SEMRush: Son Utilisation Par 16 Experts

  Par  |  Dernière mise à jour : 09 Déc 2018
SEMRush: Son Utilisation Par 16 Experts

semrush utilisé par des expertsSEMRush compte plus de 3 millions d’utilisateurs dans le monde entier.

Une des raisons de son succès est certainement dû au fait que cela soit la boite à outils la plus complète qu’il existe, en termes de Marketing Digital.

L’équipe SEMRush ne cesse de faire évoluer son panel d’outils dans le seul et unique but de répondre le mieux possible aux besoins complets du professionnel du marketing digital.

Il propose ainsi 28 outils de pointe dédiés aux projets SEO, PPC, SMM et de contenu.

Il est ainsi légitime et intéressant de se poser la question suivante:

« Sur ces 28 outils, lesquels sont vraiment utilisés par les experts du marketing digital? »

Pour y répondre, rien de tel que de poser cette question directement à certains de mes confrères, reconnus pour leur expertise dans ce domaine.

Vous découvrirez les réponses de 16 experts, utilisateurs assidus de SEMRush, qui ont bien voulu se prêter au jeu en partageant leur réponse!

 

Voici le TOP 5 des utilisations faites de SEMRush par ces 16 experts:

 

#1: Analyse de la Concurrence – Trafic & Mots Clés Organiques (13 mentions)

#2: Suivi de Positionnement (8 mentions)

#3: Brand Monitoring, Audit de Backlinks, Keyword Magic Tool, Analyse PPC des Concurrents (3 mentions)

#4: Audit Technique, Semrush Sensor (2 mentions)

#5: Keyword Difficulty, Featured Snippets, Social Media Poster (1 mention)

 

Voici un accès rapide aux diverses réponses des experts:

 

Utilisez SEMRush PRO Gratuitement Pendant 14 Jours. Economie de 47€.

Offre Spéciale Exclusivement réservée aux lecteurs de mon blog. Bénéficiez de 14 jours d’essai gratuit avec un compte PRO SEMRush! Cliquez sur le lien ci-dessous pour profiter de cette offre gratuite.


 

Olivier Andrieu – Abondance

 

olivier andrieuOlivier Andrieu est  Consultant SEO indépendant dans le domaine de l’Internet, créateur de la société Abondance et du site www.abondance.com.

Issu du monde de la télématique (vidéotex, audiotex), Olivier travaille depuis 1993 sur le « réseau des réseaux » et il a créé une quinzaine de livres sur l’Internet. En voici les principaux : SEO Zéro Euro, Réussir son référencement web et Référencement Google mode d’emploi.

Aujourd’hui, Olivier forme  les utilisateurs aux outils de l’Internet, en plus de la recherche d’information sur ce réseau et la promotion d’un site Web. Il veille au maintien des sites du « Réseau Abondance », Il écrit des articles et des livres sur la recherche d’information et le référencement de sites web, effectue des audits SEO et conseille des entreprises sur leur visibilité , l’optimisation de leur site et leur référencement naturel.

 

Pour le suivre: Twitter

 

Sa réponse:

 

J’utilise avant tout le suivi de positionnement (« Position tracking »), les zones « Concurrents », « pages générant du trafic », les options autour des featured snippets, et d’une façon générale toute la partie « Recherche organique » qui est très intéressante.

 

Olivier Duffez – Web Rank Info & My Ranking Metrics

 

olivier duffezOlivier Duffez est consultant SEO depuis 2003, créateur de WebRankInfo.com (la plus grande  communauté SEO francophone) et cofondateur de Ranking Metrics (formation et plateforme d’audit SEO).

 

Pour le suivre: Twitter

 

Sa réponse:

 

Le 1er outil reste le suivi de position, comme il y a 15 ans ! C’est utile pour suivre les requêtes hyper stratégiques au quotidien, ainsi que pour se faire une idée de certains concurrents.

Parmi les autres outils de Semrush, j’utilise le suivi de la marque (au sens large, car c’est finalement une autre forme de Google Alert), l’audit de backlinks, les suggestions de mots-clés. Parfois j’exploite les recos pour l’optimisation sémantique d’une page, mais ça reste encore peu efficace je trouve (j’ai mes propres outils).

