Semrush vs Ranxplorer : Le Comparatif




Semrush vs Ranxplorer, lequel choisir ?

Si vous vous hésitez entre deux outils SEO comme SEMrush et Ranxplorer, vous avez sûrement compris que :

le meilleur moyen d’optimiser son site internet pour Google, c’est d’utiliser une boîte à outils solide pour gérer sa stratégie SEO.

Regardons les choses en face :

pour optimiser son site web, il faut prendre des dizaines et des dizaines de paramètres en compte.

Pour cela, rien de mieux qu’une solution où la plupart de ces paramètres sont réunis.

Mais que choisir entre deux solutions comme Semrush et Ranxplorer qui paraissent très complètes de l’extérieur ?

Vous savez peut-être que j’utilise SEMrush depuis longtemps…

J’ai envie de le comparer aujourd’hui à Ranxplorer, une plateforme SEO de chez nous et qui a excellente réputation.

Sommaire

Semrush vs Ranxplorer : une petite comparaison rapide

Alors on ne va pas se mentir : Semrush et Ranxplorer ne jouent pas tout à fait dans la même cour.

Autant SEMrush et Ahrefs peuvent être mis sur un pied d’égalité, autant Ranxplorer se compare différemment :

c’est surtout une solution beaucoup moins chère.

Par contre, elle a tout de même un aspect “couteau suisse” très intéressant.

Pour cette raison, on peut regarder dans le détail tout ce que proposent Semrush et Ranxplorer, en SEO et SEA.

Commençons donc par la grille tarifaire :

Prix d’entrée Standard Avancé Agence
SEMrush 119,95

+ 200$ Veille concurrentielle

229,95

+ 200$ Veille concurrentielle

449,95

+ 200$ Veille concurrentielle

Ranxplorer 9€ 29€ 49€ 99€

 

Comme on peut le voir, Ranxplorer est beaucoup plus abordable… surtout que chez SEMrush l’addition augmente avec les options.

SEMrush en deux mots :

Je ne présente plus SEMrush, pour lequel j’ai publié un guide complet.

Je l’ai aussi comparé à Ahrefs (Semrush vs Ahrefs) et à SERanking (Semrush vs SE Ranking).

C’est LA plateforme d’optimisation archi complète, qui regorge de solutions et de gadgets pratiques (outils de gestion de projets, API, apps…).

Avec SEMrush, vous pouvez gérer l’intégralité de vos campagnes SEO, SEA et Social Media.

Ranxplorer en deux mots :

Autre logiciel SaaS, c’est un petit français qui fait tout de même les choses en grand.

En effet, il est connu pour travailler avec la plus grosse base de données sur le marché français : plus de 100 millions de mots clés.

Un chiffre à prendre avec précaution tout de même puisque les autres outils ne cessent d’élargir les leur.

(Et pour comparer, SEMrush en a 1,2 Milliards au 14 juin 2022)


Le gros de son travail se fait au niveau des mots clés (suivi de positions et découvertes d’opportunités) ;

mais Ranxplorer fait aussi du suivi de trafic et de l’analyse concurrentielle, en SEO et SEA.

Les tableaux de bord SEMrush et Ranxplorer

SEMrush comme Ranxplorer vous proposent chacun une page type “tableau de bord”.

Sur cette page, on peut visualiser rapidement les principales données d’un projet.

C’est utile pour jeter un coup d’œil rapide sur l’évolution du site internet, ou comme porte d’entrée vers les rapports approfondis.

SEMrush a en réalité 2 tableaux de bord.

Le “Tableau de bord SEO” est bien visible dans le menu latéral gauche.

L’autre tableau de bord plus généraliste (SEO, SEA et Social Media) est accessible via l’onglet “Projets”, en cliquant sur le nom d’un projet.

Ce dernier présente une vue d’ensemble de la totalité des outils SEMrush, donc c’est celui-là que je vais présenter.

La Synthèse Globale de Ranxplorer

On remarque vite une chose, c’est que Ranxplorer mise sur sa simplicité.

Pas besoin de paramétrer tout une campagne pour voir les premiers résultats s’afficher.

Dès que l’on entre l’adresse de son site web, on tombe sur la Synthèse Globale.

Cette vue très simple vous permet de jeter un coup d’œil rapide sur les chiffres clés de vos campagnes SEO (à gauche) et SEA (à droite).

En SEO, ces chiffres sont les visites estimées sur le mois passé, et le nombre de mots clés et d’URLs positionnés dans les 50 premiers résultats de Google.

En SEA, il s’agit non pas d’URLs positionnées, mais du budget mensuel dépensé pour la campagne Adwords ou Shopping.

