de la page liée.

Cela indique à Google, que 99% des backlinks doivent être pris en compte comme un « vote ».

En général les liens nofollow proviennent de commentaires de blog ou forums.

Est-ce qu’il faut que vous concentriez vos efforts de construction de backlinks uniquement sur des liens qui sont en (do)follow?

La réponse est NON.

Pourquoi?

Parce que même si un lien nofollow n’est pas pris en compte par Google et ne transmet aucun PageRank, il peut vous ramener un max de trafic qualifié.

Surtout si le lien est bien placé.

Par exemple, il suffit que vous publiiez un commentaire de qualité sur un blog ou forum réputé dans votre domaine, en y ajoutant un lien vers un de vos articles de blog (pour apporter encore plus de valeur) et vous récolterez alors un flux régulier de trafic très qualifié.

Qualifié = en rapport direct avec le contenu (et les offres) que vous proposez.

Ce trafic est facilement convertible et peut vous amener de futurs abonnés et même clients.

Voyons voir maintenant un point super important: la répartition TLD.

C’est quoi ça?

Pour faire court, c’est le type d’extension du domaine.

Par exemple: .com, .fr, .org etc…

Voyons voir la répartition TLD de mon concurrent.

(Au moins) 13 backlinks provenant de .edu

Wouahou.

Et puis je suis curieux, je clique sur le chiffre des 4161 « autres » domaines référents » pour voir la répartition TLD exacte.

Tiens : 485 domaines en .org ayant des backlinks.

Excellent.

Ces backlinks valent de l’or.

Vous pouvez cliquer sur les liens en bleu pour découvrir les sites et comprendre comment vos concurrents ont obtenu ces liens.

En parcourant les backlinks vous découvrirez des perles et vous pourrez ainsi, à votre tour, essayer d’obtenir les mêmes pour votre site.

En cliquant sur l’onglet « Domaines référents » vous pourrez voir la liste de tous les domaines (sites) ayant créé des liens entrants vers le site de votre concurrent.

Si vous cliquez sur le lien du domaine, vous pouvez découvrir toutes les pages d’où proviennent les backlinks.

A chaque domaine référent est attribué un score d’autorité .

C’est quoi le score Autorité?

Réponse en image:

Cela me permet de mettre l’accent sur un autre point très appréciable dans Semrush: Les explications.

Où que vous vous trouviez dans Semrush, quel que soit l’outil ou section, vous trouverez des explications claires sur chacune des fonctionnalités et appellations.

Des infos bulles, comme celle juste en haut, vous permettront de comprendre l’utilité de chaque terme, et des liens « En savoir plus » vous mèneront vers une explication plus détaillée.

On ne peut pas dire que la plupart des autres outils SEO fassent autant d’effort pour faire comprendre à leurs utilisateurs tous les moindres recoins de leur outil.

Très appréciable et efficace.

Etape n°18 – Trouver Des Opportunités De Backlinks

Vous avez à présent une grosse liste de backlinks, OK.

Mais:

Que faire avec tout ça?

Pour faciliter la recherche d’opportunités de backlinks, utilisez les filtres.

Cela vous permettra d’afficher la liste des backlinks par Pays et par Extension (TLD), par exemple.

Vous n’avez peut-être pas envie de lister les backlinks qui proviennent de Chine, du Japon ou de Russie…

Moi non en tout cas 🙂

Si votre site est français et la cible est le marché français, mieux vaut ajouter un Filtre sur la France.

Egalement vous pouvez décider de commencer par lister les backlinks provenant des extensions .org

Comme ceci.

Fouillez et regardez s’il y a des backlinks que vous pouvez répliquer pour votre propre campagne de backlinks.

Aimeriez-vous connaître les pages de votre concurrent qui attirent le plus de liens?

D’accord.

Cliquez sur l’onglet « Pages référencées »

 

Ensuite cliquez sur la colonne « domaines » pour trier par ordre ascendant le nombre de domaines référents.

Puis parcourez de haut en bas la liste des pages…

Voici quelques opportunités me concernant.

 

Comment puis-je en tirer profit?

1/ Ecrire des articles de blog sur les 7 premiers sujets (encadrés en rouge), puisque je sais déjà qu’ils attirent des backlinks, donc parfait pour augmenter l’autorité global de mon site.

2/ Vérifier toutes les pages ayant créé des backlinks vers les pages d’articles ci-dessus pour essayer de récupérer des backlinks pour mes futurs articles traitant du même sujet

3/ Jeter un œil à l’article sur les techniques de link building et vérifier tous les backlinks pointant dessus pour promouvoir mon article sur le Netlinking auprès des sites d’où proviennent les backlinks

Jetez un oeil aux pages de vos concurrents qui ont récolté le plus de backlinks. Cela vous donnera une bonne idée du type de contenu que votre audience aimera lire.

Vous pourrez ainsi utiliser ces types de contenu dans votre stratégie SEO.

Analysez ces contenus en profondeur afin d’identifier des points d’amélioration possibles.

Vous pourrez ainsi proposer du contenu similaire mais de meilleure qualité et au goût du jour.

Cela augmentera vraiment vos chances d’obtenir des backlinks de qualité.

Etape n°19 – Faire Une Analyse d’Écart Des Backlinks (Gap Analysis)

Vous souvenez-vous de ce que je vous ai dit un peu plus haut (étape n°12) sur la possibilité de connaître tous les mots clés sur lesquels vos concurrents sont capables de se classer, et pas vous ?

Vous aimeriez faire la même chose avec les backlinks?

Aucun soucis.

Semrush a un outil qui s’appelle « Possibilités de Backlinks » qui permet de comparer les backlinks de plusieurs domaines (sites).

Il vous suffit alors d’ajouter les sites de 4 de vos concurrents puis votre site en dernier.

Une fois l’analyse de comparaison lancée, l’outil vous affichera un tableau listant tous les backlinks pointant vers l’un ou plusieurs des domaines analysés…

… et si vous développez le menu « Diagrammes », vous aurez deux jolis graphiques comparant la quantité des backlinks de chaque site à l’évolution de leur Authority Score.


Vous pouvez décocher certains sites si vous voulez plus de lisibilité sur d’autres.

On remarque la belle croissance de fr.semrush.com (courbe orange), qui montre une belle progression en termes d’acquisition de nouveaux backlinks.

Si vous remarquez qu’un de vos concurrents a réussi à obtenir pas mal de backlinks récemment, il y a fort à parier que leur stratégie de netlinking est bonne.

Attention : il peut aussi s’agir d’une attaque de Negative SEO…

Dans tous les cas, il faut mener votre enquête en regardant la liste des backlinks concernés !

J’imagine que vous aimeriez connaître, à présent, tous les backlinks que vos concurrents ont réussi à obtenir et pas vous ?

C’est simple :

Dans le champ « Prospects du domaine », choisissez votre site.

Voilà.

Mention spéciale à Abondance.com pour ces deux beaux backlinks provenant de harvard.edu 🙂

Au fur et à mesure que vous tombez sur de réelles opportunités, ajoutez-les dans votre document Excel en indiquant l’URL des pages ramenant des backlinks mais également le type d’opportunité (ex: rédaction d’article invité, l’article lié est de mauvaise qualité,  l’article lié est dépassé/vieux,  l’article lié n’existe plus… etc.)

Etape n°20 – Analyser Les Backlinks Par Lots

Vous avez listé dans votre fichier Excel une certaine quantité de backlinks grâce à différentes méthodes dans Semrush.

Ces backlinks représentent, selon vous, de réelles opportunités pour votre campagne de netlinking?

Super.

Cela dit, pour y voir plus clair, il serait quand même intéressant de:

  • Connaître le potentiel de trafic de chaque site référent (où se situent les backlinks)
  • Sur quels sites se situent les backlinks les plus bénéfiques

C’est là qu’entre en jeu l’outil:

Analyse par lots.

Cet outil vous permet d’analyser jusqu’à 200 backlinks, en une seule fois.

Plutôt pratique.

Il permet ainsi d’avoir devant les yeux tout un tas de métriques pour chaque backlink, ce qui vous aidera à prendre une décision rapidement.

Une fois dans l’outil, collez simplement jusqu’à 200 URLs de backlinks préalablement sélectionnés par vos soins.

Sélectionnez « Domaine racine » puis cliquez sur le bouton vert « comparer ».

Triez ensuite par « Score d’autorité » de manière à parcourir la liste du site le plus autoritaire au moins autoritaire.

On voit ici que semrush.com est bien classé parmi les sites les plus autoritaires.

D’après mon fichier Excel préalablement rempli, je sais également que Semrush permet à certains experts SEO d’écrire des articles invités sur le blog.

C’est clairement une bonne opportunité pour moi.

Il me suffira alors de demander à l’équipe Semrush si je peux intervenir de temps en temps pour écrire des articles invités.

Cela me ramènera du trafic très qualifié et quelques backlinks au passage (de Semrush mais aussi de son audience).

Dès que vous avez une liste d’URLs de sites ou de pages et que vous souhaitez connaître d’un seul coup d’œil les meilleures opportunités en termes d’autorité et de trafic potentiel, dirigez-vous vers l’outil d’analyse par lots.

C’est rapide et efficace pour prendre des décisions.

Etape n°21 – Utiliser L’Outil De Construction De Backlinks

Bon.

Jusque là, je sais pas ce que vous en pensez mais c’est plutôt pas mal non?

Semrush vous a permis de trouver de belles opportunités de Backlinks en espionnant vos concurrents et en vous présentant un tas de métriques importantes.

Cela vous a permis de prendre des décisions et de garder un certain nombre de sites ayant une autorité assez élevée et susceptibles d’ajouter des liens vers vos pages.

