Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Vous souhaitez améliorer votre référencement naturel sur Google, vous peinez à émerger sur la page des résultats ? Vous voulez obtenir un maximum de liens vers votre site internet pour booster votre trafic, mais vous ne savez plus par où commencer.

Rien de nouveau sous le soleil, ce qu’il vous faut, c’est une solide stratégie de netlinking.

Que vous soyez une entreprise qui débute dans le SEO ou une agence, vous trouverez dans ce guide les techniques de netlinking les plus efficaces et les plus récentes pour construire ou améliorer radicalement votre profil de liens.

Chapitres

chapitre 1 :

Qu’est-ce qu’un backlink et le netlinking ?

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Un backlink en SEO, ou lien entrant, c’est un lien situé sur un site web, qui pointe vers un autre site web.

Il sert aux utilisateurs à naviguer d’un domaine à un autre.

On va voir le rôle essentiel que les backlinks jouent dans votre référencement naturel, et pourquoi ils sont au cœur de toute stratégie SEO.

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Backlink : c’est très simple

Les robots des moteurs de recherche parcourent ces liens pour identifier au mieux les pages qu’ils référencent.

Ils sont dans le top 3 des critères de référencement Google.

Et les liens « NoFollow » ?

Cet attribut ajouté au code HTML du lien indique aux moteurs de recherche de NE PAS suivre, donc ne pas explorer la page qu’il pointe.

Ce ne sont pas des backlinks à proprement parler.

Mais ils ne sont pas si inutiles que ça en SEO.

On en reparlera.

Les backlinks, qui sont en « DoFollow » par défaut, indiquent au robot de Google de suivre le lien, et agissent comme un vote de confiance.

Ils déterminent, entre autres, l’autorité de votre site aux yeux de Google.

C’est-à-dire que plus il est cité par d’autres sites, et plus il est cité de manière pertinente et qualitative, plus Google lui accordera de la considération pour répondre aux requêtes des internautes.

Et cette considération se reflète directement à travers la position du site sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

Avant 2012, l’algorithme Google PageRank faisait la pluie et le beau temps sur la planète référencement en dénombrant les backlinks d’un site.

Aujourd’hui, les diverses mises à jour, dont le célèbre Penguin, ont introduit des critères un peu plus approfondis que la simple quantité.

 

Netlinking: définition et objectifs

Définition

Le netlinking, aussi appelé link building, c’est l’ensemble des techniques de création de liens, qui servent à améliorer le référencement naturel.

Vous pouvez construire un certain nombre de liens vous-même.

Vous devrez contacter les webmasters, blogueurs, journalistes etc. pour qu’ils en intègrent pour vous sur leurs pages et dans leur contenu.

En échange de liens vers vous, vous leur apportez de la valeur, un impact positif sur leur contenu, leur trafic ou leur relation avec vous.

Il existe aussi des liens obtenus « naturellement », sans demande préalable, et ils peuvent être très, très bénéfiques.

L’effort SEO ici se fait à travers la création d’un contenu de qualité qui donne envie aux sources diverses de créer un lien vers vous.

Les campagnes de netlinking efficaces veillent à la fois au nombre de liens construits et à la qualité de ceux-ci.

Les algorithmes vérifient, armés de leur pénalité, à ce que ce ne soit ni la profusion, ni la sur-optimisation qui payent.

Ils font en sorte que votre popularité soit aussi raisonnée que possible.

 

Objectifs

Partez en campagne de netlinking avec des objectifs réalistes, chiffrés, de création de liens, mais aussi, plus globalement, des objectifs quant à l’impact de votre campagne sur le référencement et la popularité de votre site.

Outre sur le référencement naturel, le netlinking peut avoir un impact positif sur :

  • votre trafic référent (venant directement des liens et non de recherches Google),
  • sur votre image de marque,
  • sur votre relationnel avec les acteurs de votre industrie…

Dans les chapitres suivants nous verrons quelles sont les techniques les plus à même d’apporter un impact positif à votre référencement naturel et à votre entreprise en général.

chapitre 2 :

Un meilleur site pour de meilleurs liens

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

La triste vérité à propos de la création de backlinks, c’est que cela consomme énormément de temps.

Mais quitte à passer le temps nécessaire à bâtir un profil de lien, votre site web ne doit pas anéantir vos efforts.

Voici les quelques points de base que vous devez couvrir avant même de démarrer votre stratégie de netlinking.

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Un site techniquement infaillible

La première chose à faire pour que votre netlinking ait du sens, c’est d’avoir un site web infaillible.

Sinon vous aurez un taux de rebond vraiment décourageant et tous vos liens ne serviraient pas à grand chose.

Sachez que les problèmes techniques ont un impact très négatif sur l’expérience utilisateur.

Lorsque celle-ci est mauvaise, Google se permet de limiter la croissance de votre trafic organique.

Voici quelques problèmes techniques à vérifier :

  • La vitesse de chargement de votre site : utilisez l’outil PageSpeed Insights de Google
  • Testez le design responsive : utilisez l’outil Mobile Friendly Check de Google
  • Le contenu dupliqué : utilisez l’outil Siteliner
  • Les erreurs d’URL canoniques
  • Les métadonnées dupliquées
  • La mauvaise utilisation de no-index, nofollow, et autres directives…

Une construction optimisée

Pour que votre netlinking soit efficace, développez une architecture de site solide.

L’architecture de votre site signifie la manière dont vous distribuez l’autorité entre chaque page de votre site.

Plus l’architecture de votre site sera optimisée, moins vous aurez besoin de créer de liens entrants.

Si votre approche est orientée contenu, alors je vous recommande le silo inversé, la manière la plus naturelle de construire l’autorité d’un site.

Voici comment cela fonctionne :

 

Silo inversé

Améliorez l’autorité de votre site

Supprimez les liens morts

Chaque lien placé sur votre site web laisse passer de l’autorité.

Il est très important d’auditer votre site : vérifiez mon article sur l’audit SEO.

Pour trouver les liens morts (internes et entrants) j’utilise les outils suivants:

  • Screaming Frog SEO Spider
  • Siteliner
  • Google Search Console
  • Ahrefs

Cherchez les liens morts, qu’il s’agisse des liens sortants situés dans votre contenu mais également de la section « commentaires » de votre blog.

 

Redirigez les pages avec Erreur 404 ayant du jus de référencement

La redirection de page avec erreur 404 est TRÈS facile à réaliser.

Pour trouver les erreurs 404 en rapport avec votre site, utilisez Google Search Console ou Screaming Frog.

Si vous trouvez des pages ayant du jus de référencement, faites une redirection 301 vers la page qui leur correspond le plus sur votre site, ou vers votre page d’accueil si vous ne trouvez aucune page équivalente.

 

Trouvez et supprimez les chaînes de redirection

Voici à quoi ressemble une chaîne de redirection :

 

Chaine de redirections

 

Arrivez-vous à identifier le problème sur l’image ci-dessus ?

La page B agit comme un tampon entre la page A et la page de destination C.

Cette erreur technique empêche la page C d’obtenir l’intégralité de l’autorité provenant de la page A.

Pour la résoudre il suffit de créer une redirection 301 de la page A vers la page C comme ci-dessous :

 

chaine de redirection

 

Finalement, l’autorité sera directement envoyée à la page finale C.

Vous pouvez encore utiliser ScreamingFrog SEO Spider pour les détecter.

 

Changez les redirections 302 en redirections 301

Les redirections 302 bloquent la transmission d’autorité, ce qui a pour impact de diminuer l’autorité globale de votre site.

Vous devez toutes les identifier afin de les changer en redirections 301.

chapitre 3 :

Construire les backlinks de base "à la main"

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Vous savez à présent comment améliorer l’autorité de votre site internet sans même créer de nouveaux liens entrants.

Il est à présent temps d’apprendre à construire vos liens de base !

À la base de votre stratégie de netlinking, comme les fondations d’une maison, se trouvent les backlinks que vous pouvez construire vous-même.

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Il faut être très précautionneux avec ce type de liens : ils peuvent facilement être épinglés par Google Penguin.

Mais associés à des ancres de liens nus (URL du site) ou de marque, ils contribuent à bâtir pour les moteurs de recherche un premier niveau de confiance.

Média Sociaux

La première chose à faire est de créer et configurer tous vos comptes sur les principaux réseaux sociaux, à savoir :

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn : un compte personnel et un compte entreprise
  • Pinterest
  • Instagram

Partagez du contenu de temps en temps.

Vous n’êtes pas obligé d’être très actif sur chacun de ces réseaux sociaux, mais votre audience se trouve sur un ou plusieurs de ces réseaux sociaux, donc ne négligez surtout pas ce canal.

Annuaires

Annuaires d’entreprise et citations

Google les prend toujours en compte.

Il fait confiance à ce type de plateforme et est au courant que tous les types d’entreprise les utilisent.

Il sait donc que ces liens ne sont pas tous pertinents… et ignore la métrique de pertinence dans ce cas précis.

La bonne nouvelle, c’est que près de 50 % de ces annuaires proposent des liens en DoFollow qui sont, en plus de cela, non optimisés.

Les citations (vos noms, adresse, numéro de téléphone d’entreprise), quant à elles, permettent de construire la base du niveau de confiance de votre site.