Vous pouvez par cette occasion déterminer quelle campagne est la plus active et efficace.

Clairement, on voit sur mon exemple que je ne focalise que sur le SEO.

Le graphique du milieu (départageant les parts SEO / SEA) l’affiche instantanément.

Par ailleurs, vous avez trois autres graphiques qui vous donnent des infos clés sur l’évolution du trafic (et donc l’impact de vos campagnes).

Et la répartition de celui-ci :

Qu’il soit plutôt orienté “Search” (recherche classique) ou “Images” en SEO.

Et que les internautes aient davantage cliqué sur les liens du bloc Haut, du bloc Bas ou des résultats Google Shopping en SEA.

Le Tableau de Bord Projets de SEMrush

Côté SEMrush, le tableau de bord des projets est à l’image du puits d’informations qu’est SEMrush.

On a affaire à une succession de widgets résumant les principales métriques que les outils vont vous fournir.

Celui de suivi de position vous permet de surveiller au jour le jour le classement de votre domaine et de ses sous-sections par rapport à vos mots clés.

L’audit de site vous offre un score récent, et des graphiques simples affichant le nombre d’erreurs et avertissements à régler au plus vite.

Le graphique des pages explorées affiche une vue d’ensemble de la santé des pages et du type de problèmes qu’elles peuvent rencontrer.

Le widget “On Page SEO Checker” décompte les idées d’optimisation qui peuvent vous permettre d’améliorer rapidement le classement de certaines pages.

Une synthèse ne serait évidemment pas complète sans un aperçu de la santé des backlinks (nombre de liens, de domaines référents, et indications de toxicité…).

Je ne vais pas tous les égrener car la quasi-totalité des outils sont représentés dans ces widgets.

À la suite, vous avez aussi tous les insights sur le suivi de votre réputation de marque, de vos campagnes sociales, de votre SEA évidemment.

Ainsi que celles qui reflètent vos données Google Analytics et Google Search Console que vous aurez auparavant liées à votre projet SEMrush.

Récapitulatif des tableaux de bord

Voici un petit tableau récapitulatif des fonctionnalités qui apparaissent dans les tableaux de bord de Semrush et Ranxplorer.

Vues

SEMrush

Ranxplorer

Choix de la période examinée

Choix du pays d’analyse

Score d’autorité influant sur le référencement

Trafic passé

Évolution du trafic

Répartition du trafic SEO (Search, images, actualités)

Répartition du trafic global (par provenance : recherche, direct, référent, payant, etc.)

Nombre de mots -clés positionnés

Évolution des mots clés

Nombre d’URLs positionnées

Domaines référents

Suivi de position (de mots clés prédéfinis)

Audit de backlinks

Audit de site

Audit de contenu

Analyse concurrentielle

Connexion Google Analytics

Connexion Google Search Console

Connexion aux media sociaux

Organisation des widgets

Fonctionnalités uniques à SEMrush et Ranxplorer

Soyons réaliste, dans ce chapitre on va surtout trouver des fonctionnalités qu’on ne trouve que dans SEMrush :

Oui, ce logiciel propose des solutions dans TOUS les aspects de l’optimisation.

Audit technique et Optimisation On Page

Pour faire court, avec SEMrush vous allez être capable de réaliser tous les audits SEO possibles et imaginables.

Avec l’Audit de site, vous connaîtrez votre score de santé et pourrez régler tous les problèmes techniques par ordre d’importance.

Tout cela pour garantir la bonne indexation du site internet, sa sécurité, et une expérience utilisateur au top.

L’outil d’optimisation On Page vous permet par ailleurs d’apporter des améliorations page par page,

en commençant par celles qui ont le plus de potentiel de trafic.

Marketing de contenu avec SEMrush

SEMrush inclut dans sa suite le Marketing de Contenu qui vous accompagne dans la recherche de sujets (Topic Research),

mais aussi dans la rédaction, la publication ET la révision de contenu.

(SEO Content Template & Writing Assistant, Post Tracking et Content audit)

Du coup, avec SEMrush, pas question de publier au hasard :

tout est pensé (sujets, qualité d’écriture, liens) pour plaire à Google et faire au moins aussi bien que les concurrents.

SEO Local

Indispensable quand on possède une boutique physique (ou qu’on est implanté dans une zone), le référencement local se gère aussi grâce à un outil spécial de SEMrush.

Gérez vos fiches Google My Business, les avis et les citations de votre business dans les principaux répertoires numériques.

Les mots clés aussi sont analysées en SEO Local :

Le Suivi de Position SEMrush a une facette locale, dans la mesure où vous pouvez filtrer les données en fonction d’une zone géographique.