Imaginez si vous deviez faire tout ça avec des recherches dans Google… et faire vos analyses avec de multiples outils.

Semrush vous fait clairement gagner un paquet de temps (et donc d’argent).

Tout ça est excellent.

Mais ne nous voilons pas la face.

N’importe quelle personne intéressée par le SEO,, aimerait avoir des tonnes d’opportunités de backlinks s’afficher devant ses yeux, en une fraction de secondes, juste en cliquant sur un joli bouton.

Un clic =

Des milliers d’opportunités de backlinks sur l’écran.

Ça semble surréaliste, j’entends bien.

Pourtant…

Je vous présente…

L’outil de Construction de liens.

Une fois l’outil sélectionné, il vous faudra le configurer.

D’abord, tapez quelques mots clés correspondant aux pages sur lesquelles vous aimeriez obtenir des backlinks.

Ensuite, saisissez plusieurs concurrents. Ici Semrush m’a automatiquement proposé 7 concurrents.

J’ai ensuite décidé de rajouter 3 autres concurrents manuellement.

Semrush nous permet d’en ajouter jusqu’à 10.

Après avoir cliqué sur le bouton vert pour lancer la machine, vous obtiendrez après quelques secondes ou minutes l’écran suivant.

BOUM.

3037 opportunités de backlinks (prospects)!

Semrush vient de me trouver plus de 3000 sites qu’il considère être de bons candidats pour l’obtention de backlinks.

L’outil base son analyse et ses résultats sur plus de 50 critères.

Autant vous dire que les sites sélectionnés représentent vraiment des bonnes opportunités pour votre campagne de netlinking.

Chaque « prospect » pour un backlink se voit attribuer une note allant jusqu’à 5/5.

Plus la note est élevée, plus le site constitue un candidat de qualité pour votre backlink.

Pour chaque site, Semrush vous affiche un certain nombre de données.

Parmi ces données:

  • le Rang toxique (Toxic rank) : cette échelle de 0 à 100 indique si le lien est toxique. 0 pour excellent et 100 pour toxique.
  • Backlinks de concurrents : ici vous pouvez voir la liste des concurrents ayant déjà obtenu un backlink.
  • Source du prospect – Mots clés: vous indique sur quels mots clés se positionne le site.

Voilà ce qu’il vous reste à faire:

  • regarder les sites un par un
  • décider si chaque site vous intéresse ou non
  • Si oui, cliquer sur le bouton bleu « Vers En cours » situé en fin de ligne pour sélectionner le « prospect » et choisir un type d’email outreach.

Un Email Outreach c’est quand vous contactez un propriétaire de site ou blog par email dans le but de récolter un backlink vers une de vos pages.

Voici un exemple concret.

Pour mon propre site, je décide d’utiliser l’outil de création de liens de Semrush.

J’obtiens la liste des prospects.

Ensuite je parcoure cette liste et je tombe immédiatement sur seomix..

Excellent prospect.

D’autant plus que je sais que ce site accepte les articles invités, donc il s’agît d’une excellente opportunité pour moi de récolter un backlink et du trafic référent de qualité.

Je décide donc de le sélectionner et de faire une demande par email pour un article invité.

Je clique donc sur « Add with », puis je choisis « Guest Post » (article invité).

Résultat:

Le prospect (site sur lequel je souhaite obtenir un backlink) est envoyé dans l’onglet « In progress » (en cours).

C’est dans cet onglet que se trouvent tous les sites sélectionnés pour commencer et gérer votre campagne d’email outreach.

Allons de suite jeter un œil à cet onglet.

On voit bien seomix.com en haut de liste.

La prochaine étape est de créer un email type (template) pour votre stratégie d’email outreach.

Cliquez sur « Guest post » dans la colonne « Stratégie de ciblage » et cliquez sur « Personnaliser vos stratégies de ciblage » pour personnaliser l’email qui sera utilisé pour les demandes d’article invité.

Ensuite, créez votre modèle d’email pour « articles invités », en prenant soin d’écrire d’écrire un « sujet » et « corps d’email ».

Vous pouvez insérer des balises personnalisées qui permettent d’insérer dynamiquement l’URL du site prospecté (par exemple).

Cliquez ensuite sur le bouton vert pour enregistrer votre modèle d’email.

Faites de même pour les autres types d’opportunités de backlinks afin de pouvoir réutiliser sans cesse les mêmes modèles d’emails.

Un réel gain de temps.

Une fois les modèles créés, place aux envois d’emails.

Dans l’onglet « Prospects », cliquez sur le bouton « Contacter » du premier site.

L’outil va alors afficher l’email modèle de type « articles invités ».

Semrush détecte automatiquement les adresses emails du site visé.

Ici, il m’a trouvé 2 adresses emails. Je peux en rajouter en cliquant sur« Ajouter un destinataire ».

Il me suffit donc d’envoyer l’email et de passer au site suivant… en cliquant sur le bouton vert.

Simple comme bonjour.

A vous les backlinks!

Etape n°22 – Construire et gérer les citations NAP en SEO Local

Si vous avez un business localisé, les citations NAP (Name, Address, Phone number) jouent le rôle de backlinks dans la construction de votre autorité auprès des moteurs de recherche.

Pour avoir toutes les précisions à ce propos, vous pouvez aller voir mon guide complet sur le SEO Local.

Donc si c’est cela qu’il vous faut, Semrush est à votre service.

En tout cas, c’est le cas si vous êtes implanté en France, ou aux USA, au Royaume-Uni, en Allemagne ou Australie.

Là, il vous faudra aller dans l’outil SEO Local et plus précisément le Listing Management.

Rien qu’en tapant le nom de votre entreprise, l’outil peut retrouver vos citations NAP sur tous les sites et répertoires intéressants présents sur le web.

Voilà ce que ça donne :

L’outil vérifie la conformité des informations indiquées tout en haut avec les mentions de la marque dans les divers répertoires.

Si vous décochez « Premium » et cliquez sur le bouton « Distribuer les infos », Semrush se chargera de distribuer cette NAP de manière uniforme sur tous les répertoires qu’il a jugé intéressant (ici, 46).

Cela a un prix : 20$ / mois et par emplacement (adresse physique)

– ou 40$ avec Premium, qui inclut une Heatmap des emplacements (-> quels mots-clés fonctionnent à quel endroit ?) et la possibilité de répondre facilement à tous les avis.


Une fois que vous avez distribué les infos, vous pourrez :
Retirer les doublons (NAP multiples et / ou incorrectes sur un même répertoire)

Suivre vos classements sur les recherches locales (y compris les très importantes recherches vocales)

Organiser vos fiches Google My Business

Gérer vos divers emplacements sur une seule interface.

Etape n°23 – Surveiller Les Backlinks (Monitoring)

Une fois vos backlinks obtenus, il faut les surveiller pour savoir si la qualité des sites référents et toujours bonne.

Cela évite d’amonceler les backlinks de mauvaise qualité.

Pour cela, dès que vous avez récolté un backlink, il suffit de cliquer sur le bouton avec la coche verte.

Cela permet d’envoyer le backlink en zone de Monitoring.

A partir de maintenant, Semrush va surveiller votre nouveau backlink…

Pas belle la vie?

Voici à quoi cela ressemble.

RÉSUMÉ DES ACTIONS:

1) Espionner les backlinks des concurrents – Accès: Tableau de bord > Analyse de domaine > Backlinks

2) Trouver des opportunités de backlinks

3) Faire un Gap Analysis des backlinks – Accès: Tableau de bord > Possibilités de backlinks

4) Analyser les backlinks par lots – Accès: SEO Optimisation > Link Building Tool

5) Utiliser l’outil de construction de backlinks – Accès: Tableau de bord > Bulk Analysis

6) Construire des citations pour le SEO Local – Accès: SEO Local > Listing Management

7) Surveiller les backlinks (monitoring)

chapitre 9 :

Analyse du Trafic des Concurrents Payants

Semrush fait évidemment un job incroyable pour ce qui concerne le SEO,

Mais l’outil Publicité est également assez énorme.

Vous allez voir ici qu’il peut vous faire gagner un temps – et un argent- fou pour votre stratégie en termes de recherche payante.

Vous allez pouvoir CIBLER et PERFORMER en matière de créativité.

Etape n°24 – Analyser les Efforts Publicitaires des Concurrents

Ce que vous allez pouvoir faire, d’abord, c’est regarder ce que font vos concurrents sur Google Adwords, et où vous vous situez par rapport à eux…

… pour être toujours aussi compétitif que possible bien sûr.

Le rapport de Positions de l’outil de Recherche Publicitaire vous renseigne sur les dépenses publicitaires d’un concurrent et le trafic qu’il en retire.

Je n’ai pas de SEA donc je vais faire comme si j’étais une marque de vélo.

Le graphique des tendances vous montre l’évolution de chacune de ces données au fil des mois ou des années.

Grâce à cela, vous avez une idée de fourchette de dépense pour être compétitif sur le trafic payant.

Vous pouvez essayer de comprendre pourquoi les dépenses augmentent ou chutent à certaines périodes.

ET, vous pouvez aussi savoir quel niveau de trafic vous pouvez espérer grâce à la pub sur certains sujets.

Etape n°25 – Découvrir Lacunes & Opportunités En Mots-Clés Payants

Le rapport Concurrents vous permet d’abord de connaître votre entourage concurrentiel sur la recherche payante.

Il peut être différent voire plus important qu’en référencement naturel !

Vous n’avez qu’à entrer votre site pour que votre entourage concurrentiel sur les mots-clés payants soit cartographié.

Qu’est-ce que vous voulez savoir ?

Qui sont vos concurrents importants et moins importants ?

-> Tableau Concurrents payants

Sur la totalité de vos mots-clés, combien sont en concurrence ?