 

Les annuaires ciblés (de niche) + les annuaires géo-localisés

Chacun de ces annuaires garantissent un certain degré de pertinence par rapport à votre site (assurez-vous qu’ils aient une bonne autorité de domaine et une modération).

Pour les trouver et vous y inscrire, vous pouvez utiliser ce type de recherche sur Google :

  • Annuaire +  niche (exemple : annuaire + musculation)
  • Annuaires+ niche
  • Soumettre un site + niche

Ou

  • Annuaire +  ville
  • Ville + annuaire
  • Soumettre mon site + ville
  • Niche + ville + annuaire
  • Annuaires + ville

 

Commentaires sur des blogs de niche pertinents

Je vous recommande vraiment de ne pas négliger la création de commentaires dans des blogs pertinents, même si, vous le savez peut-être, la majorité des liens créés seront en NoFollow.

Pourquoi ?

  1. Cela permet de créer une couche de pertinence autour de votre site.
  2. Cela améliore le ratio DoFollow / NoFollow des liens entrants.
  3. Cela diversifie les types d’ancre (pour diluer le % total d’ancres exactes… afin d’éviter une pénalité).
  4. Parfois, vous pouvez obtenir un peu de trafic qualifié !
  5. Pour construire une relation avec le blogueur qui vous permettra peut-être dans le futur d’obtenir des backlinks.

N’allez pas sur un blog pour écrire un commentaire inutile ou trop généraliste.

Cela ne vous aidera pas à construire une relation.

Vous devez vraiment contribuer au blog, partager une vraie valeur ajoutée.

 

Liens entrants provenant de forums de niche

Participer à des forums dans votre niche est un excellent moyen de construire votre réputation ou celle de votre marque.

Vous allez même pouvoir drainer du trafic référent et pertinent vers votre site web.

Il n’existe pas beaucoup de forums qui permettent de recevoir des liens entrants à partir de la signature mais beaucoup le permettent à partir d’un profil.

Les backlinks provenant du profil sont des liens de valeur car ils sont non seulement pertinents et en DoFollow dans la plupart des cas.

Pour tirer le meilleur profit de votre profil (et de la page incluant votre lien) et en améliorer l’autorité, voici quelques techniques efficaces :

 

Chercher des forums pertinents

Saisissez sur Google les mots-clés « Forum + niche» ou « Niche + forum ».

 

Bien remplir son profil

Puisque le lien provenant de votre profil sera très certainement un lien nu (avec URL), vous aurez besoin de faire un peu de SEO sémantique en utilisant la cooccurrence.

La coocurrence, c’est quand votre mot-clé cible se situe dans le texte à côté du lien entrant.

Ainsi dans le cas de votre profil, il suffit juste que vous écriviez votre description et que vous y insériez votre mot-clé pas loin du lien.

 

Comprendre la personnalité du forum

Certains forums vous permettent une petite auto-promotion, quand d’autres ne le permettent pas et peuvent même vous bannir.

Pré-analysez les forums afin de voir si les membres partagent ou non des liens dans les discussions.

 

Augmenter le nombre de publications et commencer à ajouter des amis

Plus vous avez de publications et « d’amis » sur les forums, plus vous serez capable de construire votre réputation.

De plus, plus vous aurez de connexions, plus vous obtiendrez des liens internes pointant vers votre profil.

 

Démarrer une discussion

Commencer une discussion qualifiée est une excellente manière de construire votre crédibilité sur un forum.

Le but est d’accroître le montant de liens internes pointant vers la page de votre profil.

Vous tirez ainsi profit de l’autorité des forums.

Le deuxième but est de devenir un membre à part entière d’une communauté, de manière à ce que les membres de ce forum vous fassent confiance.

Si vous avez une bonne réputation sur les forums, vous pourrez très facilement partager votre contenu sans même recevoir de plainte ou être banni.

chapitre 4 :

Obtenir des backlinks de qualité

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Qu’est-ce qu’un backlink de qualité exactement ?

En SEO, les liens de qualité sont ceux qui prennent en compte tous les critères de Google pour le référencement.

Ils ne sont pas jetés au hasard sur une page.

Dans ce chapitre, on va séparer le bon grain de l’ivraie.

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Les liens de qualité ont un haut potentiel de trafic : ils sont placés sur les meilleurs sites internet (pour eux), aux endroits qui leur conviennent le mieux.

Cette logique indique à Google qu’ils sont tout à fait à la bonne place, ce qui contribue à améliorer le référencement de la page vers laquelle ils pointent (et du site internet lié).

 

Les meilleurs backlinks

Pour un profil de lien sain, voici les meilleurs critères pour des liens de qualité :

 

Sur les sites à autorité élevée

Plus le site qui a des liens vers vous est autoritaire, mieux c’est.

C’est le facteur le plus puissant pour obtenir un référencement au top.

PageRank n’est plus accessible, mais je vous recommande d’analyser les liens entrants avec les différents outils existants, dont les meilleurs sont :

  • Ahrefs : regardez l’autorité d’une page (URL Rating / UR) en entrant une URL dans l’outil. Vous verrez aussi celle du domaine dans son ensemble (Domain Rating / DR).

  • Majestic SEO
  • Open Site Explorer

 

Un haut niveau de pertinence

La pertinence est également l’un des critères les plus importants.

L’article qui vous cite parle-t-il des mêmes sujets que vous ?

Google base le niveau de pertinence sur les critères ci-dessous :

  • Le thème général du contenu proposé sur le domaine référent.
  • Le contenu situé sur la page d’où provient le lien.
  • La pertinence de tous les liens pointant sur le domaine.

Pour voir la pertinence d’un lien d’un site, vous pouvez utiliser la fonctionnalité Topical Trust Flow de l’outil Majestic (ou flux de confiance thématique).

 

Sur les sites à trafic élevé

Ces liens entrants sont les plus durs à obtenir mais sont ceux qui vous donneront les meilleurs résultats.

Puisque vous ne connaîtrez jamais le trafic réel d’un site internet sans accéder à Google Analytics, vous aurez besoin d’utiliser un outil comme SEMRush.

 

Avec des textes d’ancre choisis intelligemment

Pour éviter toute pénalité pour sur-optimisation, vous devez répartir le type de texte que vous placerez en ancre de lien.

Certains disent que seulement 1 % des ancres doivent être exacts (une ancre exacte signifie qu’il inclut un mot clé cible exact, sans aucune variation).

D’autres disent qu’il ne faut pas dépasser les 5%…

D’autres affirment qu’il n’y a aucun danger jusqu’à 10 ou 15%.

Bref, quand c’est comme ça j’effectue toujours mes propres tests.

Ma conclusion est la suivante:

Il n’existe pas vraiment de règle en ce qui concerne le pourcentage d’ancres exactes à ne pas dépasser.

Il varie en fonction du secteur ou niche dans lequel évolue le site.

Ma méthode pour identifier le seuil de pourcentage d’ancres exactes à ne pas dépasser est la suivante:

  1. J’identifie les 10 meilleurs concurrents présents dans les Serps pour le mot-clé cible
  2. Je me connecte à Ahrefs pour connaître le % d’ancres exactes pour chaque concurrent (pour le mot-clé cible)
  3. Je fais la moyenne des 10 pourcentages d’ancres exactes
  4. Si mon site est aussi autoritaire que ceux des concurrents j’utilise cette moyenne comme seuil
  5. Si mon site est relativement moins autoritaire je divise par 2 cette moyenne pour obtenir le seuil
  6. Si mon site est beaucoup moins autoritaire je divise par 4 cette moyenne pour obtenir le seuil à ne pas dépasser

J’estime qu’un site est relativement moins autoritaire lorsque son DA (Moz) ou DR (Ahrefs) possède au moins 15 points de moins que ceux des concurrents.

J’estime qu’un site est beaucoup moins autoritaire quand l’écart est supérieur à 15.

Pourquoi 15?

C’est un seuil que j’ai trouvé à force de tâtonner durant tous les tests que j’ai réalisé et qui me convient parfaitement.

Dans tous les cas je vous invite TOUJOURS à tester par vous même et tirer vos propres conclusions.

À fort potentiel SEO, ces ancres ont fait l’objet d’abus, c’est pourquoi elles sont pénalisées aujourd’hui.

La majorité devraient être des textes d’ancre de marque, c’est-à-dire incluant un nom de marque (nom de société ou produit), ou des textes d’ancre incluant des URL (liens nus).

 

Sur des sites qui entretiennent un bon voisinage

Si des sites ont des liens sortants vers des sites internet évoluant dans un domaine douteux, fuyez !

Pour chaque site web à partir duquel vous voulez obtenir un backlink, posez-vous les questions suivantes :

  • Vers quels sites les liens externes pointent-ils ?
  • Est-ce que les liens externes en question sont tous pertinents ?
  • Est-ce que ces liens externes pointent vers des sites de bonne réputation ?

Si vous voyez des termes comme « Viagra » ou « casino » ou ce genre de mots-clés, passez votre chemin.

 

Des liens entrants éditoriaux

Pour qu’un lien soit « éditorial », il doit être situé au cœur d’un contenu.

Obtenir ce genre de liens n’est pas facile, puisque vos publications doivent être validées par le propriétaire.