Outils de Social Media SEMrush

Ces outils vous permettent d’intégrer vos campagnes de médias sociaux à votre SEO et SEA, pour tout avoir à portée de main.

Plus précisément, vous pouvez utiliser un calendrier de publication, épingler des idées de contenu, suivre l’engagement de votre audience sur la plupart des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Insta, Youtube, Linkedin, Pinterest).

Ranxplorer : Ranxplorateur, Cocon sémantique

Ces outils que l’on retrouve dans les Résultats Naturels et Payants de Ranxplorer sont intrigants.

En effet ils proposent une approche particulière :

  • Stratégie du cocon sémantique, selon ce concept français
  • Analyse du trafic à travers l’arborescence du site pour le Ranxplorateur

Ces approches sont intéressantes, mais en réalité on va les retrouver sur SEMrush, réparties dans d’autres outils :

– Keyword Magic Tool pour le Cocon Sémantique (on en parlera plus bas)

– Les onglets “sous-dossiers” et “sous-domaines” dans Traffic Analytics

À la différence près, que cette dernière fonctionnalité reste beaucoup moins chère dans Ranxplorer (elle n’est pas en option payante) 🙂

Ranxplorer : le Simulateur de Gain

Je vais tout de même faire une mention spéciale à Ranxplorer pour son Simulateur de Gain.

Ce rapport de l’outil de Résultats Naturels présente très simplement les estimations suivantes :

Pour chaque mot-clé associé à votre site internet, il calcule le nombre de visiteurs supplémentaires que vous gagneriez si vous remontiez de 5 positions.

Une manière claire et efficace de choisir sur quel mot-clé se focaliser à un moment donné.

On ne peut pas vous dire plus clairement ce qui vous ferait gagner du trafic !

Alors, SEMrush ou Ranxplorer ?

On le voit d’emblée, SEMrush intègre à sa solution un certain nombre d’aspects du marketing digital qui ne sont pas pris en compte par Ranxplorer.

N’étant pas encore tout à fait un mastodonte, ce dernier est plutôt centré sur un cœur de métier : les mots clés et les liens, que ce soit en SEO ou en recherche payante.

C’est parti pour comparer la manière dont Ranxplorer et SEMrush gèrent les mots clés, les backlinks et même le référencement payant.

Pour l’étude des mots clés en général

Attaquons le vaste sujet des mots clés.

Ce qu’on va vouloir de la part d’une boîte à outils SEO, c’est qu’elle nous renseigne sur les mots clés que l’on vise et nous donne de nouvelles idées.

Mais aussi, qu’elle nous montre comment on performe pour Google et par rapport à nos concurrents sur les mots qu’on a choisis.

Bien sûr, Ranxplorer et SEMrush font les deux.

Voyons d’abord comment ils font pour analyser les mots clés dans tous les sens.

SEmrush : Recherche de mots clés

SEMrush est connu pour posséder les données les plus précises du marché pour ce qui est du volume de recherche des mots clés.

Et sa base de données est notoirement la plus gigantesque.

Ici je tape “lunettes de soleil”, mon mot-clé test préféré du moment, dans la Vue d’Ensemble des Mots Clés.

SEMrush me retourne un million d’infos (ou presque) :

À savoir la plus importante, son volume de recherche dans le pays sélectionné, ainsi que dans le monde…

Son score de difficulté ;

Ses tendances, c’est-à-dire son volume de recherche en fonction des mois de l’année…

Une nouveauté, « l’intention » = quelle est en majorité l’intention de requête lorsque l’internaute tape ce mot (informationnelle, commerciale…).

Etc.

Ranxplorer : outil “Mots clés”

Cet outil de Ranxplorer est celui qui fait sa réputation.

Il fait partie des deux outils spécifiquement dédiés à l’optimisation (plus qu’à l’analyse du trafic), avec l’Analyse de liens.

On y trouve non seulement un générateur de mots clés, mais aussi un rapport de cocon sémantique.

Celui-ci apporte une nuance bien propre à la recherche basique de mots clés.

Il va donner des suggestions pour être au plus près du champ lexical et des variantes d’un mot-clé, à intégrer dans un contenu.

Générateur de mots

Commençons avec le générateur de mots.

Je le teste ici avec “lunettes de soleil”.

Celui-ci va me servir de base de départ pour trouver une grosse liste de mots clés liés (200 en ligne, jusqu’à 5000 si vous exportez les résultats au format CSV).

Il y a donc très largement de quoi faire.