-> Pour connaître ce chiffre, exportez le tableau des concurrents en Excel ou CSV et faites la somme de la colonne « Mots-clés communs ».

Ne partez pas trop vite.

Grâce au tableau Concurrents payants, vous allez pouvoir comprendre d’autres choses :

Déjà, pourquoi certains vous battent sur des mots-clés ?

-> Cliquez sur le chiffre des mots-clés communs en commençant par le concurrent principal (le 1er).

Cela vous mènera dans un nouvel onglet vers l’outil Possibilités de mots-clés, que vous connaissez depuis l’étape 12…

Sauf que le filtre « Mots-clés payants » est appliqué.

Semrush vous compare à votre concurrent sur ces mots-clés partagés :

triez-les en fonction des meilleures positions de votre concurrent.

Maintenant c’est à vous de jouer :

Sur toutes les positions sur lesquelles votre concurrent vous bat, il faut vous demander pourquoi il fait mieux.

Est-ce que leur budget pub est supérieur au vôtre ?

Son budget global est indiqué dans le tableau des Concurrents payants.

Le vôtre pour comparaison est en haut du même rapport sur les Concurrents.

Est-ce que ses textes d’annonces sont meilleurs ?
Est-ce que ses landing pages sont optimisées ?

De retour dans le Détail des mots-clés, cliquer sur un terme ouvre la Vue d’Ensemble,

qui affiche en bas de page les Textes d’annonces.

Cliquer sur le titre vous mène à sa landing page :

Est-elle optimisée pour le mot-clé, à moins que ce ne soit qu’une page d’accueil, ou autre ?

En ordonnant le tableau différemment (par volume de recherche ou « Conc. », c’est-à-dire « densité de la concurrence) par exemple, faites une liste :

  • Des mots-clés à fort trafic qui valent un (meilleur ?) investissement
  • Des opportunités peu compétitives (et souvent moins chères) pour petits budgets.

RÉSUMÉ DES ACTIONS:

1) Espionner la stratégie publicitaire d’un concurrent – Accès: Recherche publicitaire > Positions2) Découvrir le paysage concurrentiel – Accès: Recherche publicitaire > Concurrents

3) Analyser les efforts manquants sur des mots-clés – Accès: Recherche publicitaire > Concurrents > Cliquer sur les mots-clés communs > Possibilités de mots-clés

4) Comparer les textes d’annonces – Accès: Possibilités de mots-clés > Tableau Détails des mots-clés > Cliquer sur un mot-clé > Vue d’ensemble > Textes d’annonces

chapitre 10 :

Trouver Des Idées (Infaillibles) Pour Vos Campagnes

Comparer vos efforts sur Adwords, évaluer votre compétitivité,

Et trouver sur quels mots-clés payants redoubler d’efforts : c’est fait.

Dans ce chapitre je vais vous montrer comment Semrush peut vous aider avec un objectif primordial (que ce soit en référencement naturel ou payant) : augmenter votre CTR.

Il faut placer la barre haute en termes de contenu,

Mais ici encore on va pouvoir jouer aux espions.

Etape n°26 – S’Inspirer Du Contenu Des Publicités

Écrire des titres accrocheurs.

Rédiger les meilleures descriptions.

Créer des appels à l’action irrésistibles.

Ça vous intéresse ?

Évidemment, vous ne voulez pas envoyer vos super mots-clés dans un cul-de-sac.

Allez dans l’onglet « Textes d’annonces » après avoir cliqué sur l’un de vos concurrents (Recherche Publicitaire > Concurrents).

Je vais faire comme si j’étais Apple cette fois (y a pas de raison…)

Y est reproduit, sous forme de petites « fiches », le paysage actuel des annonces actives actuellement sur le réseau de recherche.

Le tri par nombre de mots-clés décroissant est pratique pour voir en priorité les annonces les plus vues.

Regardez d’abord les textes…

Notamment les titres, qui ont un rôle majeur pour susciter l’intérêt du lecteur.

Quelle est le parti pris du concurrent pour susciter des clics ?

Le marketing émotionnel ?

L’effet choc ?

L’insistance sur la marque ?

Et le texte descriptif : utilise-t-il des numéros pour attirer l’œil, présente-t-il des offres irrésistibles, et y a-t-il un CTA ?

…Mais allez également voir leurs landing pages :

en cliquant sur les titres des annonces les plus pertinentes pour vous.

Tout cela pour vous donner un maximum d’idées pour votre propre stratégie.

Regardez aussi à quoi ressemblent les URLs affichées…

Petite astuce supplémentaire : en cliquant sur le menu déroulant présent sur chaque fiche (Keywords), trouvez de super opportunités de mots-clés de longue traîne.

Ou de mots-clés originaux pour lesquels vous n’auriez même pas pensé qu’il existait des recherches.

Etape n°27 – Les Mots-Clés Et Contenus Qui Fonctionnent

Le paysage des annonces, c’est très pratique pour commencer à travailler vraiment le style de vos annonces.

Avec Semrush, vous pouvez aller encore plus loin pour repérer ce qui va vraiment fonctionner, en rajoutant un facteur temps.

  • Les mots-clés qui fonctionnent

Les campagnes PPC de vos concurrents sont évidemment fluctuantes.

Comment prendre ça en compte ?

En veillant de près.

Alors oui, c’est pas mal de boulot.

Mais c’est toujours moins de boulot que plein de campagnes d’A/B testing.

Le rapport de Changements de Positions de l’outil de Recherche Publicitaire vous permet de faire cette veille :

Vous allez donc pouvoir y faire un tour régulièrement.

Le filtre « Nouveaux » montre les mots-clés pour lesquels le domaine a commencé – depuis la dernière mise à jour- à se positionner dans les 8 premières positions payantes,

Tandis que le « Perdus » montre les mots-clés pour lesquels il a disparu de ce classement.

« En progression » et « En régression » montrent les fluctuations à l’intérieur de ces 8 premières positions.

Ce sont les filtres les plus utiles et malheureusement les plus payants 😀

(Abonnement Business ou Guru nécessaire)

Petit passage en revue des actions possibles. Pour voir :

– Quels nouveaux mots-clés un concurrent a ajoutés à sa campagne PPC et trouver des idées de campagnes ET de produits à promouvoir

-> filtre Nouveau, tableau Positions de recherche payante

Passez votre souris sur la petite icône « Ad » pour avoir un aperçu de l’annonce associée au nouveau mot-clé.

– Quels mots-clés semblent être particulièrement performants

-> filtre En progression, tableau Positions de recherche payante > trier par colonne Diff.

Si votre concurrent gagne des places (et dépense plus) sur un terme, c’est un signe de la bonne performance de ce mot-clé.

– Sur quelles annonces vous pouvez freiner ou au contraire mettre le paquet parce que votre concurrent PERD de la visibilité

-> En régression Positions de recherche payante > colonne Diff.

Analysez les annonces concernées et le budget alloué à ces mots-clés pour comprendre pourquoi ils sont en pente descendante.

  • Les contenus qui fonctionnent

Pour cibler des annonces en entier, ça se passe dans l’onglet « Historique d’annonces ».

Ici vous avez l’opportunité de découvrir QUAND, et À QUELLE FRÉQUENCE vos concurrents misent sur chaque mot-clé !

Y a-t-il des moments où des mots-clés fonctionnent mieux, et donc plus pertinents pour miser dessus ?

Et surtout, quels mots-clés sont favorisés sur de longues périodes (signe de leur fiabilité) ?

Comment lire les informations de cet historique ?

Avec ce tableau, je comprendre qu’en juin 2020, Backmarket s’est positionné au mieux en 3e position sur les annonces payantes pour le mot-clé « iPhone 11 » .

En cliquant sur le chiffre 3, je peux voir le titre et le texte exact de l’annonce (ainsi que le volume de recherche et le Coût par Clic).

Cette annonce a (relativement) moins bien marché que les autres :

ce n’est pas la première sur laquelle placer tous les paris.

En juillet, ils avaient changé l’annonce.

RÉSUMÉ DES ACTIONS:

1) Examiner toutes les publicités d’un concurrent – Accès: Recherche publicitaire (domaine concurrent) > Textes d’annonces

2) Dévoiler les variations stratégiques et mots-clés infaillibles dans le temps – Accès: Recherche publicitaire (domaine concurrent) > Historique d’annonces

chapitre 11 :

Stratégie Product Listing Ads (Google Shopping) et Display

Aujourd’hui Semrush recouvre tous les aspects du Search Engine Marketing :

Le SEA / PPC avec les annonces de recherche comme on l’a vu sur les deux derniers chapitres,

mais aussi avec le PLA – Product Listing Ads – de Google Shopping…

Et par ailleurs les annonces Display figurant sur les sites webs.

Que peuvent nous apporter les outils Semrush relatifs à Google Shopping et au Display ?

On va le voir dans ce chapitre.

Etape n°28 – Découvrir Les Prix des Produits Concurrents

Les listings produits qui apparaissent sur Google Shopping sont différent du réseau de recherche, puisqu’il faut soumettre les produits au Google Merchant Center.

Grâce à leur position, leur qualité visuelle et leur côté « droit au but » :

Ils ont les plus hauts taux de clics ET de conversion.

Le rapport de Positions de l’outil Recherche PLA vous permet avant tout d’identifier une stratégie pour vos tarifications de produits.

Mais aussi toujours de regarder les mots-clés et volumes de recherche, positions des concurrents, et les titres et URLs de leurs annonces Google Shopping.

De leur côté, les « Textes PLA » dans l’onglet dédié sont quelque peu similaires aux Textes d’Annonces ;

C’est une bonne représentation visuelle, les images de l’annonce étant incluses.