Je n’utilise pas du tout la partie crawl. C’est bien d’avoir les données, mais on en fait quoi ? Tout est à construire, à croiser, à réfléchir. Cela dit je ne suis pas objectif car j’ai conçu un outil bien plus complet nommé RM Tech sur ma plateforme My Ranking Metrics.

 

Thomas Cubel – Thomascubel.com

 

Thomas Cubel est Consultant SEO et Entrepreneur, il accompagne les entreprises dans leurs stratégies SEO et marketing tout en maximisant la bonne utilisation des leviers à disposition. Sa philosophie : remettre au centre l’humain et partager.

 

Pour le suivre: Twitter

 

Sa réponse:

 

Tout d’abord, j’utilise SEMrush pour checker les performances d’un site de manière générale. Cela me permet en prospection de savoir où je mets les pieds, mais surtout de suivre au quotidien mes clients et mes concurrents.

Je couple cette analyse avec les différents outils de recherche de mots clés et d’opportunités. Cela me permet de prendre connaissance du marché et de développer une stratégie adaptée en fonction des objectifs, délais et budgets de mes clients. Je peux donc passer pas mal de temps sur des outils comme Keyword Magic Tool, mais aussi sur les outils autour des backlinks, social medias, etc. Mes choix d’outils se font vraiment en fonction des actions que j’ai à mettre en œuvre avec les équipes opérationnelles généralement.

De temps à autre également, j’utilise de manière complémentaire les fonctionnalités autour du volet « projets » afin de déceler d’éventuels problèmes techniques, pour mesurer les performances des campagnes que je mène ou autre. Il y a tellement d’outils qui sont développés par SEMrush que ça devient difficile de tous les tester et de changer nos habitudes avec d’autres outils parfois !

 

Rodrigue Fenard – Soumettre.fr

 

Fondateur associé de la plateforme de Visibilité Soumettre.fr / Consultant en visibilité eCommerce et Marketplace.

Editeur de logiciels d’aide à l’optimisation de flux produits sur les Marketplace.

 

Pour le suivre: Twitter

 

Sa réponse:

 

J’utilise Semrush dans le cadre de la qualification de notre base de sites partenaires sur Soumettre.fr. En effet les éléments de Trust Flow et Citation Flow ne sont pas les seuls critères à prendre en compte et nous avons besoin de connaitre le volume de mots clés positionnés, le nombre estimatif de visiteurs d’un site afin de suivre la tendance de ce domaine et anticiper une perte de vitesse ou une montée en puissance. Cela nous est donc très utile au quotidien pour évaluer les sites que nous rémunérons afin de poser des articles pour nos clients, ça va du site one page jusqu’au site média de plusieurs millions de pages indexées.

Notre fréquence de rafraichissement de données est assez importante, puisque nous actualisons plusieurs fois par mois nos datas et avons un volume de sites partenaires de plus de 10.000 sites, ce qui fait beaucoup d’appel API derrière, mais pour la bonne cause.

 

David Groult – David-groult.fr

 

Initialement spécialisé sur l’adwords David Groult a élargi en 2014 sa palette e-marketing en aiguisant ses connaissances SEO. Actuellement Consultant SEO & SEA au sein d’une agence de Search Marketing à Lille appelée Open Linking, il profite de cette double casquette pour mettre en place des synergies SEO/SEA et faire grimper la visibilité de ses clients dans Google.

 

Pour le suivre: Twitter

 

Sa réponse:

Mon utilisation de SEMRush concerne principalement la partie « SEO ».
Outre le monitoring de mots-clés et de trafic SEO pour mes clients et les concurrents de mes clients, j’utilise SEMRush pour réaliser des analyses concurrentielles de mot-clés.

L’outil est d’ailleurs très bien fait pour identifier des niches de mots-clés inexploitées ou pouvant être facilement optimisées pour acquérir toujours plus de trafic naturel sur Google.

Contrairement à ses concurrents, SEMRush est particulièrement efficace pour des problématiques internationales car c’est un outil qui dispose d’une base de mots-clés particulièrement complète sur de nombreux pays.

Enfin, le Sensor de SEMRush est devenu un rendez-vous chaque matin pour suivre la météo des SERP SEO. Grâce à sa granularité par secteur d’activité, ce baromètre est idéal pour sentir l’arrivée des mises à jour algorithmique.

 

Stéphane Jambu – Hi-commerce

 

Stéphane Jambu est ingénieur, e-commerçant depuis 2009 et expert SEO spécialisé en cocons sémantiques et Neuroergonomie.

Il a récemment obtenu la certification de Laurent Bourrelly, le SEO fondateur des cocons sémantiques.

 

Pour le suivre: Twitter

 

Sa réponse:

 

J’utilise SEMrush pour voir les courbes de visibilité en ref naturel + le comparatif des mots clés sur lesquels sont positionnés des sites concurrents (« Possibilités de mots-clés » en français).

 

Cyril Bladier – Business-On-Line

 

Digital Evangelist, Business-on-Line, Dirigeant Fondateur Agence Digitale en Réseau et Digital Strategist.  Cyril est diplômé RMS et Executive MBA HEC.

 

Après 15 de Direction Commerciale et Marketing en BtoB, Cyril Bladier a créé Business-on-Line; agence digitale en réseau. Il est spécialisé dans les stratégies digitales et expert de LinkedIn.

 

Professeur à HEC / Google@HEC / ESCP / Neoma BS, il anime des conférences et accompagne entrepreneurs, dirigeants et entreprises dans leurs stratégies digitales (BtoB, BtoC, RH). Il anime le blog B2B. Il a co-écrit « Réussir avec les Réseaux Sociaux » (L’Express Réussir) et Le Marketing de Soi (Eyrolles, 01/2014).

 

Il a écrit « La Boîte à Outils des Réseaux Sociaux » (Dunod, 02/2012), nominé pour le prix « Livre influent de l’année 2012 dans le digital » du HubForum; et La Boîte à Outils des Réseaux Sociaux_ Edition 2014 (Dunod, 01/2014). Il est membre fondateur et membre du bureau de l’Association Française des Décideurs du Digital

 

Pour le suivre: Twitter

 

Sa réponse:

 

Semrush fait partie des outils que nous utilisons. Ce n’est pas notre outil N°1.

J’utilise Semrush pour 2 raisons principales. D’une part, le KD (Keyword Difficulty). C’est un point que je trouve encore très peu connu chez les marketers. Beaucoup pensent encore que la concurrence SEO est liée au CPC ou au nombre de résultats proposés par Google. Ce sont évidemment des points intéressants et à prendre en compte, mais je trouve que rien ne vaut la Keyword Difficulty. On voit d’ailleurs bien qu’elle n’a aucun lien avec le CPC ni avec le nombre de résultats trouvé par Google. La concurrence SEO, ce n’est pas 100 000 ni 20 millions de résultats, c’est la 1° page et surtout les 3 premiers résultats. L’autre point que je regarde (et que je ne trouve pas dans l’étude, c’est l’analyse des ads des concurrents de mes clients : sur quoi ils font de la pub, ce que ça leur apporte, leur budget…

 

Laura Blanchard – Khosi

 

Laura Blanchard  est consultante Webmarketing au sein de l’agence KHOSI à Nantes. Elle accompagne ses clients dans la définition et la mise en place de leur stratégie d’acquisition web. Son crédo ? Challenger les projets pour aller plus loin !

 

Pour la suivre: Twitter

 

Sa réponse:

Nous utilisons les principales fonctionnalités de SEMrush, soit l’état des lieux des mots-clés SEO d’un domaine ou des mots-clés achetés en Google Ads ainsi que la fonctionnalité de rapports. Cependant, quelques fonctionnalités précises nous sont particulièrement utiles :

  • Une des fonctionnalités les plus pratiques est de pouvoir checker le positionnement d’une seule page. C’est notamment utile lorsque l’on veut estimer la puissance d’une page pour « négocier » un partenariat linking.
  • Le tableau de bord avec la vue de l’ensemble des sites suivi est très utile pour une agence car cela permet de voir les grandes tendances en un clin d’oeil sur plusieurs clients
  • L’audit de SEMrush, même s’il ne remplace pas le travail du consultant SEO, permet de gagner du temps en mettant en lumière les « grosses » faiblesses techniques et structurelles. »
  • Pouvoir voir les fonctionnalités SERP d’un site client ou de sites concurrents est un vrai plus. L’aperçu de chaque domaine, par mots-clés, permet de faire une veille très précise des concurrents. »
  • Enfin, la fonctionnalité « Mentions » de l’outil de Brand Monitoring est également un vrai gain de temps et complète une veille de marque. Le plus ? SEMrush indique si un backlink est présent où non sur la Mention. »


 

Frédéric Canevet – ConseilsMarketing.com

 

Frederic CANEVET est blogueur sur ConseilsMarketing.Com et  auteur du livre « Le Growth Hacking » https://amzn.to/2R4GFgo

 

Pour le suivre: Twitter

 

Sa réponse:

 

J’utilise SEMrush pour conseilsmarketing.com pour plusieurs usages :

– Faire un audit d’un site pour savoir « comment Google voit votre site ». C’est super pratique de montrer à un prospect, un client… la situation de son référencement. Souvent les gens sont une vision un peu déformée de la qualité de leur référencement, et les rapports standard suffisent à dresser un audit.

– Aller voir les mots clés qui génèrent le plus de trafic chez les concurrents (et les articles liés), afin de déterminer si on n’a pas oublié des mots clés. C’est utile soit pour identifier des expressions à « voler » (en produisant un article supérieur en qualité et en quantité que le concurrent, puis en y faisant pointer des liens), soit pour enrichir sa liste de mots clés dans le cadre d’un audit initial.

– Identifier les mots clés liés, par exemple pour choisir entre deux titres pour un article de blog, un titre de vidéo sur youtube… Si vous n’avez pas la version payante de SEMrush, vous pouvez compléter avec infinitesuggest.com qui offre toute une liste de mots clés.

– Avoir un suivi de mon positionnement sur des mots clés stratégiques, afin d’agir quand c’est nécessaire.

Ce qui est bien avec SEMrush c’est que même la version gratuite peut servir, et on peut prendre juste un abonnement 1 mois pour faire un audit.

 

Rudy Viard – Webmarketing Conseil

 

Rudy Viard est l’auteur du blog Webmarketing Conseil. Il coache et accompagne les entreprises prestataires de services (agences, cabinets conseil, consultants, coachs…) qui souhaitent générer du trafic, des prospects et des clients grâce à Internet.

 

Pour le suivre:  Twitter

 

Sa réponse:

 

J’utilise essentiellement SEMRush pour 5 usages majeurs :

1. Le suivi des performances de mon site Webmarketing Conseil notamment en terme d’acquisition de backlinks
2. Le suivi des positions de mes concurrents sur leurs mots-clés stratégiques
3. La détection d’expressions générant beaucoup de trafic mais dont les positions sont « prenables »
4. La détection de contenus générant déjà des performances (en terme d’audience ou de backlinks) chez mes concurrents
5. L’audit des annonces et bannières Google Adwords sur les secteurs que je cible


 

Thibault De Vergnette – Alesiacom

 

Thibault DE VERGNETTE est Partner à l’agence inbound marketing Alesiacom. Il aide de nombreuses entreprises à augmenter leur présence digitale, dans les moteurs de recherches, les réseaux sociaux, les médias.

 

Pour le suivre: Linkedin

 

Sa réponse:

 

SEMrush est un incontournable du référencement. Nous l’utilisons quotidiennement pour nos clients :

  • Identification d’opportunités SEO sur leurs sites
  • Identification de nouveaux mots clés à travailler
  • Suivi des résultats sur les actions menées
  • Analyse des concurrents et de leurs positions

C’est un vrai couteau suisse. Il faut à peu près tout ce qu’on peut espérer d’un outil de référencement, SEO et SEM.

Peut-être un point faible : la longue traine. SEMrush fonctionne avec une base de données d’expressions recherchées. Alors pour peu que vos expressions aient 3-4 mots, elles ont peu de chance d’être dans la base. Quand ça arrive, nous complétons nos analyses avec des outils spécialisés.

Mais dans tous les cas, c’est l’outil « go to » pour travailler votre visibilité sur Google.


 

William Troillard – Comexplorer

 

William Troillard est le fondateur de l’agence ComExplorer, le leader de l’inbound marketing en France. Lorsque vous êtes confronté à des cycles de vente longs et coûteux, parce que l’équipe commerciale passe trop de temps à la détection d’opportunités et à la chasse de nouveaux clients, ComExplorer intervient.

L’agence vous accompagnent dans la mise en place d’un dispositif inbound marketing, dont le but est d’attirer et convertir de nouveaux clients en mode « autopilot ». Leur axe de développement se fait autour : 1) du conseil stratégique, 2) de la création de contenu, 3) du marketing automation et 4) l’acquisition de trafic, le tout orchestré dans un écosystème pour que vous n’ayez plus jamais à prospecter dans le dur.

 

Pour le suivre: Twitter

 

Sa réponse:

 

Nous utilisons principalement SEMrush pour toute la partie intelligence SEO & Contenus.

En tant qu’agence, notre mission est d’apporter des réponses claires et objectives à nos clients, en mettant de côté le travail de « devinette ». Pour qu’une campagne d’inbound marketing soit un succès, il ne s’agit pas seulement de formuler des hypothèses réalistes sur ce qui va créer du résultat ; il s’agit de s’assurer de leur validité à travers de la data et un travail d’analyse précis. C’est exactement ce que nous apporte SEMrush. Dans cette perspective, notre utilisation va s’axer autour de 1) la planification des campagnes marketing (quels contenus créer ? par rapport à quel contexte concurrentiel ?), 2) l’analyse après campagne (les actions réalisées ont-elles générées le résultat escompté ? Pourquoi ?), enfin 3) la surveillance et veille concurrentielle (où en sommes-nous par rapport à la concurrence ?).


 

Kévin Jourdan – Kjourdan.com

 

Kevin Jourdan est  un web-entrepreneur et digital nomade.

Il est à la fois éditeur de sites de niche depuis 2012 et créateur de sites clés en main pour entrepreneurs / euses web

Depuis plusieurs années, il vit uniquement du fruit de ses différents projets en ligne tout en voyageant un peu partout en Europe et en Asie. Autant dire que quand il s’agit de créer un business rentable et durable sur internet, Kevin a plusieurs atouts.

 

Pour le suivre: Twitter

 

Sa réponse:

Ma première utilisation est assez peu excitante mais incroyablement apaisante (ou l’inverse)

Je l’utilise principalement pour monitorer la courbe de trafic de mes sites, ou ceux de mes concurrents.

Chaque matin, un petit coup d’oeil à la tendance (qui est très instable depuis début août) aussi bien sur mes sites que sur les quelques sites clés qui rankent dans mes thématiques. Ce suivi « simple » me permet de rapidement identifier 1) les nouveaux mots clés (chez moi + concurrence pour élaborer mes stratégies de développement de contenu), mais aussi 2) sur la base des mouvements, les potentielles updates à creuser pour comprendre une hausse ou une baisse et faire évoluer ms stratégies.

J’ai également sur Semrush un outil de suivi des mentions sur mon site principal.

La plus forte utilité étant lorsque je mène des opérations de RP digitale et que nous devons partir à la chasse aux liens de belle qualité auprès des presse ayant cité notre marque, enquête, article, etc…. C’est complémentaires à d’autres alertes utilisées, mais Semrush est plutôt efficace sur ça, donc partie intégrante de mon processus de suivi pour relance et collecte de liens.


 

Christophe Benoit – Tyseo

 

D’abord développeur web, Christophe BENOIT s’est intéressé au SEO à partir des années 2000. Éditeur de sites web, il a fondé en 2007 Tyseo, petite agence webmarketing sur Annecy. Depuis, son activité se partage entre édition de sites web et prestations en entreprises autour de la visibilité sur Internet.

Spécialisations : Référencement de sites web et mise en place de stratégie de visibilité. Génération de trafic : SEO et plus généralement SEM & Webmarketing (régies publicitaires Adwords, Facebook, Bing mais aussi génération et entretien de leads email ou web, optimisation des conversions, growth hacking…).

 

Pour le suivre: Twitter

 

Sa réponse:

 

SEMRush est un outil que j’utilise pour obtenir un version macro rapide de l’environnement du site web qui m’intéresse. Concrètement SEMRush me permet d’appréhender ce que fait la concurrence et de confirmer/infirmer ce que m’a dit le donneur d’ordre. En quelques clics, j’obtiens les 2-3 informations clés qui me sont utiles pour avoir un peu de contexte et se positionner par rapport à la concurrence :
– Évolution générale de la visibilité sur les termes principaux

– Travail SEO engagés (mots clés bien placés, qualité et quantité des liens entrants, meilleures pages)

– Travail SEA engagés (quoi, comment, sur quels mots clés)

– Découverte d’autres concurrents

Seul bémol : la couverture sur les mots clés français est moins profonde que ce que l’on trouve sur les mots clés anglais par exemple. Les chiffres que l’on obtient sont à examiner avec cette limitation en tête.

Cette première étape est alors une base de discussion avec le client/prospect et permet d’orienter les actions à mener (ou pas). Préalable à un audit formel, SEMRush fait partie pour moi du top3 des outils d’avant-vente.


 

Benjamin Thiers – Digimood

 

Responsable Content Marketing Digimood et Co-Auteur de Ce que Google Veut (Studyrama Pro). Benjamin Thiers travaille dans le référencement naturel depuis 2003 et occupe depuis 2016 le poste de Responsable Content Marketing, orienté SEO, au sein de l’agence Digimood.

Il a publié en 2014 un premier livre sur le marketing digital, « Digitalisez votre Marque », et a co-écrit en 2016 « Ce que Google Veut » avec Julien Ringard. Il enseigne aussi le digital et le SEO à Kedge Business School et à l’Université d’Aix Marseille.

 

Pour le suivre: Twitter

 

Sa réponse:

 

SEMrush est un véritable couteau suisse qui rend de nombreux services aux professionnels du marketing digital et du SEO. La richesse des fonctionnalités ne nuit jamais à sa dimension conviviale, tant l’interface est pensée pour trouver facilement et rapidement la bonne information. J’apprécie autant les fonctionnalités accessibles librement que les projets qui m’apportent des informations ciblées sur les sites de mon choix : pour un suivi de mots-clés, des pistes d’amélioration personnalisées, des audits sur le netlinking, etc.

Je l’utilise au quotidien pour affiner mes stratégies de mots-clés et mon content marketing, pour trouver des pistes d’optimisation de mon netlinking et des idées d’améliorations globales de mon SEO. J’utilise aussi régulièrement le Social Media Poster pour programmer des publications sur Facebook, LinkedIn et Twitter.

J’aime l’exhaustivité de SEMrush, qui regroupe en un seul et même endroit des outils autrefois éparpillés sans jamais sacrifier la quantité à la qualité. Les équipes sont disponibles, à l’écoute des remontées des utilisateurs et s’investissent corps et âme pour améliorer sans cesse les services rendus. Ne vous arrêtez pas aux tarifs et testez-le. Vous verrez qu’il fait tant de choses (et qu’il les fait si bien) qu’il permet d’annuler d’autres abonnements : finalement, il vous permettra de réaliser de belles économies.


 

Rémi Mondina – Drujok

 

Je suis consultant SEO depuis 10 ans et anciennement ingénieur informatique (développement web). J’ai débuté ma carrière à Shanghai, en Chine et suis rentré en France fin 2014 après 7 ans d’expatriation. Je suis aujourd’hui indépendant.

J’ai créé ma propre méthodologie SEO pas à pas dont les principaux ingrédients sont:  Le Content marketing & Des Techniques SEO Avancées.

Je suis également auteur du blog que vous êtes entrain de lire, en ce moment même, qui compte quelques milliers d’abonnés.

 

Pour me suivre: Twitter

 

Ma réponse:

 

Je teste très régulièrement de nouveaux outils dans le but de trouver les quelques perles rares qui me permettent de minimiser le plus possible le temps passé à mettre en place mes nouvelles stratégies de référencement et conversion.

Bien que les compétences d’un consultant SEO soient indépendantes de l’outil, son efficacité en dépend grandement.

SEMRush fait partie des outils que j’utilise au quotidien pour m’aider à être le plus efficace possible.

Voici l’utilisation que j’en fait au quotidien:

  • Analyse du trafic et des mots clés des concurrents pour dégoter de nouvelles idées de contenu
  • Possibilités de Mots Clés
  • Suivi du positionnement
  • Brand Monitoring

Et de temps en temps j’utilise:

  • Keyword Magic Tool
  • Semrush Sensor

 

Et vous?

 

Si vous travaillez aussi avec la boite à outils SEMRush pour votre Marketing Digital ou celui de vos clients, dites moi dans les commentaires les outils ou fonctionnalités que vous utilisez!

 

Tagged under:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

48 Partages
Partagez48
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1