Le générateur va me donner tout ça :

  • Le volume de recherche
  • Un mini graphique de tendance de recherche par mois de l’année
  • Le CPC (coût par clic) maximum
  • Le score de difficulté pour se positionner en SEA avec ce mot
  • Le score de difficulté pour se positionner organiquement avec ce mot
  • Le type de résultat sur lesquels il se positionne (actualité, maps, shopping…)

Et il y a aussi tout un système de filtres qui me permet de me rapprocher au plus près de ma stratégie, de l’identité de mon site web et de mon audience.

Si je suis le lunetier en question, je peux cliquer sur les filtres et ne voir que les mots clés associés :

  • À une géolocalisation (par exemple si j’ai une boutique)
  • À une actualité (si j’ai un site d’information)
  • À un site e-commerce
  • À des questions (si je vise des requêtes informationnelles)
  • À des marques (si je veux parler d’une marque ou qu’on parle de la mienne)

Avec les filtres avancés, je fais ressortir les meilleures opportunités ou les “proies faciles”

– avec le volume de recherche ou les scores de difficulté par exemple :

Par ailleurs, les cases latérales permettent de filtrer les univers et les thématiques qui nous intéressent / nous correspondent.

Cocon Sémantique

L’onglet Cocon Sémantique est un outil qui se base sur Google Suggest pour gérer les basiques du marketing de contenu.

Avec les expressions et questions les plus posées, il aide à répondre aux attentes des internautes et à rendre le texte d’une page pertinent.

Vous trouverez donc de nombreuses variantes sémantiques à votre mot-clé principal.

Attention : on pourrait penser que cet outil vous aide à créer un cocon sémantique à travers le maillage interne de vos pages, mais ce n’est pas le cas.

Analyse de la SERP

Cet onglet analyse les 5 premières pages de résultat Google pour un seul mot-clé.

Il vous offre une sorte de vision agrandie des métriques indiquées dans le tableau du générateur de mots clés.

Évolution de la SERP

Il s’agit d’une présentation originale des 49 premiers résultats de Google, comparés entre deux mois donnés.

Deux cases correspondant à un mois sont face à face.

Celles-ci identifient les évolutions des URLS entre le mois le plus ancien et le plus récent (gain, perte de place ou sortie de la liste).

Par exemple, je peux voir que sur mon mot-clé, entre janvier et février 2022, la page du site d’Optical Center est restée stable sur sa première position…

Intéressant, je peux donc m’intéresser de près à sa stratégie SEO.

Je vois que le site internet trendhim.fr a perdu sa place en 1ère page et a même carrément disparu des 49 premiers résultats.

Ghosting total… pourquoi ?

Enfin, je vois que l’URL de Cdiscount est arrivée en 1ère page en gagnant 17 places : wahou ! Que s’est-il passé ?

Bref, très rapidement je peux m’intéresser aux pages les plus dynamiques pour comprendre ce que recherche Google pour référencer une page sur un terme donné.

Alors, SEMrush ou Ranxplorer ?

On a vu comment que Semrush et Ranxplorer peuvent vous aider à analyser les mots clés qui vous intéressent,

voire à en trouver de nouveaux en choisissant ceux dont les métriques sont les plus intéressantes pour vous et votre audience.

J’ai envie de valoriser Ranxplorer ici parce que c’est vraiment son cœur de métier.

L’approche est complète, pratique, et gros plus : on obtient des résultats précieux sans avoir à passer par 20 minutes de configuration.

Pour l’analyse et la recherche de nouveaux mots clés

Regardons maintenant comment nos boîtes à outils analysent vos performances sur les mots clés qui permettent de trouver votre site internet sur les moteurs de recherche.

À partir de ces analyses, SEMrush et Ranxplorer vous suggèrent aussi des termes qu’il serait particulièrement pertinent d’utiliser.

Analyse des mots clés du site

Semrush : Suivi de positions

Avec le suivi de positions de SEMrush, vous pouvez garder un œil sur les mots clés sur lesquels vous vous positionnez déjà (ou tentez de vous positionner).

À partir de cette liste prédéfinie, SEMrush les compare et analyse l’évolution de leurs performances.

Ces performances sont décortiquées dans tous les sens, à partir des positions qu’obtiennent vos mots clés dans les SERPs, du trafic et de l’impact général qu’ils génèrent pour votre site web, et de leur évolution.

Vous avez également un onglet consacré aux concurrents qui misent sur des mots clés identiques aux vôtres.

Grâce à l’indice de visibilité (calculé par SEMrush), vous pouvez facilement comparer votre taux de clics à ceux de vos concurrents sur tous les mots clés que vous partagez avec chacun d’entre eux.