Comme précédemment, vous pouvez explorer les landings pages pour voir si elles sont optimisées

– via l’utilisation des mots-clés dans les divers contenus.

Etape n°29 – Disséquer les Campagnes Display Concurrentes

Le rapport Annonces Display vous donne un aperçu bienvenu des campagnes Display de vos concurrents.

Identifier la stratégie concurrente :

Vous pouvez découvrir à la fois s’ils :

  • Ont des annonces sur des sites tiers

(Ils sont alors « Advertiser »)

  • Publient des annonces de tiers sur leur propre site pour générer du revenu.

(Ils sont alors « Publisher »)

C’est important de faire la différence.

Comment la faire dans Semrush ?

Une fois que vous avez tapé le domaine de votre concurrent dans le champ de recherche principal, Semrush vous donnera le rapport par défaut de leur activité principale.

S’ils font les deux activités, vous pouvez choisir quel rapport vous voulez voir sur la ligne de titre :

« Display Advertising for » « publisher / advertiser » « nom de domaine ».

Distinguer l’activité principale d’un concurrent est déjà une bonne manière d’identifier ses stratégies (mise en avant de produits ou monétisation).

Cibler le public :

Dans l’Overview, vous avez des infos précieuses telles que le ciblage de genre et d’âge, géographique et même en fonction des appareils…

Ainsi que le pourcentage d’annonces classées par type : Image, Texte ou HTML.

Cibler les éditeurs :

Jetez un œil au graphique des tendances dans l’onglet « Publishers » :

(Il faut un compte Business pour avoir accès aux données de n’importe quel site : revenons à Apple)

S’il y a une montée en flèche du nombre d’annonces ET / OU d’éditeurs

(Pour les isoler, jouez avec les filtres sous le graphique) :

c’est peut être le signe d’un marché favorable.

Pour cibler les sites que l’on peut considérer comme les plus performants / pertinents :

  • Trouvez les sites qui publient le plus de publicités de cet annonceur (onglet « Ads » du tableau)
  • Trouvez les sites qui publient depuis le plus longtemps (onglet « First seen)
  • Démarquez les derniers sites en date parmi ceux qui publient des annonces pour votre concurrent (onglet « last seen »)

Optimiser les publicités :

Rendez-vous dans l’onglet « Ads ».

Un moyen d’identifier les publicités les plus performantes, c’est de les trier en fonction de celles qui sont en place depuis le plus longtemps (Colonne « Days seen » du tableau).

Ce sont d’elles dont il faut vous inspirer prioritairement.

RÉSUMÉ DES ACTIONS:

1) Aligner vos tarifications et optimiser vos listings PLA – Accès: Recherche PLA (domaine concurrent) > Positions

2) Déterminer le business modèle concurrent – Accès: Annonces display (domaine concurrent) > option Advertiser ou Publisher

3) Ciblage de l’audience et du type d’annonces à créer – Accès: Annonces display (domaine concurrent) > Overview

4) Ciblage des sites sur lesquels publier – Accès: Annonces display (domaine concurrent) > Publishers + « Publishers List » (trier par « Ads », « First seen », « Last seen »)

5) S’inspirer des publicités performantes – Annonces display (domaine concurrent) > Ads

chapitre 12 :

Suivi de la Performance et Veille

Comme pour toute campagne de référencement naturel, il est important de suivre sa performance et de rester en veille constamment pour détecter de nouvelles opportunités.

Dans ce chapitre vous allez découvrir comment faire un suivi complet et efficace grâce à Semrush.

L’une des métriques de performance est le positionnement.

Semrush a créé un outil très performant qui s’appelle « Suivi de position ».

Etape n°30 – Configurer L’Outil De Suivi De Position

Pour suivre le positionnement de vos mots clés dans Semrush, il suffit de cliquer sur « Suivi de position ».

Puis « Configurer ».

Tout cela se fait aussi dans l’interface de Gestion des Projets :

Semrush va vous proposer de suivre votre positionnement local, dans le cas où vous avez besoin d’être référencé localement.

Au passage:

Pour avoir cherché très longtemps un outil capable de suivre le positionnement local de mon entreprise, je peux vous dire que Semrush m’a enlevé une très grosse épine du pied.

Parenthèse refermée.

L’outil va vous demander plus de détails concernant le nom de votre société telle qu’elle apparaît exactement sur les résultats du Pack Local.

Par exemple, en ce qui me concerne c’est  « Agence Web Drujok Montpellier ».

Attention:

Il faut impérativement indiquer le nom exact, sinon le suivi ne sera pas réalisé.

Semrush vous demandera ensuite de spécifier le lieu et le type d’appareil (ordinateur, mobile et tablette) pour lesquels effectuer le suivi.

En effet:

Pour chaque mot clé ou groupe de mots-clés, il est préférable d’effectuer un suivi selon une situation géographique nationale et/ou locale, selon si vous avez une présence plutôt nationale ou au contraire des implantations et clientèles plutôt locales.

Quant au type d’appareil, les résultats diffèrent parfois grandement.

D’où l’intérêt d’effectuer un suivi sur ordinateur, mobile et tablette.

Autre chose:

Moi qui ai vécu en Chine 7 ans, je suis agréablement surpris de voir qu’à présent Semrush et même capable de suivre les positionnements de mots clés sur le moteur de recherche BAIDU.

Honnêtement c’est la première fois que je vois un outil capable de faire cela.

Si vous avez une branche en Chine ou des clients SEO en Chine, vous pourrez désormais suivre leur positionnement sur Baidu :).

Épatant.

Dans la fenêtre suivante il vous sera demandé d’indiquer la liste de mots clés dont vous souhaitez faire le suivi de positionnement.

Ces mots clés peuvent être ajoutés de différentes sortes:

  • Manuellement, via un copier/coller par exemple
  • provenant directement de Semrush
  • provenant directement de votre compte Google Analytics
  • via une importation par fichier au format txt ou csv.

Ici je choisis Semrush pour aller vite :

j’ajoute des suggestions de mots-clés (avec ou sans filtres) à ma sandbox, puis au projet :

Voilà, enfin prêt pour le tracking.

Etape n°31 – Suivre La Position Des Mot Clés

Quelques heures plus tard, vous verrez alors les premiers résultats sur l’aperçu de l’outil de suivi de position.

Mais ce qui nous intéresse en particulier est la section montrant les positions dans la Vue d’ensemble.

Cette section se situe un peu plus bas.

J’ai pris l’exemple de mon projet local qui suit des mots-clés différents et en sélectionnant “Pack local” dans le filtre “fonctionnalités SERP”.

Il s’agit d’un suivi de positionnement local de mon agence.

Ce sont les résultats d’il y a plusieurs mois.

On peut voir dans la vue d’ensemble du classement que sur la Région Occitanie, je me classais 1er, 2ème, 2ème et 3ème dans le Pack Local pour les mots clés « agence web », « agence seo montpellier », « agence web montpellier » et « agence seo ».

Ceux sont les résultats qui apparaissent tout en haut de la page 1 des résultats de Google, accompagnés de la carte Google.

On peut voir dans la colonne « Diff » que j’ai gagné 97 places sur le mot clé « agence seo » depuis que j’ai décidé d’optimiser mon site pour ce mot clé.

Si vous ne décochez pas la case au moment du paramétrage du projet, toutes les semaines Semrush envoie automatiquement un email pour vous indiquer l’évolution du positionnement de tous vos mots clés.

Une autre vue très intéressante est la carte de la concurrence dans « Découverte des concurrents ».

Ici on voit bien que sur mes mots clés visés, je domine le marché local.

Sur l’axe vertical, il s’agit de la position moyenne (ici 2 pour moi).

Sur l’axe horizontal, le nombre de mots clés sur lesquels est calculée la position moyenne (pour moi 4).

Une autre vue que j’affectionne.

Vous voyez ici tous vos meilleurs concurrents, sur la base des mots clés visés.

Ce que j’aime, c’est que l’on peut voir également le trafic estimé.

Dans mon cas, mon site a généré environ 90 visites organiques,  le 13 Octobre.

Pas trop mal pour du trafic local 🙂

Et une nouveauté 2020 :

Si (et seulement si) vous avez un abonnement Guru ou Business,

le rapport de « Cannibalisation » vous permet d’identifier l’auto-compétition.

Eh bien oui !

Plusieurs de vos pages peuvent être classées et jouer des coudes sur un même mot-clé…

Si c’est le cas, le tableau suivant identifiera les pages et mots-clés concernés :

Il est donc intéressant d’aller y faire un tour lorsque vous mettez à jour du contenu ancien.

« Cannibalisation » va vous aider à séparer certains contenus en plusieurs parties pour recibler vers des groupes de mots-clés distincts.

Etape n°32 – Comparer Vos Positions Avec Celles Des Concurrents (Et Bien Plus…)

Cet outil de suivi du positionnement des mots clés propose des fonctionnalités bien plus complètes.

Je vous propose de regarder cette vidéo réalisée par Semrush France sur l’outil.

Elle vous expliquera en détail l’outil de suivi de position, avec des exemples concrets.

Remarque:

Vous pouvez ajouter des mots clés dans l’outil de suivi de position à partir de l’outil d’aperçu du trafic organique.

apercu trafic organique semrush

L’outil vous demande d’abord de connecter vos comptes d’analyse de données (Analytics et Search Console) via votre compte Google.

Une fois que les données sont importées, il vous suffit de sélectionner une des landing pages listées et de cliquer sur le lien indiquant le nombre de mots clés.

Vous aurez plus de mots clés si vous cliquez dans la colonne GSC (Google Search Console).

Ensuite, vous pouvez sélectionner une poignée de mots clés (pas trop).

Ici je sélectionne seulement un mot clé et je clique sur le bouton « Send to Position Tracking ».