Google adore ce genre de liens, c’est peu dire :

« la création de liens qui n’ont pas été publiés ou attestés par le propriétaire du site sur une page (liens également connus sous le nom de « liens artificiels ») peut être considérée comme une infraction. »

Pour obtenir ces backlinks de qualité, vous devez construire une relation avec les blogueurs évoluant dans votre secteur.

 

Des articles invités dans des blogs de niche pertinents

La création d’articles invités est une approche efficace pour deux raisons.

Tout d’abord, si vous contribuez en offrant du contenu de qualité, cela construira votre autorité dans votre niche.

Ensuite, les articles invités vous permettront de drainer du trafic référent très pertinent vers votre site web.

Si vous fournissez de la valeur, il n’y a aucune raison de ne pas inclure un lien vers votre site.

(D’ailleurs, pour en tirer le plus de profit, incluez des liens contextuels.

Un lien contextuel est bien plus puissant que celui provenant de votre nom d’auteur, dans le profil signant l’article).

Pour trouver des blogs de qualité et pertinents qui proposent des articles invités vous avez 3 solutions:

 

1) Lister les meilleurs blogs dans votre niche

Dans Google tapez  « liste de blogs + Niche »

 

Vous n’aurez plus qu’à vérifier qu’il existe une section pour les rédacteurs invités.

 

2) Essayer de trouver des blogs pertinents dans votre niche acceptant les articles invités

Tapez les recherches suivantes dans Google :

  • Niche + article invité
  • Niche + contribuer à
  • Niche + écrire pour nous
  • Niche + contributeurs
  • Niche + rédacteurs invités
  • Niche + manuel article invité

 

3) Ma méthode (et celle qui donne de loin les meilleures résultats…)

Après avoir testé les 2 premières méthodes que je trouvaient très fastidieuses et peu convaincantes, j’ai cherché, testé…

Et j’ai trouvé la recherche Google idéale…

Tapez dans Google:

intext:(« article invité a été écrit par » OR « article invité de » OR « article invité rédigé par » OR « article invité écrit par ») « Mot-clé primaire »

Réitérez cette recherche avec une dizaine de mots-clés primaires qui décrivent différents sujets/thèmes directement liés au site que vous référencez.

Croyez-moi…

Vous allez trouver très très rapidement et facilement une tonne de sites/blogs acceptant les articles invités!

Followerwonk est un outil de Moz qui permet la recherche de termes dans les bios twitter. On peut chercher « Blogueur de + niche ».

 

 

Tout cela étant dit, gardez à l’esprit que Google déteste les articles invités qui s’apparentent à du spam.

Il dévalue discrètement les backlinks sur ces articles.

Pour les repérer, demandez-vous :

Si la personne qui publie l’article est payée pour le faire,

Si le site n’existe que pour publier des articles invités, ou s’il PROMEUT l’écriture d’articles invités dans ses header, footer, sidebar…

Si le site n’a rien à voir avec le vôtre…

Dans tous les cas, décrocher une opportunité d’article invité ne suffira pas pour aller au bout du processus.

Vous devrez surveiller les pratiques du site en question au moment où vous négocierez le placement de votre lien.

 

Un placement au cœur du contenu

Un backlink sera bien plus apprécié au milieu du contenu qu’en bas de page.

Cela vaut pour Google mais aussi pour votre trafic référent.

 

Éviter les pratiques douteuses pour les liens en tier 1

Il existe des backlinks de tier 1, de tier 2 et de tier 3.

Ceux qui nous intéressent particulièrement sont ceux de premier niveau, puisque ce sont directement des liens vers votre site, les autres ne faisant que les renforcer.

 

Les backlinks non pertinents

Vos liens entrants de Tier 1 devraient tous être pertinents.

Enfin, presque tous.

On a vu dans le Chapitre 3 que pour les annuaires d’entreprise (et c’est aussi le cas des profils sur les réseaux sociaux), ce n’était pas indispensable.

 

Les Réseaux de Blogs Public

Sur beaucoup de forums de référencement naturel, vous pouvez acheter des liens depuis des réseaux de blogs publics.

Ils sont souvent mis en avant comme étant des réseaux de blogs privés.

Mais c’est un gros mensonge !

En effet, à partir du moment où ils font de la publicité sur leur soit-disant « réseau privé », ce n’est plus privé puisque que tout le monde le sait…

C’est très facile pour Google de démasquer ces réseaux car :

a) Ils ont énormément de liens sortants.

b) Ces liens externes n’ont aucune pertinence : certains vont vers des sites de casino, d’autres vers des sites de référencement naturel, vers des sites de musculation, etc.

c) Chaque article de ces réseaux est très court, entre 200 et 300 mots : l’algorithme Panda de Google déteste les contenus courts / légers.

d) Il est impossible d’y cacher votre présence : certains réseaux font la tentative de bloquer les robots / crawlers de Ahrefs et Majestic, mais ils y laissent toujours des « empreintes ».

En plus, certains concurrents enragés en profitent pour les dénoncer à Google.

 

Les commentaires de blogs en DoFollow

Il s’agit des liens entrants les moins chers que vous pourrez acheter.

Ce sont aussi les plus toxiques.

Quantité énorme de liens sortants + liens non pertinents + liens sortants pointant vers un voisinage de pages douteuses (casinos, sites adultes, Viagra , etc.) = Liens entrants toxiques.

N’y mettez pas les pattes.

 

Les backlinks situés en pied de page ou barre latérale

Les backlinks provenant de sidebars et footers peuvent fonctionner, mais sont risqués.

Ces liens esseulés ressemblent à des liens payants que Google n’aime pas, car cela va à l’encontre des bonnes pratiques du référencement naturel.

Les vendeurs de ce genre de liens les vendent aussi sur d’autres sites, la plupart évoluant dans un secteur n’ayant absolument aucun rapport avec le vôtre.

Alerte à l’environnement douteux.

 

Astuces pour obtenir d’excellents backlinks

Des liens sur des podcasts

Une fois votre réseau un peu étoffé, vous pouvez être invité à parler de ce que vous faites sur un podcast.

Alors là, c’est cadeau : c’est plus rapide que d’écrire un texte SEO, et vous aurez un super lien sur la page de l’émission.

 

Réclamez les liens qui vous reviennent

Comme on le verra dans le chapitre suivant, l’un des contenus qui attire le partage est l’infographie.

Si vous avez déjà une bonne audience et que vous avez créé une belle infographie, il y a des chances que celle-ci soit très appréciée par quelques sites web.

Il arrive que ceux-ci intègrent votre infographie en se dispensant d’un lien vers vous.

Pour savoir si cela a pu arriver, faites un clic droit sur votre image pour obtenir l’URL de votre fichier.

Allez ensuite dans Google Images, cliquez sur le symbole « appareil photo », collez votre URL et lancez la recherche par image.

Vous trouverez tous les sites qui ont intégré votre infographie et verrez rapidement lesquels ne vous citent pas : envoyez-leur un court email en leur demandant un lien.

chapitre 5 :

Un contenu excellent pour des backlinks forts

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Un contenu excellent représente beaucoup de travail mais aussi un bon retour sur investissement.

Au bout d’un moment, votre contenu, s’il est de qualité, profitera de sa popularité en travaillant pour vous.

Les liens vers vous se créeront naturellement.

Alors, comment créer du contenu exceptionnel ?

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Il va falloir ajouter la notion de linkbaiting à votre stratégie de netlinking : c’est aller à la pêche aux liens en créant du contenu qui donne envie aux gens de le publier.

Posez-vous ces questions :

  • Qu’est-ce qui peut accrocher vos cibles / prospects et leurs lecteurs ?
  • Qu’est-ce qui peut augmenter votre popularité par rapport à vos concurrents ?

 

Les meilleurs types de contenus pour obtenir des liens

Certains types de contenus sont nettement plus adaptés pour faire du linkbaiting.

 

Le contenu visuel

Images, diagrammes, infographies, etc : les images peuvent obtenir des liens pour elles-mêmes.

Comme elles sont très parlantes, elles obtiennent facilement des liens.

 

L’article « liste»

Que ce soient des conseils, des techniques, des entités… Les listes ont l’avantage de diviser le texte en petits morceaux digestes. C’est LE type de contenu générateur de backlink.

 

 

Cf. L’étude de Buzzsumo et Mozn sur le contenu, le partage et les liens (tableau issu de cette étude).

Sur mon propre blog également, les articles “liste” sont ceux qui génèrent le plus de partages et de backlinks.

Par exemple mon article sur les meilleurs outils seo et webmarketing.

 

 

Qui a généré 283 backlinks provenant de 13 domaines, sans que je lève le petit doigt.

 

`

Ou encore celui qui liste les réseaux sociaux.

 

 

Qui a généré 751 backlinks provenant de 28 domaines, sans que je n’ai eu à demander quoi que ce soit à personne.

 

 

Les informations nouvelles (études)

Révélez des données ou résultats de recherche qui n’ont pas encore été discutés.

Publier une étude sur ces données fournira des informations de valeur qui n’auront quasi d’autre issue que d’être partagées.

 

Les guides ultimes

Ils regorgent d’informations à jour et aspirent à devenir LA référence sur un sujet.

Lorsque je crée des guides ultimes, je fais bien attention qu’ils soient de loin les plus complets du web, comme par exemple celui-ci…

 

 

En plus d’avoir généré 351 partages, il a également obtenus 352 backlinks.