La comparaison entre votre domaine et celui d’un de vos concurrents se fait sur le même groupe de mots :

ainsi, vous pouvez objectivement identifier si celui-ci a une stratégie d’optimisation plus efficace.

Ranxplorer : Mots clés SEO

Dans la barre de recherche de l’outil “Mots Clés” du menu principal de Ranxplorer, j’entrais un terme.

J’obtenais ainsi des métriques sur celui-ci et je découvrais des termes liés auxquels m’intéresser.

Dans l’onglet “Mots Clés” intégré à l’outil de Résultats Naturels, c’est mon site que j’entre dans le champ de recherche.

J’obtiens ainsi un rapport sur les mots clés sur lesquels il se positionne déjà.

Avec cela, vous pouvez vous faire une idée du nombre d’internautes que vous amène chaque terme, du pourcentage de trafic que cela représente, et bien sûr de son score de difficulté en SEO et SEA.

On retrouve également la colonne “Tendance”, bien pratique pour identifier si un mot-clé performe bien à tel ou tel moment de l’année, et choisir à quel moment tenter de regagner des positions.

Exemple : si je perds des places sur “audit seo”, le mieux sera d’attendre la fin de l’année pour rééditer mon guide sur l’audit seo.

C’est le meilleur moment pour regagner des positions.

Conclusion sur les outils qui analysent les mots clés déjà positionnés :

SEMrush retourne vos mots clés dans tous les sens, c’est génial.

Ce que j’aime bien chez Ranxplorer, c’est que pour votre stratégie vous pouvez directement choisir une approche centrée sur les tendances saisonnières liées aux mots clés sur lesquels vous êtes déjà.

Vous pouvez en un coup d’œil identifier quel moment dans l’année sera le plus opportun pour ré-optimiser vos meilleurs alliés.

Et pourquoi pas créer un calendrier éditorial en fonction de cela.

Avec SEMrush, vous avez bien un graphique de tendance dans la Vue d’ensemble des mots clés, mais vous ne pouvez pas en un seul clic voir toute une colonne de tendances pour les mots clés que l’outil a repéré chez vous.

Cette liste de mots clés sur lesquels vous êtes déjà existe d’ailleurs bel et bien.

Elle se trouve dans l’onglet “Positions” de l’outil Recherche organique :

Mais pas de colonne “Tendance”.

Et pourtant il est possible de gérer les données présentées dans le tableau, c’est dire s’ils pensent (presque) à tout.


Recherche d’opportunités de mots clés

Semrush et Ranxplorer vont nous aider à cueillir les mots clés qui seraient particulièrement appropriés à notre site web, et qui nous tendent les bras.

Ranxplorer : Mots clés manqués

Sur Ranxplorer, on va aller sur l’onglet “Mots clés manqués” de l’outil Résultats Naturels.

Dans ce rapport, Ranxplorer identifie automatiquement 3 concurrents, mais vous pouvez aussi les choisir manuellement.

Et ce qu’il fait, c’est qu’il présente dans un tableau des mots clés intéressants (qui ont un bon volume de recherche) ET utilisés par vos 3 concurrents… mais pas par vous.

En gros, il y a un gâteau, mais personne ne vous donne de part.

Donc, servez-vous tout(e) seul(e).

Semrush : Keyword Magic Tool

Lorsque vous cliquez sur une suggestion de Semrush, vous vous retrouvez sur le Keyword Magic Tool.

Cet outil qu’on ne présente plus sert une longue liste de mots clés de longue traîne et de variations infinies.

Il a un système de filtre sophistiqué :

Une fois que vous avez sélectionné les mots clés qui vous intéressent, vous pouvez les exporter dans le Keyword Manager de SEMrush.

Ce dernier est tout simplement un outil de gestion pour retrouver les métriques récentes de tous les termes enregistrés.

Alors, SEMrush ou Ranxplorer ?

Ce n’est pas pour rien que l’outil de SEMrush est “Magic”, il est vraiment riche en propositions et en filtres divers pour que vous ayez vraiment une stratégie SEO millimétrée.

En plus, vous pouvez créer votre liste personnalisée et gérer tout cela dans son “Keyword Manager”.

Pour l’analyse des liens

Passons aux backlinks, le nerf de la guerre quand il s’agit de démontrer l’autorité ET la pertinence de votre site web à Google.

Ranxplorer : le menu Analyse des liens

Le deuxième outil dédié à l’optimisation chez Ranxplorer est l’Analyse des liens : vous y retrouvez tous vos backlinks.

Mais d’abord, 3 métriques simples et efficaces : le “patate score” (estimation maison de la force du domaine et de sa capacité à se positionner dans les moteurs), le nombre de domaines référents et de backlinks.