Voilà comment suivre facilement tous vos mots clés les plus importants.

Etape n°33 – Suivre La Volatilité Des Serps Avec Semrush Sensor

Avez-vous déjà remarqué des grosses fluctuations dans le classement Google, pour vos mots clés?

Google met régulièrement à jour son algorithme.

A vrai dire, quasiment tous les jours.

Bien que la plupart de ces mises à jour soient mineures, elles ont un impact sur le positionnement dans les résultats de recherche de Google.

On dit alors que les SERPs sont volatiles.

Ainsi, il y a des jours où elles sont plus volatiles que d’autres. La volatilité des Serps varie également selon le secteur / industrie.

Il est alors important de suivre régulièrement la volatilité des Serps pour déterminer si les chutes de positionnement sont dues à cette volatilité des Serps.

Dans le cas contraire, il faudra creuser pour en comprendre la raison.

Comment vérifier la volatilité des Serps?

Avec Semrush Sensor.

Cliquez sur « Sensor ».

Semrush affiche la vue d’ensemble avec la volatilité des 30 derniers jours.

L’échantillon que Semrush utilise pour le Score de Sensor moyen est divisé en plusieurs catégories différentes qui ont chacune un score de volatilité.

Ces catégories sont organisées par secteur pour montrer comment les différentes mises à jour de Google peuvent avoir un impact sur certains secteurs plus que d’autres.

Le Score va de 0 à 10. Plus le score est élevé, plus les Serps sont volatiles et donc les fluctuations du classement sont grandes.

Prenons l’exemple d’une autre catégorie: les Communautés en ligne.

La volatilité est bien plus élevée que le score moyen !

Concrètement, comment utiliser le Sensor?

Personnellement j’y jette un œil de temps en temps, surtout quand je remarque des fluctuations assez importantes dans le classement.

Je vérifie dans un premier temps la volatilité pour ma catégorie: Internet et Télécom.

On voit que le score est de 2.7 (sur l’image juste en haut).

Dans un second temps, je clique sur l’onglet « Score personnel », pour vérifier mon propre score (calculé en fonction de la liste de mes mots clés).

Ensuite je compare mon score avec celui de la catégorie « Internet et Télécom ».

Mon score Sensor est de 0.6/10, donc mes positionnements restent vraiment solides.

Si mon score avait été de 8 par exemple, j’aurais commencer à investiguer.

Etape n°34 – Prendre Connaissance Des Récentes Mises à Jour De Google

Grâce à Semrush, vous pouvez accéder très rapidement aux « Notes ».

Cette section rassemble, entres autres, toutes les mises à jour de l’algorithme Google.

Cliquez sur « Notes ».

Dans le filtre avancé, cochez les 3 cases en rapport avec les Mises à jour Google.

Semrush vous liste alors toutes les dernières mises à jour.

Quel est l’intérêt?

Le jour où vous constatez une grosse chute au niveau de votre trafic organique, il va falloir sérieusement vous demander si cela ne provient pas d’une pénalité.

Il y a deux sortes de pénalités:

  • Les pénalités infligées manuellement par l’équipe Google
  • Les pénalités algorithmiques, infligées automatiquement

Pour savoir si vous avez reçu une pénalité manuelle, vous pourrez en avoir le cœur nette en allant dans votre compte Google Search Console.

Google vous le dit clairement.

Par contre s’il s’agit d’une pénalité due à une nouvelle mise à jour de Google, il va falloir vérifier si une mise à jour de l’algorithme pourrait être en cause.

Dans ce cas là, il faut utiliser l’onglet Notes, pour voir toutes les dernières mises à jour.

S’il y a en effet une corrélation entre la date à laquelle a commencé la chute de trafic et la date d’une nouvelle mise à jour, il y a de fortes chances que cela en soit la cause.

Vous devrez alors lire les détails de cette mise à jour pour comprendre les raisons éventuelles et les modifications à apporter.

Notes est donc très utile.

Etape n°35 – Surveiller Les Mentions Avec L’Outil Brand Monitoring

La popularité de votre marque joue un rôle crucial sur le Web.

Que cela soit pour l’image de votre marque personnelle (votre nom et prénom) ou celle de votre société (nom de votre société).

La surveillance constante des mentions faites sur le web à propos de votre marque est donc indispensable.

Dans l’outil Brand Monitoring, vous pourrez:

  • Savoir quand votre nom, marque ou société sont mentionnés quelque part sur Internet
  • Savoir quand un article de blog ou une publication comportant un mot clé vient d’être créé

Commencez par lancer l’outil.

Puis cliquez sur  « Configurer ».

Pour surveiller la popularité de votre marque, ajoutez jusqu’à 3 mots clés dans le module de paramétrage :

L’ajout de mots-clés en plus d’un terme choisi pour votre marque est possible à partir de l’abonnement Guru.

Sélectionnez ensuite la langue ou le pays des mentions.

Enfin, choisissez entre des alertes par email hebdomadaires ou quotidiennes.

Vous pouvez choisir les heures et jours d’envoi.

Après avoir créé la campagne, l’outil déclenche l’analyse et vous aurez accès aux trouvailles dans l’outil et par email.

Outre le fait de vérifier ce qui se dit sur ma marque, on voit ici 2 articles de blog mentionnant mon nom et celui de mon blog, dont le premier n’a pas créé de lien vers mon blog.

Cela représente une vraie opportunité pour moi de réclamer un backlink à ces blogueurs ou propriétaires de site.

Pour être franc, je n’utilise pas cet outil pour surveiller ce qui se dit sur moi car je sais que je fais du travail de qualité, donc je ne risque pas grand chose.

Par contre:

Je m’en sers pour détecter de nouvelles opportunités de backlinks.

Comment?

C’est simple.

Prenons l’exemple de mon article listant les outils SEO et outils de Webmarketing.

Il est bloqué à la 3ème place depuis un certain temps sur les mots clés « outils seo », « outils webmarketing » et sur beaucoup d’autres variations de mots clés.

J’ai donc tout intérêt à obtenir régulièrement des backlinks vers mon article pour espérer un jour passer en top position.

Et j’ai pas envie de perdre mon temps tous les jours à chercher manuellement sur le web de nouvelles opportunités…

C’est là que l’outil « Brand Monitoring » représente pour moi un moyen ultra puissant et rapide de savoir si quelqu’un a mentionné dans un de ses articles ou dans une de ses publications un mot clé relatif à « outils seo » ou « outils webmarketing ».

Voici exactement comment je m’y prends.

Je crée une nouvelle campagne, puis dans le champs « Inclure aussi les mots » je tape les mots clés principaux.

Dans le cas de cet article, je décide d’être agressif sur la recherche de mentions, je choisis donc d’être alerté tous les jours à 9h du matin.

Semrush recherchera alors, tous les jours, si une des mentions est présente sur le web et sur Twitter.

Voyons voir si Semrush m’a trouvé des opportunités de backlinks…

J’ouvre mes emails pour voir s’il y a eu des internautes qui ont mentionné l’un des mots clés listés plus haut.

Résultat:

Et voilà.

816 mentions sans backlink!

Je n’ai plus qu’à contacter les auteurs de chaque article pertinent et de chaque tweet pour leur parler de mon article sur les outils seo & webmarketing.

Sans être lourdingue, bien évidemment.

Juste pour mentionner qu’un coup d’œil à mon article pourrait les aider.

Pas plus.

S’ils sont intéressés il créeront un lien d’eux même et partageront l’article avec leur audience, ce qui permettra potentiellement, en prime, d’obtenir des backlinks.

Etape n°36 – Suivre La Performance Des Contenus Sur Les Réseaux Sociaux Avec Social Media Tracker

Vous avez passé des jours ou semaines à rédiger votre dernier « guide ultime » et vous venez de le publier à l’instant.

Bravo.

Il est temps maintenant de suivre sa performance sur les réseaux sociaux.

Social Media Tracker vous permet de :

  • Suivre l’évolution de vos publications sur Twitter, Facebook, Youtube, Google+ et Linkedin.
  • Comparer la performance de vos publications avec celles de vos concurrents
  • S’inspirer des publications les plus performantes de vos concurrents
  • Connaître les meilleurs moments pour partager des publications sur les réseaux sociaux avec votre audience
  • Exporter ces données au format PDF

Voyons voir tout cela en détail.

Sélectionnez « Social Media Toolkit » puis « Social Media Tracker ».

Semrush va configurer l’accès aux divers comptes de réseaux sociaux si ce n’est déjà fait.

Vous pouvez modifier les comptes à utiliser en cliquant sur « Connect ».

Et sélectionner ensuite “Track competitors” dans les différents outils de gestion des media sociaux proposés par Semrush.

Cela dit, normalement depuis l’étape n°15 vous avez déjà un profil configuré donc vous devriez avoir accès à la page d’accueil du Social Media Tracker qui vous demande d’ajouter les sociétés à suivre.

Dans tous les cas, on se retrouve donc sur une page qui demande d’ajouter votre propre société :

Sur la suivante, les profils sociaux sont suggérés automatiquement mais vous pouvez les modifier.

Et vous pouvez également ajouter les concurrents à suivre.

Une fois configuré, cliquez sur le bouton vert pour lancer l’outil.

Semrush va alors vous afficher un tableau de bord.

Dans le premier onglet « overview », vous y trouverez entres autres:

  • le résumé de votre audience sur vos comptes réseaux sociaux,
  • le nombre de publications postées durant la période sélectionnée
  • l’engagement qu’elles ont suscitées (partages, commentaires, likes, retweets…) et l’évolution (flèches verticales)

Vous pouvez sélectionner jusqu’à combien de jours Semrush doit remonter dans le passé pour afficher les données.

2, 7, 30, 60, 90 jours…

Mais également une période sur mesure.

Vous pouvez remonter plusieurs années en arrière.

La section “Meilleur contenu” vous permet de vous faire une idée des publications qui fonctionnent le mieux :

Le dernier tableau montre les chiffres + la part d’audience OU d’activité générée OU l’engagement généré pour CHAQUE média social… et en comparant chacun des sites en concurrence :

Cela vous permet d’adapter vos comportements ou stratégies de manière réactive en fonction des hausses ou baisses d’audience.

Les autres sections vous montrent également une vue plus détaillée de la progression de votre audience (définie par les likes de votre Page) ou de l’engagement (réactions diverses) qu’ont suscité vos publications sur chaque réseaux social, pendant la période sélectionnée.

Ici j’ai un rapport pour Facebook, mais j’aurais pu aussi aller dans la section Twitter et choisir d’analyser les données de mes concurrents:

La courbe bleue me montre la progression globale (en rapport avec les périodes de pic d’engagement liées aux publications), tandis que le graphique en dessous montre les gains et perte d’audience ponctuelles.

Toutes ces métriques vous permettent de comprendre les corrélations entre vos actions et la performance de vos publications.

C’est un outil très pratique pour avoir une vision claire sur la performance de votre contenu sur les réseaux sociaux.

Mais on peut l’utiliser également pour espionner la performance de vos concurrents afin de piquer leurs stratégies…

C’est ce qu’on va voir dans l’étape suivante.

Etape n°37 – Suivre La Performance Des Publications Des Concurrents

Lors de la configuration de l’outil, vous avez ajouté plusieurs concurrents.

Pour ma part, pour cet exemple, je n’en ai ajouté que 2..

Webrankinfo et Semrush.

Admettons maintenant que je veuille espionner de plus prêt l’activité de Semrush sur les réseaux sociaux, en particulier sur Twitter.

Je sélectionne dans la liste, « Semrush ».

Puis « Activité ».

On voit que mon concurrent Semrush publie environ 15 fois par jour sur Twitter, depuis 1 mois.

L’outil vous permettra également  de connaître la performance des différents types de publication.

Ce niveau de détail est vraiment intéressant.

Cela vous dit noir sur blanc le type de publication qui génère le plus d’engagement chez l’audience de vos concurrents.

Ici par exemple, on voit clairement que l’audience de Semrush est particulièrement active sur les photos partagées, avec 42 partages, likes ou commentaires par publication.

Sachant qu’il y a nettement plus de publications de ce type.

Mais elle est aussi très engagée sur les les articles de blog partagés (liens), avec 44 engagements par publication, ce qui les rend aussi très intéressants.

Mais ce n’est pas tout…

Vous pouvez même connaître les jours de la semaine où vos concurrents publient le plus (ou le moins).

Et quels jours suscitent le plus d’engagement auprès de leur audience…

Ça, vous le verrez dans l’onglet “Engagement” :

C’est bien de connaître les jours les plus favorables pour publier, mais qu’est-ce qu’il en est des heures?

Pas de panique, Semrush vous dit tout.

Cliquez sur l’onglet « Tweets ».

Vous verrez alors toutes les meilleures publications en termes d’engagement et les heures de publication.

Vous pouvez même filtrer par type de publication (liens d’articles, photos, vidéos, évènements, statuts).

Cela vous permet de disséquer l’activité de vos concurrents sur les réseaux sociaux dans les moindres détails.

Ici par exemple, je vois bien que la publication qui a généré le plus d’engagement est un statut (un tweet) qui a été publié à 12h49.

Cela m’indique qu’il est peut-être préférable de publier pendant la pause repas, sur Twitter.

Vous pouvez trouver le même genre de détails pour les autres réseaux sociaux.

Pas mal comme outil de suivi et d’espionnage sur les réseaux sociaux, non?

Vous vous dites peut-être que tout cela n’est pas important pour votre référencement naturel?

Erreur.

Plus vous optimiserez votre stratégie de publication sur les réseaux sociaux, plus vos articles de blog seront vus.

Et donc:

Plus vos articles seront vus, plus ils seront partagés.

Et donc?

Plus vos articles seront partagés, plus ils auront de chance d’obtenir des backlinks!

RÉSUMÉ DES ACTIONS:

1) Configurer l’outil de suivi de position – Accès: SEO Optimization >

Recherche de Mots-Clés > Suivi de Position 

2) Suivre régulièrement la position des mots clés

3) Comparer régulièrement vos positions avec celles des concurrents

4) Suivre la volatilité des Serps – Outil: Semrush Sensor

5) Prendre connaissance des récentes mises à jour de l’algorithme de Google – Outil: Notes

6) Surveiller les mentions à propos de votre marque – Accès Tableau de bord >Marketing de Contenu > Brand Monitoring

7) Suivre la performance des contenus sur les réseaux sociaux – Accès Social Media > Social Media Tracker

8) Suivre la performance des contenus des concurrents sur les réseaux sociaux.

chapitre 13 :

Créer un Rapport Professionnel

Quelque soit l’aspect sur lequel vous travaillez, il est souvent nécessaire de livrer un rapport écrit et détaillé de vos actions.

C’est pour cela que Semrush a décidé de développer un générateur de rapport.

Vous allez découvrir, dans ce chapitre très court, cet outil super puissant.

Si vous avez besoin de montrer l’évolution d’une campagne SEO ou PPC à vos clients, ou à votre boss, alors j’ai une surprise pour vous.

Vous avez deviné ?

Semrush inclut également un outil de génération de rapports sur mesure.

Etape n°38 – Générer Un Rapport SEO

Il est très facile à manier et permet de créer en quelques minutes des rapports très complets et professionnels.

Il vous suffit de sélectionner les données à intégrer et de les glisser sur le rapport.

Magique.

Vous pourrez ainsi créer votre propre rapport, en quelques clics (avec votre logo) pour votre entreprise ou pour vos clients…

Au lieu de vous faire pleins d’imprim écran, j’ai décidé de vous montrer l’outil avec cette animation.

generateur rapport semrush

Vous pouvez mettre tout ce que vous souhaitez dans le rapport, que cela soit pour du référencement naturel ou une campagne PPC.

Pour mettre en pratique toutes les étapes décrites dans ce guide, n’oubliez pas de profiter de la version d’essai de Semrush en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Utilisez Semrush PRO Gratuitement Pendant 30 Jours. Economie de 47€.

Offre Spéciale Exclusivement réservée aux lecteurs de mon blog. Bénéficiez de 30 jours d’essai gratuit avec un compte PRO Semrush! Cliquez sur le lien ci-dessous pour profiter de cette offre gratuite.

A Vos Marques, Prêt, Semrush!

Ouh là! Vous êtes arrivé jusqu’au bout. Vous avez aimé? C’est l’un des plus gros guide que j’ai écris.

Vous avez en votre possession les 31 étapes à suivre dans Semrush pour gérer efficacement l’intégralité du référencement naturel de votre site et enfin apprécier les résultats.

Questions Fréquemment Posées

A quoi sert Semrush?

Semrush est une boîte à outils ultra complète que vous pouvez utiliser pour gérer vos campagnes SEO et publicitaires.

Cet outil permet, entres autres, de réaliser une recherche de mots clés, analyser vos concurrents pour répliquer et améliorer leurs stratégies.

Il vous donne la possibilité également de faire des audits SEO et de découvrir des opportunités en termes de construction de backlinks.

Semrush contient un large panel de fonctionnalités et rapports.

Il est l’un des outils le plus utilisé et apprécié parmi les professionnels du Marketing.

Est-ce que Semrush est fait pour moi?

Semrush est fait pour vous si souhaitez:

  • Augmenter rapidement la visibilité votre site sur le web
  • Connaître et répliquer les stratégies utilisées par vos concurrents
  • Gagner énormément de temps pour vos campagnes SEO et SEM
  • Augmenter le trafic organique

Existe-t-il une version d’essai gratuit de Semrush?
Oui! Vous pouvez bénéficier de l’offre d’essai gratuit exclusive en cliquant ici.

Combien coûte Semrush par mois?
Semrush existe en 3 forfaits mensuels.

Le premier c’est le forfait Pro qui coûte $119.95 par mois. Le second c’est le forfait Guru qui coûte $229.95 par mois et le troisième c’est le forfait Business qui coûte $449.95 par mois.

Quels sont les pays et langues disponibles dans Semrush?
Actuellement Semrush contient des données pour 190 pays et régions.

La base de données de Semrush contient plus de 16 milliards de mots clés provenant de tous ces pays. Pour prendre connaissance de la quantité de données stockées et utilisées par Semrush, cliquez ici.

Comment Semrush collecte les données?
Semrush analyse pour chaque mot clé le top 20 des résultats de recherche, dans leur base de données qui contient plus de 16 milliards de mots clés et 584 millions de domaines.

A quelle fréquence Semrush met à jour ses données?
Semrush utilise un algorithme permettant de mettre à jour toutes ses bases de données tous les jours, toutes les semaines et tous les mois.

Comment puis-je annuler mon compte Semrush?
Si vous souhaitez annuler votre forfait Semrush, il suffit d’envoyer un email à  mail@semrush.com.

Ils annuleront votre compte en un jour.

53 Commentaires

  • Yaz Répondre

    Super guide merci ! Une version pdf est elle dispo ?

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci!

      Oui c’est en cours!

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Yaz, la version PDF du guide SEMRUSH vient d’être rajoutée à l’article!.

  • Laurent D. Répondre

    Époustouflant !!! Le Guide Ultime (SEO) SEMRush le plus complet. Merci pour ce beau et bon travail. Dans l’attente de la version PDF, bonne continuation et longue vie à Drujokweb.

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Laurent 🙂

      Oui je confirme, c’est le guide SEMRush le plus complet sur le Web. Ca m’a pris du temps pour le pondre… merci pour vos encouragements.

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Laurent, c’est bon j’ai rajouté la version PDF (faite manuellement) du guide SEMRUSH à télécharger via les liens situés en début d’article et à d’autres endroits dans l’article!

  • Pierre Répondre

    bonjour Rémi, c’est clair que ce guide est juste parfait (un pdf serait optimal), félicitations.
    Mais pour un petit consultant seo (disons 10 petits/mois), si on analyse bien le tarif de Semrush , il faut prendre le tarif GURU a 199 € qui permet principalement d’avoir 50 projets et les rapports en pdf (mais je ne sais combien: illimité ou non, cela n’est pas indiqué sur leur site), car avec le tarif pro a 99 €, on a le droit qu’a 5 projets (soit quasi rien (pour des petits clients je m’entends) et pas de possibilité de rapport, cela commence a revenir cher ou alors je n’ai pas compris leur principe de tarif
    pouvez vous éclaircir ce point?
    De plus, je ne suis pas certain qu’avec ce seul outil, on peut quasi tout faire bien: il parait qu’au niveau analyse backlink , ils sont a la ramasse par rapport a Majestic.
    En france, pour les mots clés, il y a yooda insight: a 39 €/mois illimité et pour l’audit seo: il y a rmtech qui est par contre tres bien.
    Pensez vous que semrush est > a l’association: majestic+yooda insight+rmtech?

    merci d’avance de vos conseils
    bien cordialement
    Pierre

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Pierre. En fait le PDF est fait, il faut que je le mette en ligne. Je vous dirai par email quand c’est fait. Oui en effet SEMRush est à la ramasse au niveau de l’analyse des backlinks, il peut cependant utiliser l’API de Majestic pour faire remonter les données dans son dashboard. Cela dit, cela signifie que vous devez avoir un compte Majestic…

      Pour faire court, SEMRush est très complet et je ne pense pas qu’il soit vraiment onéreux si vous facturez vos clients au juste prix. Vous obtiendrez très certainement un excellent ROI en investissant dans cette boite à outils.

      Evidemment pour des campagnes nécessitant une analyse de backlinks poussée, il faudra investir dans AHREFS (meilleur que Majestic) et pour un audit SEO technique je conseille Screaming Frog qui coûte seulement 170 euros par an ainsi qu’un panel d’outils gratuits listés dans mon article sur l’audit seo.

      RMTech est une bonne alternative également. Quant à Yooda insight je n’ai jamais eu l’occasion de vraiment le tester, je préfère un outil comme Long Tail Pro Platinum, mais j’imagine qu’il est bon.

      L’une des principales difficultés en SEO est de trouver des contenus qui marchent et les mots clés qui y sont associés. SEMRUSH est le meilleur dans ce domaine, donc en ce qui me concerne, je n’ai aucune hésitation. De plus SEMRush est en constante progression quelque soit les outils sur lesquels ils travaillent.

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Pierre, c’est bon j’ai rajouté la version PDF du guide SEMRUSH à télécharger via les liens situés en début d’article et à d’autres endroits dans l’article!

  • Elo Répondre

    Bravo Rémi et merci pour ce guide ! J’aime bien le fait que tu ajoutes tes commentaires, et parfois orientes ailleurs. C’est vrai qu’un PDF serait un plus 🙂

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Elodie, le PDF est fait, je dois juste embellir quelques points et je le mettrai en ligne. J’ai ton adresse email, je te l’enverrai directement!

    • Rémi Mondina Répondre

      J’ai rajouté la version PDF, téléchargeable directement à partir d’ici (un lien en début du guide, entres autres)!

  • Geraldine Répondre

    bonjour Remi
    juste merci pour ce big tuto sur Semrush et desormais en pdf (youpi). Car il y a tellement d’outils dans cet outil qu’est Semrush que je m’y perds un peu.
    j’étais justement en train d’apprendre Ranxkplorer qui a l’air bien, car sans votre tuto j’avais abandonné Semrush qui n’est 100% traduit en francais , mais je me demande si je vais pas retourner sur Semrush qui comprend quasi tout ce que fait rankplorer.
    Par contre, je rebondis sur la question de Pierre, je n’ai pas non plus compris leur système de rapport et projet. Faut il , comme vous le montrez sur votre guide, sauf erreur de ma part, obligatoirement créer un projet pour analyser un site? si oui cela effectivement cela limite l’intérêt de Semrush (5/mois).
    Merci de votre conseil

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Géraldine,

      pour analyser un site, vous avez juste besoin de mettre l’URL du site à analyser dans le champs du haut « saisissez un nom de domaine » puis cliquez sur le bouton orange « Recherche ».

      Pas besoin de créer de projet 🙂

  • Vincent Répondre

    bonsoir Remi
    Excellent tuto sur Semrush et merci pour le pdf.
    Utilisant deja Screaming Frog, j’hesite entre AHrefs et Semrush qui sont tous les 2 au meme niveau de prix et font quasi les mêmes choses (peut etre un petit avantage pour Ahrefs pour l’analyse des backlinks), que me conseillez vous et quel interet aurais je a choisir plutot Semrush?
    merci

    • Rémi Mondina Répondre

      Vincent, voici un très bref comparatif:

      – AHREFS:

      > Meilleure interface utilisateur, plus propre, plus intuitive, simple & ergonomique
      > Données concernant l’analyse de backlinks très complètes, base de données Backlinks la plus grosse du marché
      > Globalement pour utilisation 100% SEO, meilleur que SEMRUSH.

      – SEMRUSH

      > Suite très complète, SEO + PPC + Médias sociaux + Content Marketing…
      > Excellent pour le PPC (analyse des concurrents très bonne), Ahrefs très mauvais en PPC
      > Outils de Rapport PDF intéressant, idem pour le SEO Content Writer, outils de gestion de médias sociaux, calendrier, et bien d’autres

      En gros, si vous souhaitez uniquement focaliser sur le SEO pur, optez plutôt pour Ahrefs. Par contre, si jamais vous souhaitez accéder à beaucoup plus d’outils et gérer des campagnes PPC, alors SEMRUSH va vraiment vous aider. Pour le SEO, Semrush n’est pas du tout mauvais, mais… Ahrefs est meilleur, c’est leur seul focus, contrairement à SEMRUSH.

  • Vincent Répondre

    bonjour Remi
    Maintenant que Ahrefs analyse (très bien les mots clés), et qu’il est desormais en francais, et que leur vrai point fort est le suivi de lien et qu’enfin il est un peu moins cher que Semrush (179$€ au lieu de 199$) et qu’en plus ce dernier est très mauvais concernant ce point (donc il faut ajouter Majestic voire Ahrefs), je me demande quel est encore l’intérêt de prendre Semrush qui revient de fait + cher avec des résultats – fiables?
    je serai curieux d’avoir votre avis de professionnel .

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Vincent,

      du coup je vous ai répondu à votre premier commentaire 🙂

  • Juliette Répondre

    Merci beaucoup pour cet article !
    Nous nous interrogions sur l’utilisation ou non de SEM Rush pour nous aider au référencement de notre plateforme, et comme je me charge de ce dernier, je voulais avoir plus d’informations sur comment m’en servir. Cet article m’a beaucoup aidée, et m’a aussi appris d’autres choses que j’ignorais sur le SEO. Très complet et compréhensible.

    Je pense qu’on va se lancer, et je vais continuer à parcourir les autres sections de votre blog!

    • Rémi Mondina Répondre

      Avec plaisir Juliette, en espérant que mon guide vous accompagne à chaque étape de votre campagne SEO.

  • Juliette Répondre

    Bonjour Remi,
    Dans la partie « Audit Technique » quand tu dis qu’il faut avoir 95%, de quoi parles-tu ? Car je viens de faire diminuer le nombre d’erreur mais le score total diminue ? Est-ce normal ?

  • ELISIA Da PAOLi Répondre

    bonjour Remi
    bravo pour votre article, c’est parfait pour une novice comme moi
    petite question, j’ai lu sur plusieurs sites que Semrush etait a la rue au niveau backlink par rapport a ahrefs et majestic mais que depuis peu, ils ont fortement progresser
    qu’en pensez vous?
    vaut il mieux ahref ou semrush+majestic par exemple pour un seo complet?

    merci de votre conseil

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Elisia,

      sincèrement, SEMRush a vraiment progressé en ce qui concerne la taille de sa base de données de backlinks, très gros progrès.

      En revanche, je préfère quand même Ahrefs en ce qui concerne les différentes fonctionnalités aidant / assistant à la construction de backlinks.

      Je dirais que si vous êtes novice SEMRush est parfait pour vous, si vous avez un niveau avancé alors je vous conseille Ahrefs.

  • Franck Répondre

    J’aimerais télécharger toutes ces infos dans mon cerveau 🙂 !
    Excellent travail Rémi !
    Aurais-tu produit du support aussi poussé pour la partie PPC de Semrush, histoire de voir également tout le champ des possibles à ce niveau ?

    • Rémi Mondina Répondre

      Hello,

      non malheureusement le focus de cet article est uniquement le SEO. Mais en effet je vais peut-être développer la partie PPC aussi…

      enfin, certainement 🙂

  • Ludovic.J Répondre

    Bonjour,
    Article TRÈS intéressant et TRÈS détaillé, 145 pages de pdf très facile à lire honnêtement !
    Je vais mettre en application début de semaine prochaine toute les méthodes en les suivant à la lettre.
    En espérant revenir dans quelques mois avec des résultats probants ! 🙂

    j’ai juste une petite question : l’accès pour tester SEMrush est de 30 ou 14 jours ? (j’imagine que l’offre est différente depuis 2019 )

    Merci encore !

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Ludovic,

      il s’agit bien d’une version d’essai de 30 jours pour la version PRO !

  • Parta Jérôme Répondre

    bonjour,
    Vraiment un guide très intéressant et surtout très utile. J’étais près a prendre Semrush, mais je viens de lire aussi votre guide sur Ahrefs et maintenant j’ai un doute sur mon choix.
    J’ai lu ici et la que Ahrefs était plus cher que Semrush mais que ce dernier est moins précis au niveau backlink.
    ceal est vrai qu’en regardant leur prix, Ahrefs n’est vraiment interessant qu’a partir de leur version « standard », alors qu’a priori, le tarif standard de Semrush en donne plus.
    que me conseillez vous ? (la partie marketing de semrush ne m’intéresse pas spécialement)

    Et que pensez vous de Uberssugest qui fait « presque » tout comme Ahrefs ou Semrush mais a un prix dérisoire: 9 €/mois?

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Jérôme,

      il est vrai qu’Ubersuggest est intéressant d’un point de vue économique, mais pour le moment il ne propose quand même pas le même niveau de fonctionnalité 🙂 Mais pour débuter c’est très bien !

      Je vous confirme que l’analyse de backlinks n’est pas le fort de Semrush, en effet. Cela dit, ça dépend ce que vous en faites. Pour une analyse de base des backlinks ça suffit, mais pour appliquer des stratégies avancées permettant de trouver des opportunités de backlinks (moins exploitées) il faut Ahrefs.

      Je vous confirme qu’il faut débourser 179 usd (version standard) pour tirer profit pleinement de Ahrefs et ne pas trop se sentir limiter…

      Une bonne alternative serait d’utiliser Semrush pour l’intégralité du SEO sauf pour les backlinks, et utiliser un outil comme Ubbersuggest pour les backlinks, j’ai l’impression que cet outil est plutôt précis pour l’analyse de backlinks et qui sait, peut-être que bientôt il intégrera une fonctionnalité de Gap Analysis pour les backlinks…

  • Pierre Répondre

    bonjour Remi
    Utilisant la suite Mangools (en période mensuelle) et qui est très bien je trouve par rapport a Ranxplorer ou Yooda, surtout rapport qualité/prix, que pourrais m’apporter de + Semrush, que je ne connais que le nom et désormais votre article qui est carrément un mode d’emploi 🙂 ?
    Par ailleurs, en lisant votre réponse au dernier interlocuteur, vous dites que uberssugest est meilleur que Semrush pour les backlinks. L’ayant essayé (bien sur), c’est sur que rapport niveau qualité/prix, il est imbattable, mais au niveau backlink, je ne le trouve vraiment pas super (par rapport a Mangools).

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Pierre,

      intéressant retour au sujet de Ubersuggest. Pour être honnête je n’ai pas passé beaucoup de temps à tester cet outil mais il m’avait retourné presque le même nombre de backlinks avec Ahrefs, lors d’une analyse d’un de mes sites.

      Vu l’évolution assez rapide de l’outil, je pense que ça va s’améliorer surtout qu’il est passé en abonnement payant.

      Mais à voir et à re tester…

      Quant à Mangools, il est très bien. Semrush propose beaucoup plus de fonctionnalités mais peut-être pas indispensables, surtout au début.

      Par exemple, dans Semrush, il y a un outil « Content manager » qui n’a pas d’équivalence dans Mangools, puis l’outil d’audit qui permet d’avoir une bonne vision des problèmes techniques présents sur le site (il y a un système d’alerte également pour recevoir par email les problèmes détectés), puis l’intégration des données provenant de Google Analytics (à priori ce n’est toujours pas le cas sur Mangools?), puis la fonctionnalité que j’utilise beaucoup c’est le Gap Analysis pour les mots clés et pour les backlinks pour rapidement trouver des nouvelles opportunités de mots clés et de backlinks. J’ai pas l’impression qu’elle y soit dans Mangools?

  • zavan Répondre

    Un guide d’une très grande qualité, accessible à une néophyte – amateure.
    Je suis souvent avare de commentaires mais là, je prends le clavier et je dis chapeau ! C’est quasiment une formation. Merci beaucoup.

    • Rémi Mondina Répondre

      Avec plaisir, j’espère qu’il vous aidera à maitriser Semrush!

  • Sonia Répondre

    Hello,
    Super guide, merci 🙂
    Puis-je savoir comment vous gérez votre SEO international ? Faut t-il créer un projet par pays ?
    Merci d’avance.

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Sonia,

      Pour un site avec des langues séparées par sous-domaines ou sous-dossiers vous pouvez créer un seul projet pour couvrir
      tous les pays et toutes les langues

      Si votre domaine utilise des extensions (TLD) pour séparer les langues alors vous devrez créer un projet par site. Ex: un pour
      votresite.com, un pour votresite.fr, un pour votresite.es.

      Puis si votre site est gros et dépasse les limites offerts par votre abonnement il vaut mieux créer un projet séparé pour chaque langue.

  • Emmanuel Armand Répondre

    Bonjour et merci pour votre ENORME boulot.
    Je regrette juste que le point « Et BOUM. Encore des données importantes que SEMRush est capable de rapatrier dans son outil… » ne soit pas plus détaillé car justement je n’arrive pas à décrypter les données du tableau.
    Je vois les url de mon site qui ont été vues sur Google, je clique sur l’url, un tableau détaillé apparait avec les mots clés qui ont servis à la recherche (très intéressant) mais bizarrement certains mots clés apparaissent avec 0 clics. Du coup je ne comprends pourquoi ce mot clé apparait dans le tableau. Puisqu’il n’y a pas eu de clics, il n’a pas pu servir à afficher telle url !
    Merci beaucoup.

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Emmanuel,

      merci pour votre commentaire. Je vais faire en sorte de mettre à jour cette section pour la détailler 🙂

  • bernard Répondre

    bonjour Remi
    Tout d’abord, que dire de ce tuto , il devrait être montrer en exemple sur le site de SEMrush France :-).
    J’avais hésité entre plusieurs outils SEO, soit un combo, soit Ahrefs mais votre guide m’a convaincu.
    Je me suis abonné pour 1 an avec cet outil (j’ai aussi screaming frog et 1.fr en sus).
    Je me permettrai de donner mon avis sur cet outil dans 4, 5 mois après une utilisation intensive.

    Continuez votre blog : c’est une vraie mine d’or !
    Bien cordialement
    Bernard

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Bernard,

      merci pour votre bienveillance. Ce guide a été récemment (justement) mentionné par Semrush France dans un de leurs articles.

      Il a également remporté la médaille d’or à un concours de contenu organisé par Semrush.

      N’hésitez pas à partager votre ressenti en commentaires d’ici 4-5 mois 🙂

      A bientôt !

  • 3dprod Répondre

    Très intéressant, j’ai partagé votre article
    sur ma page facebook 🙂

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci pour le partage ! En espérant que ce qui vous aide à maîtriser Semrush !

  • amira Répondre

    bonjour, est ce que on peut canceller la subscription après 30 jours?
    Ou on sera chargé automatiquement ?

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Amira,

      il faut annuler la souscription avant la fin des 30 jours d’essai. Au delà vous serez débité automatiquement.

    • Iddesign Répondre

      Super boulot,
      Le contenu est top !
      Encore merci, n’hésitez pas à compléter votre travail.. 😉

      • Rémi Mondina Répondre

        Merci pour votre bienveillance! Ravi que ça vous serve

  • Nathan Répondre

    Bonjour Rémi,

    Tous les outils de ce formidable tuto sont disponibles dans version Pro de Semrush ? Même Content audit ? Il me semble que pour disposer de l’outil Content audit, il faut au minimum la version Guru non ?

    Cordialement.

    • Rémi Mondina Répondre

      Hello Nathan,

      oui effectivement certains outils de ce tuto sont dispos uniquement sur Guru. Je suis entrain de mettre à jour mon guide (version 2021).

  • Bernard Sperandio Répondre

    Bonjour Rémi
    merci pour cette mise à jour de ce tuto, enfin guide complet.
    J’avoue que même en utilisant SEMrush quasi tous les jours, j’ai appris 3,4 trucs que je ne connaissais même pas l’existence.
    Il est vrai que SEMrush pousse tellement loin les fonctionnalités qu’on ne peut tout savoir (ou presque)

    juste une remarque : et sauf erreur cela n’est pas mentionné: le Topic Research n’est que pour les versions GURU et +.
    Dommage, car l’ayant testé (j’ai la version pro), c’est une fonctionnalité vraiment très puissante.

    • Rémi Mondina Répondre

      Oui tout à fait, il n’est pas disponible avec la version PRO malheureusement.

  • Marie Répondre

    Merci pour cet article, et vos outils ont l’air plus que pertinent !
    Je me permet de vous conseiller à mon tour un logiciel qui m’a beaucoup aidé pour suivre ma position mot clé

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci

  • Tanguy Répondre

    Superbe tuto merci Rémi. Peut-on se contenter de Semrush pour l’analyse de backlinks ou bien il faut aussi avoir ahrefs ?

    • Rémi Mondina Répondre

      Semrush s’est beaucoup amélioré en ce qui concerne l’analyse de backlinks. Même s’il n’est pas encore à la hauteur de Ahrefs (qui est à l’origine, un outil d’analyse de backlinks) il se défend de mieux en mieux. Vous pouvez donc l’utiliser pour analyser les backlinks.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Drujok

Formation SEO et stratégies de référencement
naturel avancées

Entreprise Accueil A propos Contact
Se connecter
Mentions légales | Politique de confidentialité | Copyright © 2021 drujokweb.fr
717 Partages
Partagez703
Tweetez13
Enregistrer1
Partagez