 

Satisfaire au maximum votre audience

Vous devez vous concentrer sur ce que veulent vos utilisateurs.

N’essayez pas de manipuler Google, cela ne sert à rien.

 

Comprenez bien que:

Les utilisateurs satisfaits vous feront GAGNER des backlinks, PARTAGERONT votre contenu sur les réseaux sociaux, et REVIENDRONT sur votre site.

Vos campagnes de netlinking SEO commenceront à donner des résultats lorsque vous placerez l’utilisateur au coeur de votre stratégie :

 

Mettez-vous à la place de vos lecteurs

Si votre audience naime pas votre site, Google ne laimera pas non plus.

Réfléchissez de la sorte : « Qu’est-ce que je peux faire, maintenant, pour aider mes lecteurs ou clients potentiels à résoudre leurs problèmes ? »

 

La vérité cest que :

Un contenu de « qualité » peut prendre différentes formes et tailles, mais un minimum de 1800 mots est souvent de mise.

Parfois, une petite poignée de personnes cherchent chaque mois une solution à un micro-problème sur Google.

Eh bien il n’existe pas de problème trop petit.

Du moment que vous leur apportez une solution, cela améliorera la valeur de votre site web.

 

Votre contenu doit se démarquer

Pour vous démarquer des 10 premiers résultats sur Google pour votre mot-clé cible, voici quelques pistes à explorer:

 

La profondeur

Par moment, il est possible de voir des pages ridiculement courtes se classer en première page de Google.

La plupart du temps c’est uniquement parce que le site a beaucoup d’autorité.

Vous pouvez alors écrire un article très complet sur le même sujet.

Il doit être si bon que vos concurrents n’essaieront même pas de faire mieux.

 

Les données ou la recherche

Certains bons contenus manquent de sources de données ou de références à une étude.

Si vous identifiez un tel article, vous pouvez faire mieux en vous appuyant sur des recherches et données complétant votre texte.

Tirez profit de sources de données réputées dans votre secteur.

Si vous avez du mal à en trouver, vous pouvez créer vos propres études de cas : cela vous rendra unique.

 

La personnalité

Certains contenus présents dans les premiers résultats donnent sincèrement envie de dormir.

Les bons contenus restent simples, concis et avec de la personnalité : les lecteurs veulent apprendre d’une personne et non pas d’une entreprise.

Je vous conseille d’utiliser « VOUS » dans vos contenus. Parlez directement à votre lecteur.

 

Lisibilité et attractivité

Certaines pages se classent bien grâce à l’autorité globale du site, mais elles sont illisibles !

Pour battre ces pages et mieux vous classer qu’elles, créez du contenu :

  • Agréable à lire (utilisez des listes, puces, etc.)
  • Facile à balayer du regard (utilisez des titres qui décrivent bien vos sections)
  • Utilisant de beaux visuels (avec des images pour aérer les paragraphes)
  • Avec une police noire sur fond blanc.
  • Sans éléments graphiques trop distrayants.

 

Faites ce que les concurrents rechignent à faire

C’est difficile de s’asseoir et d’écrire tous les jours.

Difficile d’être créatif, d’innover.

Ou de ne pas être distrait par quelque chose.

Mais, malheureusement c’est ce que vous devez faire si vous voulez avoir des résultats.

 

Soyez créatif

La plupart de vos idées seront mauvaises, mais peu importe.

Il suffit d’en avoir quelques bonnes pour avoir de bons résultats.

Le contenu innovant attire les backlinks autoritaires.

Attention, ne vous sentez pas obligé de tout le temps réinventer la roue.

Regardez les tendances, les contenus qui génèrent de l’engagement.

Pour cela, vous pouvez utiliser l’outil Buzzsumo pour voir quels contenus ont généré le plus de backlinks.

Ensuite, il vous suffit de vous baser sur les mêmes idées, mais en mieux et avec votre style.

 

Soyez constant

n’essayez pas d’être parfait, mais soyez constant.

Essayez de produire du contenu, un peu tous les jours.

Je ne parle pas de publier, mais bien de produire.

Peu importe que vous ne publiiez pas très fréquemment.

Plus vous produirez, meilleur vous deviendrez.

Votre régularité repose sur votre organisation, votre planning.

Pour cela, utilisez un calendrier éditorial pour décider de vos prochains contenus.

 

Astuce : profiter des domaines expirés ou contenus obsolètes

Une l’alternative « White Hat » aux Réseaux de Blogs Privés est la suivante : au lieu de chasser le domaine expiré pour construire votre réseau de blogs privés, vous pouvez :

1) Trouver un domaine expiré

2) Scanner tous les liens entrants pointant vers ce domaine (avec Ahrefs)

3) Si le domaine expiré est pertinent, vous pouvez demander à la personne qui a créé le lien expiré de le remplacer par le vôtre.

Pour améliorer vos chances d’y arriver, vous pouvez suggérer deux ou trois ressources de qualité incluant la vôtre.

Une variante consiste à trouver du contenu pertinent qui se classe bien sur Google, mais un peu dépassé…

Ainsi, vous pouvez recréer du contenu à partir de l’original.

Bien entendu, il faut l’améliorer.

Vous pouvez alors contacter les personnes ayant fait un lien vers cette ressource afin de leur faire savoir que vous l’avez mise à jour au travers d’un nouvel article sur votre blog.

Cette stratégie demande beaucoup de temps et d’efforts, mais en vaut la peine.

chapitre 6 :

Prendre contact avec les sources

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Dans une campagne de link building, c’est assez compliqué de trouver la bonne manière de contacter des sources potentielles.

Mais si vous attendez qu’on vienne vers vous, vous pouvez attendre… attendre longtemps.

Avec la bonne marche à suivre, vous serez copains avec les bonnes personnes, et vous saurez entretenir la flamme.

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Trouvez les sites les plus à même de construire des liens vers vous

J’ai abordé une première technique au Chapitre 4 sur les liens de qualité et les blogs de niche.

Vous pouvez aussi rechercher le profil de liens de vos concurrents dans Ahrefs.

Dans l’outil « Liens entrants ».

 

 

…ou MIEUX, « Link Intersect » (intersection de liens) vous verrez quels sites internet font des liens vers plusieurs d’entre eux.

 

 

Servez-vous… intelligemment ! Cf. le Chapitre 4.

 

Écrivez-leur

Pour trouver les adresses email, vous pouvez utiliser le site Hunter.io et entrer l’URL d’un site prospect.

 

Vous aurez ensuite devant les yeux la liste des adresses emails disponibles.

 

 

Ou le site VoilaNorbert si c’est une personne en particulier que vous souhaitez joindre.

 

 

Une technique qui a fait ses preuves,c’est d’envoyer un premier email pour tâter le terrain.

Cette stratégie en deux temps s‘avère parfois plus efficace qu’un speech direct.

Autre stratégie secrète : écrivez l’après-midi.

Vous éviterez les embouteillages de mails du matin… ça marche !

 

Personnalisez votre texte

Ce sera bien plus efficace que de recourir à des softwares d’emailing de masse.

Vous éviterez de spammer et d’entacher votre réputation à jamais.

Et puis une simple erreur ne sera pas reproduite en quantité industrielle.

L’idée c’est de construire un modèle qui n’ait pas l’air trop générique.

Alors voici comment vous pouvez personnaliser votre message :

N’hésitez pas à emprunter un ton un peu audacieux, et dites en quoi vous êtes intéressant, ainsi que ce qui vous démarque de vos concurrents.

Connaissez les points forts de votre contenu et expliquez ce que vous apportez.

C’est le moment où le linkbaiting porte ses fruits.

Êtes-vous :

  • Dans l’actualité,
  • Drôle,
  • Controversé,
  • Riche en données,
  • Compétitif,
  • Bon pour l’égo (vous parlez d’eux),
  • Riche et complet ?

Dites-leur ce que vous aimeriez quils fassent pour vous

Ça peut être autre chose que du netlinking, et vous pouvez substituer un placement de lien par l’intégration d’une infographie, un simple partage sur un réseau, etc.

 

Utilisez leur nom.

Donnez un bon objet à votre mail : déjà pour qu’il ne finisse pas dans les spams.

Qu’il soit court, direct, personnel.

Vous pouvez faire mention de votre site, ou du leur.

Évitez l’utilisation de majuscules ou d’expressions comme « échange de lien » ou « demande de backlink ».

 

Parlez-leur de ce quils font.

Faites référence à un article, un commentaire, un tweet, ou simplement un sujet qui les intéresse (regardez leurs bios), et faites le lien avec vos propres intérêts et / ou contenus.

Évitez la lourdeur, amenez cela le plus naturellement possible.

Un bon petit outil pour ça est Rapportive, un plug-in de Gmail et Outlook, qui réunit les informations d’une personne sur plusieurs réseaux.

Utilisez une vraie signature mail, qui vous donne de la consistance.

Mentionnez votre localisation si elle est pertinente et donne un sentiment de proximité.

Si vous avez une adresse email d’entreprise plutôt que gratuite, privilégiez-la.

Voici un exemple de mail bref et complet à la fois, qui aborde les bonnes questions :

Bonjour <nom>,

C’est <votre nom> de <votre site web>, et récemment, on a publié un <type de contenu> à propos de <sujet du contenu>.

Comme vous l’avez peut-être deviné, j’aimerais vous demander si vous seriez d’accord pour que j’écrive un article invité sur votre site. Pourquoi ? Parce que je pense qu’on le vaut bien, et puis, comme vous pouvez le voir sur notre article… on est passionnés par notre sujet et on sait de quoi on parle.

Ce que je voudrais exactement ?

Cela fait un moment que je lis ce que vous écrivez sur votre site et je remarque que vous n’avez pas encore d’article sur <insérez un sujet>… ça tombe bien ! C’est l’occasion d’écrire dessus… et c’est une opportunité pour vous et moi.

Si cela vous intéresse, je vous propose de vous aider à couvrir ce sujet en écrivant pour vous, ce qui en échange me donnera un lien vers mon site. Tout le monde serait gagnant 🙂

Mais pourquoi ça vous intéresserait ?

<Décrivez rapidement en quoi vous êtes génial.>

Oui mais, qu’avez-vous à y gagner ?

Voilà en quoi je peux vous être utile :

  • Petite liste
  • De choses
  • Que vous pouvez
  • Faire pour eux

Qu’en pensez-vous ?

Bien à vous,

<Signature>

Faites un suivi de vos contacts

Utilisez une feuille Excel pour suivre les personnes contactées et la progression du dialogue :

Pensez aussi à Boomerang : un petit outil de Gmail qui renvoie votre message s’il n’a pas reçu la réponse d’une certaine personne dans une période de temps donnée.

Il planifie aussi les envois…

 

 

Envoyez des emails de relance plus courts si vous n’avez pas reçu de réponse.

Une petite piqûre de rappel douce et positive, avec le message original transféré au-dessous.

Après cela, n’insistez pas, de peur… d’être insistant.

Ci-dessous, quelques exemples de relances :

 

Relance #1

 Bonjour <Nom> !

Désolé(e) de vous embêter, mais je vous écris au cas où vous n’auriez pas vu mon dernier mail.

Seriez-vous intéressé(e) pour collaborer ? Cf. le premier mail dans lequel je vous explique un peu les détails. 

Au plaisir d’avoir de vos nouvelles,

 <Signature>

 <Insérez une copie du premier mail>

 

 Relance #2

 Bonjour <Nom>, Il y a quelques jours, je vous ai écrit pour savoir si vous seriez intéressé pour publier du super contenu sur votre site. Je tente ma chance une dernière fois !

 Mon premier mail vous raconte tout ce qu’il faut savoir, mais en gros : 

  • Je peux vous fournir du contenu de super qualité (et sérieux de surcroît J ),
  • J’adorerais avoir un backlink sur votre site,
  • Je peux peut-être également faire quelque chose pour vous ?

Si vous êtes encore là… merci pour votre attention !

 Au plaisir d’avoir de vos nouvelles,

 (promis, c’était ma dernière tentative !)

 <Signature>

 <Insérez une copie des deux premiers mails>

Répondez TOUJOURS

Répondez aux réponses négatives : si une personne vous intéresse, ne ruinez pas votre relation avec elle.

Peut-être qu’elle appréciera votre prochain contenu à sa juste valeur ?

Qu’est-ce qui motive une réponse négative ?

Si c’est un manque de temps pour produire du contenu dans lequel sera inséré votre lien, proposez d’aider à l’écriture de ce contenu.

Faites encore MIEUX : demandez à votre interlocuteur de quel type de contenu il a besoin pour son blog, pour lequel il y a de la demande.

Si c’est votre domaine : proposez-lui de l’écrire.

Vous lui rendrez service, et peut-être y aura-t-il la place pour votre lien retour.

Utilisez Canned Responses dans Gmail.

Ce sont des modèles à coller pour ne pas avoir à les réécrire.

Mais personnalisez-les quand même !

 

Construisez une liste de diffusion

Grâce à une mailing list, vous pouvez écrire à votre liste à chaque nouvel article que vous publiez.

Les personnes de cette liste sont plus réceptives à ce que vous publiez car elles aiment ce que vous faites.

Beaucoup d’entres elles ont également des blogs.

Vous avez plus de chance de recevoir des backlinks de vos abonnés loyaux que de gens que vous ne connaissez pas !

chapitre 7 :

Stratégie de netlinking avancée et scalable

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Le secret d’une campagne de netlinking hyper performante, ce n’est pas la nouvelle technique SEO à la mode.

Non : la formule qui marche et qui a fait ses preuves, c’est un processus systématisé.

Passez au niveau supérieur du netlinking en créant une machine bien huilée, qui se base sur les techniques statistiquement les plus efficaces.

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Pour les stratégies de ce chapitre, on va se concentrer sur une méthodologie vraiment évolutive.

Pour cela, vous aurez notamment besoin d’un accès à l’outil netlinking Ahrefs.

Si vous n’avez pas encore de compte sur l’outil, vous avez le droit à un essai de 7 jours à 7$.

Connectez-vous, et c’est parti.

 

Mise en place d’une machine à liens

Votre stratégie scalable reposera à la fois sur la mise en place d’une routine bien rodée et l’utilisation de ressources qui permettront de brasser beaucoup des informations que vous aurez à gérer.

Cette routine sera toujours semblable à cela :

  • Trouver des sites prospects et déterminer leur potentiel,
  • Trouver les contacts propriétaires et envoyer des emails de prise de contact,
  • Organiser un suivi et négocier les liens.

Que vous soyez particulier, PME ou agence, prenez d’abord en main cette routine, transcrivez-la sur un traitement de texte, et exécutez-la suffisamment de fois pour vous dire : je pourrais le faire les yeux fermés.

Ensuite pour la gérer, vous aurez peut-être besoin d’employer des personnes qui prendront en charge des tâches différenciées :

  • trouver les opportunités de backlinks,
  • créer, envoyer et gérer les mails,
  • écrire les contenus qui répondront parfaitement aux opportunités, etc.

L’autre ressource qui va vous sauver la vie c’est une pile technologique (plusieurs outils, certains dont j’ai parlé dans le chapitre 6) dont vous ferez une utilisation systématisée.

Choisissez-les en fonction de votre budget :

  • Find that Lead et Hunter pour trouver des coordonnées,
  • Gmail pour l’envoi d’emails accompagné de Boomerang pour les relances, ou NinjaOutreach (payant), Buzzstream, voire Mailshake (plus complet, plus cher),
  • Trello ou Google Sheets pour gérer toutes vos tâches dans des spreadsheets,
  • HubStaff pour la gestion du temps

Sinon, l’outil Pitchbox est cher mais vous permet de tout gérer à la fois.

Avec la bonne routine, la bonne équipe et les bonnes ressources, vous allez pouvoir générer des liens à grande échelle.

Vous créez ainsi une véritable machine à liens.

Dans la suite de ce chapitre, vous verrez comment nourrir la machine avec les techniques qui conviennent le mieux à son appétit.

 

Analyse de la concurrence

Si vous ne vous inspiriez pas des backlinks de vos meilleurs concurrents, non seulement vous passeriez à côté des meilleures opportunités… mais en plus vous perdriez sûrement beaucoup de temps et d’argent.

Cette stratégie se fait en deux étapes :

A) créer un profil de liens idéal,

et B) contacter les sources de manière systématisée.

 

Vous allez d’abord dessiner un profil de lien idéal

Celui-ci est une sorte de moyenne épurée des profils de vos concurrents.

Allez sur Google et entrez votre mot-clé cible.

Les 5 premiers résultats sont les sites internet qui ont globalement les meilleurs profils de liens.

 

 

Par contre, ces profils ne sont pas dénués de backlinks inutiles voire néfastes (liens spammy ou à faible rendement).

Ce que vous allez faire, c’est créer une liste filtrée, qui énumère tous les sites ayant permis à l’ensemble de vos concurrents de ranker.

 

Étape #1

Dans une feuille Excel ou Google Sheets, créez un premier onglet.

 

 

Dans la colonne A, entrez les URLs de vos 5 concurrents.

 

 

Dans la colonne B, vous pouvez créer un lien vers le rapport Ahrefs correspondant à leurs profils de liens entrants.

Entrez cette formule dans chaque cellule B en y modifiant le « A2 » par le numéro de cellule A correspondant à la ligne sur laquelle vous êtes :

=LIEN_HYPERTEXTE(CONCATENER(« https://ahrefs.com/site-explorer/backlinks/v7/external-per-domain/prefix/live/all/all/all/1/ahrefs_rank_desc?target= »;A2); « Cliquer ici »)

Ainsi, vous aurez un accès permanent au profil de liens de vos concurrents.

Si vous souhaitez y accéder manuellement pour chaque concurrent, ce rapport se trouve sur l’onglet « Profil de liens entrants » dans l’outil Site Explorer d’Ahrefs.

Entrez l’URL d’un concurrent dans la barre de recherche.

Si vous y accédez manuellement, Une fois le résultat obtenu, pensez à cocher la case « Un lien par domaine ».

 

 

Pour chaque rapport, exportez les données en format CSV.

 

 Étape #2

Créez un deuxième onglet dans votre feuille Excel.

Copiez et collez toutes les colonnes de vos rapports exportés en CSV.

La première ligne de votre onglet doit reprend(re) les titres des colonnes de vos 5 rapports exportés.

Vous aurez la liste exhaustive des domaines uniques qui ont des liens vers vos concurrents.

 

 

Étape #3

Le troisième onglet de votre feuille Excel doit être la même liste, épurée automatiquement de tous les domaines non pertinents.

Il est réduit à 7 colonnes :

  • URL du Backlink,
  • Rang Domaine,
  • Rang URL (qui détermine l’ordre de classement des domaines),
  • Domaines Référents,
  • Page Cible,
  • Ancre Cible,
  • et Type de lien.

Pour automatiser le processus de filtrage de l’onglet 2 à l’onglet 3, il faut aller dans la cellule A2 et programmer la feuille de calcul comme suit :

=UNIQUE(QUERY(‘#2 – Données!A2:V; »Select F,C,D,E,J,L WHERE I < 300 AND D > 0 AND C > 0 AND NOT N CONTAINS ‘NOFOLLOW’ ORDER BY D DESC »;0))

 

 

L’idée est de regrouper tous les domaines qui pointent vers vos concurrents pour ensuite les organiser du plus pertinent au moins pertinent, en éliminant carrément ceux qui n’ont aucun intérêt.

Pour cela, il faut établir des valeurs limites à atteindre ou à ne pas dépasser, en termes de rang de domaine, rang d’URL (supérieurs à 0), ou même de nombre de backlinks (idéalement inférieurs à 300 pour éliminer les spammy).

Seuls les liens dofollow sont conservés.

Une fois que vous aurez cette liste prête à servir, renseignez dans la colonne G, intitulée « Type », le type de lien que chaque domaine a fourni à votre concurrent, à savoir si ce lien appartient à :

  • Un post de blog
  • Une étude de cas
  • Un annuaire
  • Un forum
  • Un article invité
  • Une infographie
  • Une interview
  • Une page ressources
  • Un réseau social
  • Un témoignage
  • Une vidéo
  • Un commentaire de blog
  • Etc.

 

 

Pour créer une liste dans la colonne G, allez dans le menu « Données ».

Suivez « Validation des données », puis sélectionnez une plage de cellules (toute la colonne G) puis l’item « Liste d’éléments » dans les Critères.

Entrez chaque type de backlinks en les séparant par une virgule.

Vous êtes à présent muni d’un impeccable plan d’attaque, avec les meilleurs domaines à cibler et une orientation de votre prospection en fonction des types de liens que vous voudrez obtenir.

 

Vous pouvez commencer à construire vos liens !

Pour commencer par le plus facile, prenez tous les liens« commentaire de blog », et ajoutez votre commentaire ; prenez tous les liens « forum », et ajoutez votre grain de sel à la discussion sur ces forums.

Ensuite, partez en campagne de contact et pour cela, reproduisez les techniques et modèles du chapitre 6.

Créez un mail standardisé et personnalisé à la fois pour chaque type de lien énuméré plus haut.

NE négligez JAMAIS l’envoi de mails de relance, une absence de réponse peut être due à une multitude de facteurs.

Une très grande part de vos backlinks sera obtenue grâce à ces relances.

Prévoyez 6 jours d’écart environ.

Dans la feuille de calcul que vous avez créée pour suivre votre processus de contact, entrez TOUS les contacts que vous avez trouvés pour chaque site (il peut y en avoir plusieurs par site).

Épluchez-les un à un sans vous attarder sur chacun, et notez bien les relances effectuées.

Avancez dans ce processus et vous aurez bientôt à gérer plusieurs situations (combinées ou non).

Voici lesquelles et comment les gérer :

Demande de paiement contre lien : marchandez (offrez 40% de ce qu’ils demandent, le premier prixétant en général assez ambitieux), ou demandez si votre lien aurait plutôt sa place naturellement dans un contenu à venir.

Proposition d’article invité : c’est du boulot mais porteur de trafic référent hyper pertinent et vous permettant de gérer au mieux votre texte d’ancre.

Choix entre article invité (moyennant paiement) ou insertion de lien dans un article existant (pour une somme moindre) : optez pour un contenu neuf quand vous avez le choix.

Pas de place pour vous pour l’instant : renseignez-vous sur le contenu à venir ou imaginez un article que vous pourriez écrire et leur proposer.

Échange de liens : non ! Google les méprise. Proposez l’alternative suivante : leur site linke vers le vôtre, et vous linkez vers un AUTRE site à eux.

Surveiller les nouvelles mentions

Pour réaliser un monitoring de votre sujet sur le web (et vous assurer de toujours rester insur les contenus les plus frais), vous allez mettre en place des alertes avec l’outil Ahrefs dédié.

Celui-ci est dissimulé dans le menu « Plus » ; rendez-vous directement dans l’onglet « Mentions ».

 

 

À travers la recherche de votre nom ou de votre marque, vous pouvez régler des alertes pour toute nouvelle mention de vous.

Si vous découvrez que l’on parle de vous sans linker vers vous, ça ne demande qu’un petit mail de réclamation de lien.

De la même façon, vous pouvez rechercher des mentions de concurrents pour trouver les sites qui parlent de la compétition mais pas de vous.

Vous avez sûrement votre place en fonction du type de contenu.

Utilisez le signe « – » dans la recherche pour trouver où vous n’êtes PAS cité.

 

 

Enfin, surveillez les mentions de mots-clés pour trouver les sites qui s’intéressent aux mêmes sujets que vous.

Une fois que vous avez reçu votre rapport d’alerte, utilisez cet outil pour extraire les URLs concernées facilement.

 

 

Éliminez bien sûr tout ce qui est spammy.

Répétez le processus de la stratégie précédente pour tout ce qui concerne prise de contact et relances.

chapitre 8 :

BONUS - Techniques avancées complémentaires

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Les techniques que je répertorie ici sont moins évolutives et avantageuses que celles du chapitre 7, mais elles présentent toutes leur intérêt.

Elles vous serviront si vous avez du temps (ou des talents) pour les appliquer, ou si elles répondent spécifiquement à ce dont votre site a besoin.

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Netlinking événementiel

J’en ai parlé dans mon article sur le référencement local

Si vous créez un événement, ou si vous vous inscrivez comme sponsor d’un événement à travers une donation financière ou matérielle : non seulement votre logo et / ou vos produits seront visibles sur le lieu de l’événement, mais vous aurez également un lien sur le site web de celui-ci.

Cette technique vous sera utile si vous cherchez à améliorer votre pertinence globale et géographique… ou si vous aimez agir pour votre industrie 🙂

Trouvez des événements avec Eventful, Meetup, Eventbrite, Mapado…ou des opérateurs de recherche spécifiques incluant le nom de votre ville.

• Ville + « sponsors »
• Ville + « contributeurs »
• Ville + « liste des contributeurs »
• Ville + « soutiens »
• Ville + « partenaires »

Et automatisez cette recherche en utilisant Google Alerts.

 

 

Témoignage sur des produits ou services

Créez une liste Excel / Google Sheetsde produits ou services pour lesquels un témoignage de votre part serait pertinent.

Beaucoup d’entreprises sont friandes de ces témoignages, qui peuvent significativement booster leurs ventes.

Commencez par ceux que vous appréciez et utilisez régulièrement, et élargissez votre recherche à ce qui semble bénéfique et pertinent pour votre audience en général.

Contactez qui de droit et pitchez-leur rapidement votre idée de témoigner positivement sur leur site web… parce que leurs clients méritent d’être bien informés.

Vous devrez créer un modèle d’email spécifique à ce pitch.

Pour votre témoignage à proprement parler, mentionnez en quoi le produit répond parfaitement à votre demande et résout un problème, en ajoutant des modificateurs qui inspirent la confiance.

 

 

Apparaître sur des pages de ressources

Voici un autre genre d’opportunité que vous pouvez surveiller grâce à Google Alerts.

Faites une liste des pages qui inventorient les ressources que les auteurs utilisent et qui peuvent servir à leur audience. Cela peut être des outils, des produits, du contenu…

Utilisez les opérateurs de recherche suivants :

  •  Votre niche + ressources
  • Inurl: Votre niche + ressources
  • Votre mot-clé + ressources
  •  Votre mots-clé + inurl:ressources

Et présentez-vous à ces personnes comme une ressource utile.

Voici un exemple de pitch :

« Bonjour <Prénom>,

J’ai mis beaucoup de temps à trouver de bonnes ressources pour travailler sur <Votre sujet>. Mais votre lien sur <tel sujet> m’a vraiment aidé(e) à <Comprendre / travailler / avancer sur tel sujet>.

Merci beaucoup pour votre aide précieuse ! Depuis, j’ai pu <écrire sur tel sujet / créer tel produit> et je me dis que votre audience pourrait rechercher <tel sujet / tel produit>. Ça pourrait parfaitement compléter votre page de ressources.

<Votre lien>

Merci encore pour votre travail, j’ai hâte d’en lire plus !

Excellente journée,

<Votre nom> »

Évidemment, pensez bien à ajouter cela à votre feuille de suivi de contacts.

 

Crowdfunding contre backlink

Vous connaissez sûrement le principe des sites de crowdfunding, mais peut-être que vous ne savez pas que certains projets proposent des liens en contrepartie d’un coup de pouce.

Pour chercher ces projets et apparaître sur leurs sites web, envisagez des opérateurs de recherche comme :

  • Site: kisskissbankbank.com inurl:projets + « lien vers votre site »

(Remplacez « kisskissbankbank.com » par le domaine du site crowdfunding de votre choix)

  • Site:<site crowdfunding>inurl:projets + « page donateur »
  • Site:<site crowdfunding>inurl:projets + « backlink »
  • Site:<site crowdfunding>inurl:projets + « lien vers vous »

Vous apparaîtrez sur des sites authentiques, avec un lien direct vers votre page d’accueil.

Bien sûr, cela aiderait pour votre pertinence si les projets avaient une thématique proche de la vôtre.

Vous pouvez donc ajouter des mots-clés à vos recherches.

Encore une fois, ce genre de recherche peut être ajoutée à vos Google Alerts.

 

Netlinking à partir de liens cassés

Le web est infesté de liens morts (qui pointent vers des pages inexistantes), et ces derniers ne sont pas du tout appréciés des propriétaires de sites et SEO.

Leur proposer de remplacer un de ces liens par le vôtre, c’est leur rendre service.

C’est un bon moyen d’avoir des liens inespérés sur des sites de qualité.

C’est d’ailleurs LA bonne raison d’utiliser cette technique, qui par ailleurs ne représente pas un excellent ROI… elle est un peu usée et abusée par tous les SEO.

La technique la plus rapide requiert Ahrefs et se résume comme suit :

A) Faites une liste de sites dans votre niche,
B) Trouvez les pages cassées sur ces sites,
C) Trouvez les sites qui ont des liens vers celles-ci et contactez leurs propriétaires.

Tapez votre mot-clé cible dans Google et relevez les URLs de la page d’accueil des 20 premiers résultats.

Dans Ahrefs, entrez ces URLs dans la barre de recherche de l’outil Site Explorer.

Dirigez-vous vers l’onglet Pages > Meilleures par liens (Best by links), filtre « 404 not found » dans la case « HTTP code ».

 

 

Toutes les pages cassées de ces domaines sont alors listées en fonction du nombre de sites qui pointent vers elles.

Examinez les URLs de chacune pour repérer celles dont le contenu était proche de celui que vous pourriez caser.

 

 

Si besoin, vous pouvez utiliser Wayback Machine pour retrouver ledit contenu…

Cliquez sur un des chiffres indiquant le nombre de domaines référents -> vous aurez tous les domaines qui pointent vers la page cassée en particulier.

Cliquez ensuite sur l’onglet « Liens entrants » (Backlinks) -> vous aurez toutes les URLs exactes qui ont des backlinks vers cette page en particulier.

 

 

Il faut que la recherche concerne bien une URL exacte et non un domaine en totalité.

 

 

Cliquez sur le bouton Export pour avoir cette liste en format CSV, et établir la liste de ces premières opportunités.

 

 

Recommencez le processus avec toutes les pages cassées qui vous intéressent sur un site, puis tous les domaines qui vous intéressent ; afin de remplir progressivement votre feuille de calcul en combinant les résultats exportés.

L’étape suivante, c’est de trouver les contacts des propriétaires des sites dont vous voulez remplacer les liens cassés (cf. chapitre 6)… puis de leur écrire un mail franc et séduisant à la fois :

  • Mentionnez que vous étiez en train d’espionner la compétition,
  • Prévenez-les que vous avez trouvé que certaines pages cassées avaient des backlinks depuis leurs sites,
  • Exposez la situation profitable à tout le monde : ils peuvent remplacer ces liens par les vôtres.
chapitre 9 :

Audit netlinking : analysez votre profil de liens

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Si vous avez créé vos backlinks avec toutou partie de ces conseils, cela a payé sur votre référencement naturel.

Mais ne partez pas comme ça.

Il est important que vous passiez un dernier coup de balai, et que vous surveilliez régulièrement vos backlinks.

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

En réalité, une bonne stratégie SEO de link building ne serait pas complète sans un audit de vos liens.

Analysez les métriques de votre profil de liens grâce aux outils SEO suivants :

  • Open Site Explorer
  • Majestic SEO
  • ou Ahrefs

Pour commencer, surveillez votre autorité de domaine et à l’autorité des domaines et des pages qui ont des liens vers vous.

Et puis regardez les données suivantes :

 

Nombre de liens

Pour bien suivre vos campagnes de netlinking, vous allez devoir faire le compte des liens que vous avez construits.

Ainsi vous pourrez :

Mesurer vos progrès en termes de link building.

Comparer vos métriques avec celles de vos concurrents – l’analyse concurrentielle permet également de mesurer la compétitivité d’un mot-clé en fonction du nombre de liens qu’utilisent vos concurrents pour se placer sur ce mot-clé – .

Et analyser le ratio qualité / quantité de liens.

 

Nombre de domaines qui ont des liens vers vous

Le nombre de domaines qui ont un lien vers vous est un signal plus puissant que le nombre total de liens.

C’est une meilleure indication de la popularité de votre site.

Dans mon introduction, je vous parlais de vote de confiance, eh bien c’est un peu comme si chaque domaine ne pouvait voter qu’une fois pour vous.

Et chaque domaine qui a un lien vers vous équivaut à un vote…

Si chaque page avait un vote, ça équivaudrait à « bourrer les urnes ».

Faites attention à ce que vos liens ne soient pas « sitewide ». Un lien sitewide est tamponné sur la quasi totalité d’un site, souvent en en-tête ou pied de page.

S’ils existent, ils doivent être compensés par l’autorité du site et des ancres non optimisées.

 

Ancres de liens

Avoir accès à la collection de vos ancres de liens vous permet de planifier leur répartition.

En règle générale, votre profil de lien doit sembler aussi naturel que possible, donc vous devez y voir principalement des ancres de marque ou de société.

 

Types de liens

Essayez de maintenir un ratio efficace entre ces différents types de liens :

  • Liens vers votre page d’accueil
  • Liens vers des pages plus profondes (qui nécessitent plusieurs clics depuis la page d’accueil)
  • Liens contenant votre marque
  • Liens contenant votre mot-clé…

À vous les backlinks !

Netlinking: Le Guide Ultime (2020)

Et voilà toute ma stratégie de netlinking actuelle !

Vous avez bien compris, pour un netlinking réussi, il vous faut à la fois :

  • Un site performant et autoritaire
  • Un réseau du tonnerre.
  • Et un gros focus sur la qualité, tant au niveau de votre contenu que de vos liens.

Si en plus de quelques techniques rodées, vous trouvez le moyen de créer une belle machine à liens pour faire du netlinking à grande échelle…

Vous aurez pour longtemps votre place au soleil du référencement.

58 Commentaires

  • Myriam Répondre

    Merci pour cet article très complet, tout juste sortie d’une formation en webmarketing, je me lance… je pense que nous n’avons pas eu un cours aussi complet sur le sujet !

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Myriam pour ces encouragements, c’est gentil. C’est vrai qu’il est plutôt très complet, de toute façon c’est le but de mon Blog.

      Bonne journée!

  • Alexis Répondre

    Bonjour Remi,

    Merci pour cet article qui est, comme toujours, très pertinent. Cependant il y a un petit point noir pour moi : la longueur.

    J’ai décroché au bout d’un moment (bon la journée fut longue aussi). Il serait peut être intéressant de développer tes articles en plusieurs parties ? (qui pourrait apporter une certaine fidélisation de lecteurs ?)

    J’aimerai aussi rentrer en contact avec toi pour savoir s’il serait possible de faire du guest-blogging occasionnellement…

    Bonne soirée.

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Alexis pour ce commentaire. Oui c’est vrai c’est un peu long, je vais proposer plutôt une version PDF à télécharger, pour ceux qui n’ont pas envie de tout lire en une seule fois.
      Je préfère laisser l’article comme telle, car au moins il est complet, et le seul a être dédié à la construction de backlinks, ce qui est apprécié par Google…

  • Thomas Répondre

    Hello,

    « Les redirections 302 bloquent la transmission d’autorité, ce qui a pour impact de diminuer l’autorité globale de votre site. »

    C’est plus trop vrai ça maintenant, les 302 distribuent comme les 301.

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Thomas pour le commentaire.

      C’est des fois vrai, des fois pas vrai… selon la version du protocole HTTP utilisé pour les URLs… Donc personnellement je recommande encore de faire une redirection 301, pour les redirections permanentes, histoire d’être certain à 100%. Je laisse les 302 dans le cas où ceux sont des redirections temporaires.

      Ceci dit, peut être que dans un futur proche on sera sûr à 100% que les deux sont 100% équivalents dans tous les cas, mais personnellement, je ne pense pas que cela soit le cas pour le moment!

      Merci en tout cas pour l’intervention constructive.

      Bonne journée!

  • Pascal Xavier Répondre

    Bien vu comme sujet. Je pense que vos analyses sont bien contructives en matière de référencement, je prend note!

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Pascal pour votre commentaire. En espérant que cela vous aide!

  • Contentologue Répondre

    Je suis en train de m’occuper plus avant de mon SEO, et j’ai pu me découvrir 2, 3 choses qui m’ont bien servi. Notamment l’outil screaming frog, et me rappeler d’aller m’inscrire sur des forums (j’avais complètement oublié de le faire, avec tout le taf que j’ai en ce moment !) Donc merci Rémi 🙂

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour et merci pour ce commentaire. J’espère que ces quelques conseils vous aideront! Bon courage pour votre Netlinking.

    • Rémi Mondina Répondre

      Avec plaisir, en espérant que cela vous aidera à créer des super backlinks!

  • landry Répondre

    Bonjour,

    Franchement je trouve cet article fort Intéressant il est vrai que de nos jours il est très difficile d’être Positionné sur les moteurs de recherche comme Google cela donne des chances grâce a cet article merci pour ce contenu très utile a qui je vais le faire partagé.

    cordialement,

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour,

      merci pour votre commentaire, en espérant que cela vous aidera!

  • Mehdi Répondre

    Bonjour Rémi, merci pour cet article plus que complet.
    Tu insistes bien sur la qualité des backlinks, et surtout, tu explique ce que c’est. Un backlink de qualité (tu abordes notamment la pertinence des thèmes des 2 sites).

    Mon prochain objectif : optimiser mon linking interne et l’architecture de mon blog, c’est n’importe quoi là ahah 🙂

    a+ Rémi.

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Mehdi,

      merci pour ton commentaire.

      A+

  • Sébastien Répondre

    Les bl automatisés avec GSA et Xrumer, c’est quand même bien pratique et ca marche toujours, c’est juste qu’il faut éviter en effet de les faire pointer direct vers le MS, mieux vaut un site tampon, tant qu’à faire un ndd expiré cloaké.

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Sébastien et merci pour votre commentaire pertinent.

  • Yvan Répondre

    Bonjour Rémi,

    Je découvres ton blog qui est vraiment très intéréssant en terme de contenu. c’est vrai qu’une bonne stratégie Netlinking intègre de nombreux facteurs, et de nombreuses techniques à utiliser avec plus ou moins de parcimonie. Un article à lire et relire car il y a énormément d’infos!

    Bonne journée

    Yvan

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Yvan,

      merci pour le compliment, ça fait plaisir 🙂 Bon courage avec vos campagnes de backlinks!

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci pour le commentaire! 🙂

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci. En espérant que ça vous aidera!

  • WAOO Répondre

    Afin d’occuper les premières positions sur les moteurs de recherche et accroître la visibilité d’un site, il est très important d’adopter une meilleure stratégie SEO.
    Merci pour l’article, vraiment c’est très intéressant 🙂 J’attends vos futurs articles 🙂

    • Rémi Mondina Répondre

      Avec plaisir! 🙂

  • garantie décennale toiture Répondre

    C’est une stratégie à recommander ce que vous partager sur votre article, merci d’avoir donné un petit coup de pouce au débutant!

    • Rémi Mondina Répondre

      C’est un plaisir de pouvoir vous aider 🙂

  • Thierry Clermont Répondre

    Merci pour cet article très complet. J’ai pris quelques notes. 🙂

    Je préfère, une approche propre que d’utiliser du black hat. Je pense que nous sommes gagnant sur le long terme.

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Thierry, oui tout repose sur la création de contenu « magnétique » suivie d’une longue promotion auprès des blogueurs influents (et – influents) évoluant dans le secteur / niche du site à classer.

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci pour votre commentaire!

  • Christian Répondre

    Votre texte est clair et très instructif, bravo!!

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci beaucoup Christian!

  • Frédéric SOTO Répondre

    Bonjour Rémi,

    Un vrai plaisir votre article ! On révise les fondamentaux de manière pédagogique. Toujours complexe le netlinking : entre la recherche de gain de temps tout en restant « dans les clous » pour faire plaisir à Google 🙂

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Frédéric,

      oui l’obtention de backlinks n’est pas un sujet simple… !

  • backlink service Répondre

    Super article. Merci pour cet article super intéressant sur l optimisation des back links

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci!

  • Advisuel Répondre

    Bravo et merci , y a plus qu’à bosser 🙂

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci, à vos backlinks!

  • Quentin Répondre

    +1 pour le « Manque de Lisibilité et d’Attraction Visuelle » !
    Des articles peu structurés diminuent le temps moyen passé sur la page et augmente le taux de rebond, ce qui vaut des sanctions de la part de Google.
    Merci pour cet article complet.

    • Rémi Mondina Répondre

      Avec plaisir Quentin, je suis entrain de réécrire l’intégralité de ce guide pour qu’il soit encore plus complet !

  • Christophe Jaouen Répondre

    Bonjour Rémi,
    Merci pour cet article, c’est toujours intéressant de faire une mise au point complète.
    Tu cites un plugin WordPress pour restreindre l’affichage d’un lien uniquement en page d’accueil (restrict widgets).
    Il n’a pas été mis à jour depuis un moment et je lui préfère Widget Logic du coup : https://wordpress.org/plugins/widget-logic/
    C’était mes 2 cents pour faire avancer le schmilblick et me faire remarquer par l’influenceur que tu es maintenant aussi 😉

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Christophe, je te remercie pour ta remarque très pertinente! Influenceur? faut pas exagérer :p

  • Webcomet Répondre

    Merci pour cet article de qualité en effet ! Avec beaucoup de bonnes idées.
    Par contre un peu long oui.
    Les SEO white hat recommandent des contenus de qualité. Seulement, j’ai l impression que pour la plupart qualité rime avec longueur. Et on se retrouve avec des articles de 5000 mots voir plus, à la Twaino, que presque personne ne lit entièrement.
    Si je peux répondre efficacement au besoin de l’internaute avec moins de contenu, j’essaie de le faire. Si je peux synthétiser pour mieux faire passer mon message, j’essaie aussi. Bien sûr en restant dans une limite minimum de 500 mots par page. Est-ce mieux niveau SEO ? Pas sûr… mais si c’est pour rester dans cette optique de satisfaction du lecteur, c’est une piste.

    • Rémi Mondina Répondre

      Oui vous avez raison cet article est un peu dense. J’ai prévu de le retravailler… Merci pour ce commentaire constructif.

    • Rémi Mondina Répondre

      Je te remercie Florian 😉

  • Adrien HOUIZOT Répondre

    Hello Rémi,

    Bravo pour l’excellente qualité de ton guide. A mettre dans toutes les poches des SEO et des blogueurs.

    Au plaisir,
    Adrien

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Adrien ! En espérant que ça aide !

      • Bernard Répondre

        Hello,
        C’est excellent cet article complet sur les techniques de backlinks. Je suis curieux de savoir combien de temps cela vous a pris pour compiler et rédiger ce qui peut s’apparenter à une bible de la construction de liens de qualité ?
        Bravo et c’est un régal. J’ai appris une ou deux techniques en plus. Good Job.

        • Rémi Mondina Répondre

          Merci Bernard,

          cela a pris un certain temps ahah… je ne dirais pas que c’est une bible, j’ai juste mis en avant l’essentiel car je ne peux pas tout y mettre. Dans le Netlinking, le plus important c’est la méthodologie pour que cela soit rentable et scalable au fil du temps. Le reste c’est du bonus.

  • Yassine Répondre

    Merci Rémi pour cet article ! J’attend vraiment le module dans la formation ! 😉

    • Rémi Mondina Répondre

      Avec plaisir Yassine!

      le module sur le Netlinking va être costaud mais il faut patienter un peu 🙂

  • Rattana Répondre

    Magnifique ce guide et complet 🙂
    Merci Rémi !

    • Rémi Mondina Répondre

      De rien, en espérant que cela t’aide Rattana 🙂

  • François Répondre

    Bonjour Rémi,
    Merci pour cet article ancien que je viens de découvrir, mais qui est toujours d’actualité.

    Un point me pose question : quand tu dis que les échanges de liens sont détestés par Google.
    Existe t’il des tests qui prouvent cela ?
    Sylvain Peyronnet démontre, par exemple, qu’un échange de liens [page A > page B] et [page B > page A] amplifie le PageRank. (entre 2 bonnes pages bien propres, de la même thématique)

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour François,

      ce guide a été mis à jour y’a pas longtemps, du coup il n’est pas vieux 🙂

      Pour les échanges de liens, il vaut mieux préférer les échanges triangulaires car les échanges de liens directs [page A > page B] et [page B > page A] sont officiellement mal aimés de Google, à part s’ils sont réalisés de manière naturelle.

      Comment différencier le naturel de l’intentionnel?

      Tout simplement lorsque c’est de l’échange de lien EXCESSIF, en quantité dont le seul but est de faire du cross-linking.

      Je ne pense pas que Google soit capable de détecter des liens d’échanges non naturelles tant que cela reste dans la limite du raisonnable et cela peut-être en effet bénéfique comme le dit Sylvain Peyronnet.

      J’ai moi même refais passé plusieurs articles de mon blog du bas de la 1ere page des Serps au top 3 rien qu’avec quelques échanges de liens (non excessifs et très pertinents), donc oui je te confirme que c’est efficace 🙂 mais à faire avec modération et à partir de contenu de blog (liens contextuels) traitant du même sujet.

      Je ne veux pas recommander les échanges de liens car ce n’est officiellement pas apprécié par Google (qui soit disant est capable de détecter les échanges de liens non naturels…).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Drujok

Formation SEO et stratégies de référencement
naturel avancées

Se connecter
Mentions légales | Politique de confidentialité | Copyright © 2020 drujokweb.fr
32 Partages
Partagez24
Tweetez6
Enregistrer2
Partagez