Vos backlinks sont classés selon un score que leur donne Ranxplorer, ce qui équivaut à un petit Audit…

En effet, vous pouvez tout de suite voir lesquels sont toxiques et à revoir.

SEMrush : la Construction de liens

Plusieurs rapports ou outils de SEMrush peuvent servir à faire du netlinking et veiller à la santé de son profil de liens.

Ça peut être la Vue d’ensemble du domaine, l’outil de Brand Monitoring, ou même la Recherche de concurrents pour trouver de bonnes opportunités.

Vous pourrez trouver les sites web qui n’ont pas encore de lien vers vous alors que… théoriquement ils pourraient, et devraient.

Mais le plus gros du travail est fait par l’outil de Construction de lien qui offre un éventail de possibilités :

  • Trouver des opportunités de sites qui linkent vers vos concurrents mais pas vers vous… ou qui ont des liens qui mènent à des erreurs 404, avec l’Analyse de Backlinks ;
  • Trouver des sites prospects, les contacter, gérer la relation avec le Link Building Tool ;
  • Prendre la température de son profil de lien pour se débarrasser des liens toxiques avec le Backlink Audit.

Alors, SEMrush ou Ranxplorer ?

Ranxplorer fait un job basique sur les liens pour gérer votre profil et jeter un coup d’œil au profil de liens des concurrents.

Mais avec SEMrush, vous pouvez vraiment faire une campagne de netlinking de A à Z : que ce soit analyser, planifier, mettre en œuvre et gérer au fur et à mesure.

Pour l’analyse de la concurrence

Une bonne boîte-à-outils SEO n’est pas complète si elle ne nous aide pas à jouer des coudes avec nos concurrents.

Ranxplorer comme SEMrush proposent l’un et l’autre des aperçus des stratégies SEO concurrentes et de leur efficacité.

Lequel va le plus loin ?

Recherche Organique & Traffic Analytics de SEMrush

Un des premiers outils que l’on peut découvrir dans SEMrush et qui va servir à la veille concurrentielle est la Recherche Organique.

Celui-ci fournit des prédictions de trafic pour votre site web ou celui de vos concurrents.

Il prend pour base vos mots clés organiques et payants et leurs positions.

Si vous entrez un site concurrent, vous pouvez faire au moins trois choses importantes avec les infos fournies :

  • Découvrir les mots clés les plus performants des concurrents, dont des mots clés de longue traîne.
  • Trouver quels sont ces concurrents, c’est-à-dire ceux qui se battent pour les meilleures positions pour les mêmes mots clés (notamment dans l’onglet “Concurrents”)

  • Analyser les variations de positions chez vous et vos concurrents.

Traffic Analytics va un peu plus loin :

il fournit des estimations de trafic passé à partir de données réelles, à savoir les données clickstream (“flux de clics”) de millions d’utilisateurs.

Ce genre de données, achetées à des fournisseurs tiers, sont spécifiquement destinées aux études de marché et à l’analyse de la concurrence.

Il simule en quelque sorte Google Analytics pour analyser des domaines qui ne vous appartiennent pas.

Vous y découvrez non seulement le nombre de visites et de visiteurs…

Mais aussi des données analytiques telles que la durée moyenne de visite ou le taux de rebond.

Et des diagrammes d’évolution du trafic en fonction des appareils utilisés, des sources (canal organique, payant, direct, referral, etc).

Et j’en passe.

Traffic Analytics est un must pour analyser les statistiques d’un site concurrent…

mais il faut vouloir y mettre le prix : forfait Semrush .Trends à 200 $US/ mois.

Ranxplorer et les outils “Concurrents” (Résultats Naturels & Payants)

Ranxplorer vous aide également à identifier et surpasser vos concurrents.

Comment fait-il cela ?

Il dédie deux outils “Concurrents”, à la fois dans le menu Résultats Naturels et le menu Résultats Payants.

Du côté Résultats Naturels :

Pour commencer, nous pouvons admirer un diagramme…

Il représente les courbes de trafic estimé pour les concurrents détectés automatiquement par Ranxplorer.

Il s’agit donc de courbes historiques permettant de visualiser la progression (plus ou moins “agressive”) de ces domaines concurrents.

Mais l’onglet Intensité de la Concurrence permet de visualiser aussi le paysage concurrentiel actuel :

Si on clique sur les petites bulles, on trouvera le trafic estimé, un score indiciel de concurrence, le nombre de mots clés en commun et un total de mots clés.

(Petite erreur d’affichage, ici je suis bien sur l’onglet “Intensité de la concurrence”.)

Si vous êtes sur votre faim en termes de concurrents, le tableau sous le graphique vous en affiche jusqu’à 200.

Ils sont classés en fonction d’un niveau de concurrence déterminé par Ranxplorer.

Pour ce qui est des actions à enclencher à partir de ces données, vous pouvez principalement cliquer sur le chiffre correspondant au nombre de mots clés pour aller espionner ceux-ci.

Pour le reste, il faudra faire preuve d’imagination pour découvrir et décortiquer la stratégie SEO adverse.

Du côté Résultats Payants :

On déborde un peu sur l’analyse SEA ici, mais ce n’est pas grave, de toute façon, on y arrive bientôt.

L’onglet “Concurrents” de l’outil Résultats Payants présente un tableau de la concurrence actuelle sur Google Ads.

Ici j’ai fait comme si j’étais Optical Center…

Dans le tableau, les concurrents payants sont classés par niveau de concurrence.

Vous pouvez aussi les trier en fonction du budget estimé par exemple, si vous voulez voir en priorité ceux qui ont un budget équivalent.

Alors, SEMrush ou Ranxplorer ?

Avec Traffic Analytics, on ne peut pas battre SEMrush…

Il remporte donc le round haut la main, malgré les aperçus intéressants de Ranxplorer.

Pour l’analyse et la planification des campagnes payantes

SEMrush : un “pack outil” publicitaire complet (mais en travaux)

SEMrush ne se contente pas de faire du SEA, il fait du SEM, c’est-à-dire qu’il prend en charge la plupart des leviers publicitaires digitaux.

Analyse du marché

L’Analyse du Marché de l’outil Publicité vous aide à identifier les mots clés achetés par vos concurrents sur Google Ads.

Vous y voyez aussi le rendement et l’évolution dans le temps de ces investissements.

Ici nous sommes dans le rapport de Recherche Publicitaire :

Mais vous n’avez pas accès qu’aux mots clés puisque vous pouvez aussi voir leurs textes d’annonces présents (Textes d’annonces)… et passés (onglet Historique d’annonces).

Et dans l’onglet Pages et Sous-domaines vous pouvez voir à quel endroit arrivent les internautes lorsqu’ils cliquent sur ces annonces.

J’allais vous dire que SEMrush ne se contentait pas de Google Ads puisqu’il décortiquait aussi les annonces Display (publicités publiées sur d’autres sites internet) mais ce temps est révolu :

La fonctionnalité a disparu…

…au profit du développement de nouveautés que j’attends impatiemment.

Néanmoins la Recherche PLA (Product Listing Ads) est toujours là : cette fois-ci il s’agit de Google Shopping.

C’est ici que vous vous inspirez des images, textes, et même prix des produits listés par vos concurrents e-commerce.

Recherche de mots clés

L’outil de recherche de mots clés est le même qu’en SEO.

Vous pouvez simplement ajouter un filtre “Mots clés payants” à la comparaison faite entre vous et vos concurrents :

Regardez surtout la liste des mots clés “Inexploités” : “pour lesquels votre domaine n’est pas classé mais au moins un de vos concurrents l’est”.

C’est là que se trouvent vos opportunités en mots clés Google Ads.

Pour le reste, vous retrouvez peu ou prou les mêmes outils de découverte et de management de mots clés que dans la section SEO.

Ranxplorer : Focus sur les mots clés et URLs positionnées

Ranxplorer : Résultats Payants > Synthèse

L’onglet de synthèse me donne d’emblée les métriques clés sur la campagne Google Ads du domaine que je recherche :

  • le nombre de visites estimées entrées via les liens payants (en fonction des mots clés et positionnements),
  • le budget estimé,
  • le nombre de mots clés engagés,
  • ainsi que la répartition des mots clés sur les blocs Haut (de page), Bas et Google Shopping.

Par ailleurs, pour avoir une idée des dépenses engagées au fil des mois, les graphiques qui suivent montrent l’évolution du trafic (et donc, de son coût) depuis 2016.

Je vois notamment un GROS pic en mai 2020 chez Optical Center.

Intéressant ! Ça coïncide avec le déconfinement de 2020, le retour au shopping et l’arrivée de l’été.

Ranxplorer : Résultats Payants > Mots clés

Cet onglet révèle tout le détail des mots clés que mon cobaye Optical Center a ciblés en SEA.

Le tableau les classe par volume de trafic acheté, mais il est possible de changer l’ordre d’affichage.

Par exemple, vous pouvez choisir de trier en fonction du volume de recherche mensuel pour voir en premier les termes les plus populaires.

Ranxplorer : Résultats Payants > URLS

L’onglet URL est encore plus simple (si ce n’est simpliste) :

il répertorie par volume de trafic toutes les URLs utilisées comme landing pages dans les campagnes Ads et Shopping.

Si vous placez un filtre par mot-clé, vous pouvez découvrir sur quelles landing pages vos concurrents ont misé pour convertir leurs visiteurs,

et ce sur un mot-clé qui vous intéresse aussi.

Alors, SEMrush ou Ranxplorer ?

SEMrush fait un tout petit pas en arrière le temps de développer de nouvelles fonctionnalités.

Mais il fait tout ce que fait Ranxplorer, et plus encore en SEM, avec des visuels plus intéressants.

Donc, SEMrush gagne.

Les + les et – SEMrush & Ranxplorer

Pour conclure cette comparaison entre nos deux boîtes à outils Semrush et Ranxplorer, voici en résumé leurs points positifs et négatifs :

Les + Ranxplorer :

Le rapport qualité / prix de Ranxplorer est excellent.

Sa prise en main est très simple, l’interface (menus, codes couleurs…) très travaillée dans ce sens.

On note aussi l’effort de simplicité grâce à l’absence de paramétrage :

on rentre directement dans le sujet, et certaines tâches sont automatisées.

Enfin, l’analyse des mots clés est intuitive et variée.

Les – Ranxplorer :

Plein d’aspects de l’optimisation sont encore manquants :

notamment tout ce qui concerne la gestion des campagnes netlinking et média sociaux, ou même le SEO Local.

Les + SEMrush :

SEMrush est loin devant sur les données !

Par ailleurs, nommez un outil, il l’a, et il en invente toujours d’autres : le (absolument) tout-en-un.

Je lui rajoute 2 points pour ça, mais on pourrait lui en donner 5, 10 ou 100.

Les – SEMrush :

À force d’être exhaustif… beaucoup de données se recoupent !

Donc sa prise en main est longue, et il n’est pas rare de retrouver les mêmes rapports ou des rapports similaires (difficiles à différencier).

Et en plus de ça, l’outil n’arrête pas de changer.

En gros, si on l’adopte, il faut vivre avec 24h / 24 !

Pour l’apprécier pleinement, c’est mieux d’avoir un projet qui a pas mal de ressources à consacrer au marketing digital.

Ranxplorer vs Semrush : mon comparatif final

Bien sûr, SEMrush remporte la palme une fois de plus.

Mais l’important, c’est de bien voir les points où Ranxplorer est le meilleur :

Ils peuvent faire la différence pour vous ou votre entreprise.

Alors, quel choix allez-vous faire ?

Dites-le moi dans les commentaires.

4 Commentaires

  • Bernard Sperandio Répondre

    Whaouh quel excellent comparatif Remi!
    J’avoue que Ranxplorer a vraiment bien évolué depuis le temps ou je l’avais testé (2 ans de mémoire).
    Toutefois, et comme vous le dites si bien, il ne joue pas dans la même cour.
    Semrush est vraiment un « tout-en-un » et qui évolue perpétuellement.
    Ranxplorer est, pour moi, plus un outil de recherche de mots-clés, accompagnés de petits bonus.
    Le seul défaut de cet outil est la mise a jour des datas qu’une fois par mois, à l’inverse de Semrush qui elle est journalière.

    Ranxplorer devrait plutôt être comparé a Mangools, voire SE ranking.

    Petite coquille dans votre descriptif: Se ranking n’est pas français, mais Ukrainien.
    Enfin, depuis 8 juin 2022, Semrush a élargi sa base de données francaises : elle comporte 1.4 milliards de mots clés !

    • Rémi Mondina Répondre

      Oui effectivement, 2 coquilles 🙂 Déjà corrigées. Merci pour ta lucidité !

  • fandeconsoude Répondre

    Bravo pour ce comparatif exceptionnel.
    J’aurais aimé y trouver un petit passage sur la position 0.
    Quel est l’outil le meilleur (un des 2 ou un autre) pour afficher toutes les positions 0 d’un site ou d’une page?

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci ! Pour la position 0, Ranxplorer possède un filtre où l’on peut afficher l’ensemble des mots-clés ayant une position 0 😉 et avec Semrush on peut filter par fonctionnalités Serps (toutes les fonctionnalités serps dont les featured snippets). Semrush apporte une couche de détail supplémentaire donc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Drujok

Formation SEO et stratégies de référencement
naturel avancées

Entreprise Accueil A propos Contact
Se connecter
Mentions légales | Politique de confidentialité | Copyright © 2022 drujokweb.fr
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class*='col-']
[class*='col-']
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class*='col-']
[class*='col-']
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez