Référencement local: Le Guide Ultime (2020)

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Connaissez-vous parfaitement le référencement local (ou SEO local) ?

Quel intérêt, pour votre entreprise, d’accorder de l’importance aux recherches locales plutôt que globales sur les moteurs de recherche ?

Si vous n’êtes pas dans le Pack local ou sur la première page des serps sur des requêtes locales, vous allez vite vouloir remédier à ça.

Dans ce guide, j’ai réuni les meilleures et plus récentes techniques de SEO local pour faire grimper en flèche la visibilité que votre établissement mérite.

Chapitres

chapitre 1 :

Introduction au référencement local

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Le référencement local, qu’est-ce que c’est exactement ? Qui est concerné ?

Quelle différence y a-t-il avec le référencement naturel ?

Une petite introduction pour bien aborder le référencement local et ses enjeux pour votre établissement.

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Le référencement local est l’indexation sur les moteurs de recherche d’une entreprise, et d’une page web associée à cette entreprise, en fonction de sa localisation.

Il prend en compte l’aspect géographique des requêtes des internautes, leur géolocalisation au moment de la requête, et le lien qu’entretiennent les documents indexés avec une certaine zone géographique.

Rien de plus frustrant que d’être le match parfait d’un potentiel client à proximité, et qu’il ne nous trouve pas.

Google, les yeux et les oreilles de notre client, ne fait parvenir qu’un très lointain écho de notre présence.

Le SEO local, l’entremetteur du quartier, a pour objectif d’optimiser ce référencement, pour transformer la visibilité d’une entreprise… en vraie rencontre avec de vrais clients.

Il représente une opportunité immense : l’ « intention locale » des requêtes représente mine de rien pas moins de 46% des recherches sur Google en 2020 !

Le référencement local est donc absolument déterminant pour la visibilité d’une entreprise de proximité, et ce dans tous ces cas de figure :

  • Que celle-ci propose des produits ou des services,
  • Qu’elle reçoive « à domicile » ou qu’elle se déplace,
  • Et qu’elle dispose d’un ou de plusieurs établissements.

Lorsqu’une requête avec intention locale est lancée sur le moteur de recherche, celui-ci va proposer des résultats organiques « classiques » (déterminés principalement par le référencement naturel), mais surtout une liste de résultats géographiques représentés dans ce que l’on appelle le Map Pack, ou Pack Local : 3 établissements mis en avant sous une section Google Maps.

Ces résultats sont les plus visibles et apparaissent comme les plus pertinents.

 

 

Apparaître dans le Pack Local, c’est crucial !

Que vous soyez une entreprise individuelle, une PME ou une multinationale : c’est bien votre implantation et la pertinence de votre offre par rapport à la requête de l’utilisateur, et non vos gros muscles, qui vont déterminer votre chance d’être remarqué.

Bon, et bien sûr, c’est votre stratégie, mais ce guide est là pour vous aider à mettre en place votre SEO local.

Google et ses algorithmes de compagnie Google « Pigeon » (né en 2014) et « Oppossum » (adopté en 2016), qui chapeautent le référencement local, vous jaugent de près.

Ils ont des critères d’appréciation bien à eux, qui vont guider nos questions.

  • Comment créer votre présence locale en ligne, notamment à travers une fiche Google My Business ?
  • Quelles stratégies mettre en œuvre, grâce à un effort SEO off-site ?
  • Des conseils d’optimisation on-site pour garder un œil sur votre présence locale ?

Préparez-vous, on s’envole en haut, tout en haut des résultats de recherches locales.

chapitre 2 :

Les facteurs de classement pour le référencement local

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Pour comprendre la logique du référencement local d’une entreprise par Google et notamment depuis Google Pigeon, il faut avant tout connaître ses facteurs de classement.

Ils se divisent en trois thèmes :

  • la pertinence,
  • la notoriété,
  • et la proximité.

Il faut s’en souvenir, car ils influencent chaque aspect de notre stratégie de référencement.

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

La pertinence

À travers la notion de pertinence, Google cherche, au maximum, à adapter ses résultats à l’intention initiale derrière la requête d’un internaute.

Son but est de satisfaire l’utilisateur : si ce dernier tape « restaurant » (avec l’intention plus ou moins énoncée de trouver un restaurant quelque part), Google veut lui apporter son restaurant… sur un plateau.

Lorsque l’on possède un business, et qu’un utilisateur recherche une entreprise comme la nôtre, l’on souhaite que Google estime pertinent de nous faire apparaître dans ses résultats locaux.

Notre pertinence s’affirme notamment à travers l’optimisation de nos mots-clés, qui sont une indication claire de notre activité, du service que nous proposons, de la réponse que l’on apporte à un certain nombre de demandes.

La notoriété

Synonyme ici d’autorité, elle est directement liée à notre « link juice » (ou jus de référencement), au réseau que l’on construit autour de notre entité, grande entreprise comme PME.

Elle se construit autour de notre marque, de notre répertoriage, et de tous les documents associés à notre activité.

Un classement optimal dans les moteurs de recherche ne se construit pas sans d’excellentes références, que notre stratégie va s’atteler à construire.

La proximité

Dernière pièce du puzzle, mais non la moindre, l’évaluation de la proximité sert pour Google à procurer le résultat le plus pertinent possible lorsqu’un utilisateur recherche une entreprise près de lui.

Le moteur de recherche va donc non seulement utiliser la géolocalisation de l’utilisateur, analyser ses déplacements, mais aussi analyser la pertinence géographique de l’adresse d’une entreprise candidate.

chapitre 3 :

Créer une fiche Google My Business

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Premier boosteur de votre référencement local, votre page Google My Business apparaît sur la page des résultats de recherches organiques et sur Google Maps.

Elle doit avoir un contenu aussi complet, et cohérent que possible.

Dois-je préciser aussi : « mis à jour »?

Vous allez voir dans ce chapitre comment optimiser cette fiche au maximum.

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Le contenu de votre fiche influe principalement sur l’évaluation par Google de la pertinence de votre entité, et éventuellement, de sa proximité physique avec les internautes auteurs des requêtes.

Vous allez remplir votre fiche avec l’idée de correspondre le plus possible aux demandes et à la localisation de vos prospects.

Création d’une fiche

Si vous êtes prêt(e) à créer votre listing GMB, alors rendez-vous sur leur site.

Si vous êtes connecté(e) à un compte Google, vous pourrez créer votre Google My Business à partir de cette adresse mail.

Cliquez sur le lien « Ajoutez votre établissement sur Google ».

 

 

Entrez le NOM EXACT de votre entreprise, le même que vous utiliserez partout sur le web. Sélectionnez ensuite la catégorie (prédéfinie par Google, non modifiable) qui lui correspond le mieux.

 

 

Quelques autres détails vous sont demandés avant que vous puissiez naviguer librement dans votre fiche.

Vous pourrez modifier ceux-ci ultérieurement :

  • Le type d’entreprise que vous gérez, et notamment s’il s’agit d’un établissement physique, c’est-à-dire un lieu auquel les clients se rendent. Si c’est le cas, Google enverra une carte postale avec un code à cette adresse pour la vérifier.
  • Si votre activité se déplace chez des clients (livraisons ou services à domicile), vous aurez à choisir une ou plusieurs zone(s) de chalandise – jusqu’à 20. Notez bien que l’adresse officielle de ce type d’établissement n’est pas divulguée au public. Pour être référencé dans une ville, vous devez inscrire celle-ci dans votre zone de chalandise. Commencez par la zone de service la plus éloignée pour être sûr que vous couvrez la zone la plus large possible.

 

 

  • Si votre activité est « hybride » (physique et livraisons / services), comme c’est le cas d’un restaurant ou d’une agence, choisissez une adresse physique. Vous pourrez indiquer ensuite une zone de chalandise en dehors de l’établissement.
  • Numéro de téléphone, et site web facultatif.

Pour finir, une fois que vous vous trouvez dans votre fiche (Félicitations !), sécurisez-y votre accès en ajoutant une adresse mail via le menu de gauche, bouton « Utilisateurs ».

 

 

Puis cliquez sur la petite icône pour gérer les autorisations.

 

 

Et ajoutez votre adresse email et sélectionnez le rôle « Propriétaire ».

 

 

Optimisation de la fiche

Les renseignements suivants sont ajoutés en cliquant dans l’onglet « Infos » du menu de gauche de votre espace personnel.

Les informations peuvent être modifiées en cliquant sur l’icône crayon à droite de chacune d’entre elles.

Chaque renseignement ajouté représente une opportunité d’optimisation SEO : vous êtes en voie d’avoir les meilleurs résultats locaux du quartier.

Voyons comment :

 

Catégories

Le choix d’une seconde catégorie représente une opportunité majeure de vous placer au-dessus de la moyenne.

Vous pouvez trouver des catégories secondaires par vous-même.

C’est le plus simple.

Mais si vous voulez jouer un petit peu à l’espion, il y a un petit hack SEO qui circule.

Regardez ce que proposent vos concurrents en entrant votre mot-clé principal dans la recherche de Maps.

Vous verrez sous quelles catégories sont référencés vos concurrents, et vous verrez qu’elles ne correspondent pas forcément (!) à la catégorie principale qu’ils ont choisie.

Cliquez donc sur leur fiche pour la révéler.

 

 

Trouver leur catégorie secondaire requiert un peu plus de doigté, et surtout, de chance.

Lorsque vous êtes dans la page de résultats de Maps, cliquez sur un listing pour vous trouver sur une URL de ce type :

https://www.google.fr/maps/place/Nom+De+L+Entreprise/@latitude+@longitude

Dans la plupart des navigateurs, avec un clic droit (ou sur mac, ctrl + clic) dans l’espace blanc de leur fiche, vous devriez avoir accès au code source de la page.

Une fois dans le code source, lancez une recherche avec « Ctrl + F » (ou command + F sur Mac).

Dans la boîte de dialogue, tapez la catégorie principale répertoriée par l’entreprise.

Scrollez dans les différentes occurrences de la catégorie : si l’entreprise a choisi des catégories secondaires (ce qui n’est pas toujours le cas), celles-ci apparaissent à la suite de la première.

Eh oui, le bon choix de catégories peut vous aider à ranker en Google local.

 

Horaires

Ajoutez vos horaires d’ouvertures RÉELS.

Google peut les vérifier et suspendre votre fiche s’il ne reçoit pas de réponse au téléphone.

Vous pouvez ajouter plusieurs tranches horaires dans une journée.

 

 

Vous pouvez également faire apparaître vos horaires spéciaux, correspondant par exemple à des jours fériés ou des vacances.

Préciser cela ajoute beaucoup de crédibilité à vos informations.

 

 

Notez bien ces horaires pour les faire correspondre avec tous ceux qui apparaissent dans vos citations annexes.

 

Site web

Prenez soin d’orienter vos potentiels clients vers une page qui propose rendez-vous ou devis, le meilleur call-to-action.

 

 

Services

Cette section est une belle opportunité d’ajouter des mots-clés et mots-clés de longue traîne.

Certains types de services sont automatiquement suggérés, mais vous pouvez aussi créer les vôtre.

 

 

Cliquez sur « Ajoutez un service personnalisé ».

 

 

Enfin, ajoutez votre service et cliquez sur « Appliquer ».

 

 

Les services « principaux » correspondent à vos catégories d’activité donc, a priori, vous n’allez pas vouloir les changez.

Une fois que vos services sont ajoutés, vous pouvez cliquer dessus directement pour leur ajouter un mode de tarification.

L’option « Aucun prix » vous permet de ne pas divulguer vos tarifs publiquement.

L’option « Gratuit » ne doit pas être utilisée si ce n’est pas vrai à 100% (attention aux suppressions de fiche).

… ET une description du service, de 300 caractères max : rentrez dans les détails !

 

Description

La description de votre organisation peut faire 750 caractères.

Concise, elle inclut le nom de votre marque et un call-to-action.

Comme le reste des menus travaux de rédaction, vous pouvez demander à un rédacteur de s’acquitter de cette tâche délicate en termes de SEO.

 

 

Numéro de téléphone

Vous aurez peut-être deux options devant vous :

  • utiliser un numéro de téléphone local
  • ou un numéro vert.

Ce dernier est généralement utilisé par les entreprises nationales ou internationales.

Pour un business exclusivement local, c’est la ligne locale qui fonctionne le mieux : elle, et l’idée d’une entreprise locale, inspirent davantage confiance aux internautes.

Si vous avez déjà un numéro vert et que celui-ci est cité ailleurs sur internet, ne le supprimez-pas.

Simplement, ajoutez-le en tant que numéro secondaire (et gardez la ligne locale comme numéro principal).

 

Photos

Vos photos aussi peuvent être soigneusement optimisées.

Même si Google en supprime les données EXIF en les chargeant dans votre fiche GMB, vous pourrez utiliser ces mêmes photos dans d’autres pages et leurs données n’en seront pas retirées.

D’autres pages ?

Lesquelles ?

Votre site web, vos citations sur le web, Google Drive et autres produits Google, sur les réseaux sociaux, Amazon S3 (service de stockage), communiqués de presse…

Le mieux c’est donc de toutes les réunir dans un même dossier et d’en optimiser les données avec un éditeur photo classique (Photoshop, Lightroom, The Gimp…) ou spécialisé.

Certains logiciels permettent de traiter les images par lot, à moins que vous ne choisissiez un outil complet comme Local Viking, qui gère directement et exhaustivement tous vos comptes GMB, photos comprises.

Note : lorsque vous enregistrez les images modifiées, le logiciel a un format d’image par défaut. Exportez-les en .jpg en conservant les données EXIF.

Voici à quoi elles doivent ressembler :

  • De vraies photos (pas de GIF, captures d’écran, illustrations, ou même photos de banque d’images).
  • Nom du fichier : mot-clé ou nom de la marque (ex : reparateur-de-velo-montpellier.jpg)
  • Titre du document : mot-clé ou variation du mot-clé (ex : Réparateur de vélo à Montpellier)
  • Sujet : variation du mot-clé (Ex : Réparation de vtt, vtc et vélos de courses à Montpellier)
  • Tags : variation du mot-clé (Ex : Réparateur de bicyclette)
  • Commentaires : votre NAP

Ex :
Réparateur de vélo à Montpellier
345 rue des deux roues
34000 Montpellier
0467889540

  • Auteurs : l’URL de votre site web
  • GPS : coordonnées GPS de votre entreprise (le logiciel peut proposer une carte)

 

Votre fiche GMB vous propose plusieurs thèmes de photos : Au travail, Vue d’ensemble, Équipe, Identité…

Traitez-les tous 🙂

 

 

chapitre 4 :

Contenu optimisé pour votre compte Google My Business

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Une fois que votre fiche est abondamment renseignée, quelques raffinements SEO vont venir lui donner de la prestance.

Avec une bonne organisation, un travail assez simple mais détaillé, les résultats Google n’auront pas d’autre choix que de vous référencer avec la dream team.

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Création du site gratuit Google My Business

Pour créer votre site internet gratuit attaché à votre fiche GMB, rendez-vous dans l’onglet « Site Web » du menu de gauche de votre tableau de bord.

 

 

Vos principales informations sont automatiquement insérées sur votre site, de la manière que Google estime optimale.

Choisissez le thème qui vous plaît le plus.

 

 

Rendez-vous ensuite sur l’onglet « Modifier ».

À travers le menu déroulant proposé, choisissez le texte le plus adapté à votre bouton principal.

Ce bouton est votre call-to-action majeur, faites en sorte qu’il… appelle à l’action.

« Appeler » ou « Prendre rendez-vous » font bien le job.

(L’URL attachée au bouton « Prendre rendez-vous » doit, de fait, être une page de prise de rendez-vous. Ce lien est dofollow : bon à savoir…)

 

 

Votre titre (balise H1, 80 caractères), généré automatiquement, peut être changé sans conséquence pour votre fiche.

C’est pratique si vous voulez placer un mot-clé + une mention géographique, par exemple.

 

 

Votre sous-titre (140 caractères) est une description et peut porter une variation de votre mot-clé.

 

 

Votre en-tête du récapitulatif (balise H2, 40 caractères) apparaîtra un peu plus bas sur la page : nichez-y une nouvelle variation de mot-clé ou un keyword de longue traîne.

 

 

Votre récapitulatif : Vous avez la place, lâchez-vous… dans les règles de l’art SEO.

C’est le lieu pour un article parfaitement optimisé SEO, qui ne laisse aucune indication géographique au hasard.

Et qui inclut des liens (nofollow) pertinents : vers votre site internet principal, des sites de niche géo-pertinents (près de vous), etc.

 

 

Vous semblez prêt(e) à appuyer sur le bouton « Publier ».

 

Créez des publications parfaites

Les posts ont leur propre onglet dans notre tableau de bord, indépendamment du site web.

Ce ne sont pas des articles classiques mais chaque post apparaît tout de même, automatiquement, en page d’accueil de notre site web GMB.

Chacun possède également sa propre URL, utile pour notre linkbuilding.

Pourquoi ?

D’abord, parce que l’on peut créer un silo avec des posts « en cascade » , où chacun linke vers le précédent jusqu’à la page d’accueil.

Un tel maillage renforce notre pertinence.

Ensuite, parce que chaque post peut bénéficier d’un backlink pertinent sur un site tiers.

Puisque ce post possède des liens vers nos diverses occurrences web, il est une source de link juice et étoffe le réseau de pertinence.

 

 

Voyons comment utiliser cet outil à notre meilleur avantage, en créant des posts SEO friendly pour chaque catégorie proposée.

Offre: vous pouvez détailler et illustrer vos offres spéciales et cadeaux de bienvenue… du moment qu’ils existent réellement.

 

 

Nouveauté: ces posts généralistes vous permettent de faire des annonces diverses et de vous mettre en valeur.

Ils sont archivés, bien que toujours visibles sur votre site Google my Business, au bout de sept jours.

Ils accueilleront volontiers de belles photos, des mots-clés et vos informations NAP.

 

 

Vous pouvez y ajouter un bouton CTA : à vous de tester le plus efficace.

 

 

 

Événement: ces posts pour annoncer un événement ont l’avantage de rester en ligne pendant un nombre de jour déterminé par vous (jusqu’à 364). Pour le reste, vous pouvez y ajouter les mêmes éléments que plus haut.

 

 

Produit: mettez vos produits en valeur !

Vous leur donnez une visibilité et les rendez attrayants.

Grâce au bouton CTA, emmenez les internautes sur la page de votre site internet dédiée au produit.

 

Soignez vos avis

C’est le mot d’ordre du référencement local en ce qui concerne les commentaires : il faut répondre à tous les avis !

Et bien sûr, encourager les avis positifs.

Ils sont notre plus grand instrument de conversion.

Et :

oui, on peut les optimiser.

Comme partout, ils sont sensibles aux mot-clés, et comme partout, vous pouvez chercher quels mots-clés seront les plus pertinents pour vous.

Pour ce faire, allez voir les fiches de vos concurrents en recherchant, sur Maps, votre mot-clé principal. Intéressez-vous à ceux qui ont au moins une dizaine de commentaires.

Descendez jusqu’à la section de résumé des avis, et prenez note des mots inscrits dans les bulles (à part « Tout »…).

Créez une petite liste de mots.

 

 

Convainquez vos plus fidèles clients d’utiliser ces mots en priorité, en plus de votre mot-clé principal et d’indications géographiques, dans leurs avis positifs.

C’est tout à fait faisable avec les clients et voisins amicaux prêts à aider.

Un email bien léché est aussi une belle forme d’encouragement :

  • Indiquez le plaisir que vous avez eu à servir votre client.
  • Soulignez l’importance que vous accordez aux feedbacks et autres commentaires.
  • Venez-en à l’intérêt majeur des avis et du bouche à oreille.
  • Vous seriez reconnaissant(e) s’il voulait bien prendre quelques minutes pour rédiger un avis.
  • Pour stimuler son inspiration, posez des questions dont les réponses pourraient inclure vos mots-clés. Exemple : quel produit vous a donné satisfaction ? Quel établissement avez-vous visité ?

Répondre aux commentaires, même négatifs, montre à Google et à tous nos clients potentiels que nous sommes réactifs.

Par contre, Google ne prend pas en compte les mots-clés dans nos réponses : huh huh, trop facile !

 

Augmentez votre pertinence

Ajoutez des informations géographiques dans l’onglet « Services » de votre page Google.

 

 

 

Posez des questions qui mentionnent le nom de la ville ou votre quartier dans la section Questions et réponses de votre fiche.

Pour cela, rendez-vous sur la vue publique de votre page GMB, entrez vous-même une nouvelle question.

 

 

…et bien sûr, répondez-y.

 

 

Bonus : Likez la réponse à partir d’un compte différent.

 

Profitez des options de l’app GMB

L’app mobile nous réserve des petits cadeaux bonus, sous forme d’options qui ne sont activables qu’à travers elle – et peuvent ensuite être gérées à partir d’un ordinateur.

Créez une offre de bienvenue

Installez l’app mobile si ce n’est déjà fait, et connectez-vous avec l’adresse que vous utilisez pour votre GMB.

Ensuite, rendez-vous sur votre page profil, dans l’onglet « Vue d’ensemble ».

 

 

Vous y verrez le bouton « Configurer votre offre de bienvenue » : celle-ci est le meilleur moyen d’inciter un prospect à vous suivre.

Une fois qu’il vous aura suivi, il aura deux semaines pour faire valoir sa promotion.

Cela crée un sentiment d’urgence et, dans tous les cas, vous avez un nouveau follower pour vos publications.

 

 

Activez la messagerie

Le bouton pour activer les messages se trouve dans la page « Clients ».

Ceux-ci pourront désormais vous écrire à travers un simple bouton bleu sur votre listing : pratique, et cool à la fois.

De votre côté, vous pourrez recevoir et répondre directement à ces messages.

Attention, vous avez 24 heures.

 

 

Luttez contre la concurrence déloyale

Notre référencement local Google n’est pas à l’abri d’optimisateurs SEO zélés.

Parfois, alors que vous avez tout pour figurer dans le Pack local sur certains mots-clés, ce sont d’autres sites qui ont la meilleure part du gâteau.

Et parfois, la raison c’est que le nom de leur établissement Google My Business ne correspond pas au nom exact de leur business.

Clairement, c’est une stratégie de référencement spammy.

On se rend compte de cela en réalisant qu’un nom de listing inclut le mot-clé qui nous intéresse – mais ne sonne pas vraiment comme un nom d’entreprise – : par exemple s’il commence par « 24h/24 » ou même, le nom de la ville.

Dans ce cas-là, il suffit de vérifier, sur son site web ou sur internet, le nom réel de l’entreprise.

S’il ne correspond pas à la fiche sur Google Maps, la justice est à portée de main.

On peut alors cliquer sur le lien « Suggérer une modification », puis « Modifier le nom ou d’autres infos ».

Il s’agit simplement d’entrer le véritable nom de l’entreprise.

Notre suggestion sera examinée par Google, et les résultats Google devraient retrouver leur ordre logique assez vite.

chapitre 5 :

Obtenir des citations NAP (Name, Address, Phone Number)

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

La construction de citations a une incidence majeure sur votre notoriété et donc, sur votre visibilité sur les pages de résultats locaux.

Une citation est la mention de votre NAP sur un annuaire, un site web, une app, une organisation…

On va voir quelles sont les différentes sources et comment en prendre le meilleur parti.

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Le plus important quand vous construisez des citations c’est que vos informations soient cohérentes, c’est-à-dire homogènes.

À la différence des backlinks, vous pouvez en obtenir une majorité par la simple inscription de votre entreprise sur les sites cibles.

Et si vous en profitez pour caser un lien sur l’une de vos fiches : nul besoin qu’il soit dofollow.

Votre autorité se bâtit doucement par l’existence de ces fiches sur des sites eux-mêmes fiables aux yeux des moteurs de recherche.

Une remarque en passant: la fiabilité des sites sur lesquels vous apparaissez est importante pour Google.

Elle participe à bâtir votre propre fiabilité.

Un autre facteur qui entre en jeu dans le même ordre d’idée, c’est le caractère spammy ou non de votre contenu.

Des termes tendancieux tels que « meilleur(e)» ou « pas cher », « cheap » et autres adjectifs commerciaux peuvent influencer négativement le jugement de Google à votre sujet.

Vous pouvez diviser les sources de citations en deux catégories :

  • les sources essentielles
  • et les sources secondaires / de niche / locales.

 

Les sources essentielles

Ces géants du référencement local tolèrent difficilement qu’on les ignore.

 

Les pages jaunes (et Mappy qui leur est rattaché) : Le site internet des Pages Jaunes est extrêmement puissant en termes de SEO et arrive souvent en tête des résultats de référencement naturel pour des requêtes concernant une activité.

Incontournable, donc…

Les entreprises peuvent s’y inscrire très facilement via « Créer un compte » dans le menu.

Vous pourrez bien sûr optimiser votre fiche avec mots-clés et lien.

 

AppleMaps: un site à l’autorité supérieure. Pour y inscrire votre entreprise, rendez-vous sur la page de connexion de Maps et suivez les instructions.

Apple Maps vérifiera votre numéro de téléphone, et ensuite le reste de vos informations : adresse, heures d’ouverture, lien.

 

 

Bing Places for Business: son processus simple vous permettra de gagner de l’autorité en quelques clics, puisque les informations que vous fournissez à Bing Places for Business sont automatiquement vérifiées sur votre fiche GMB.

Avant tout, vous devrez simplement passer par la création d’un compte Outlook pour votre entreprise.

 

 

Yelp: La création d’une fiche est un peu plus coûteuse en énergie, l’entreprise ne rechignant pas à essayer de vendre ses services payants.

Mais elle rapporte beaucoup en terme d’autorité sur Google.

Pour créer votre fiche, vous commencez par rentrer les détails préliminaires avant de faire vérifier votre numéro de téléphone.

Vous ajoutez ensuite votre zone de chalandise, avant d’ajouter quelques photos à votre profil, et de renseigner vos catégories d’activité.

 

 

Waze: C’est Google qui possède Waze, donc n’allez pas vous priver d’y figurer.

Rendez-vous sur l’éditeur de carte et connectez-vous à votre compte Waze (si vous n’en n’avez pas, créez-en un rapidement sur mobile).

Recherchez votre adresse dans la barre de recherches.

Le menu en haut de page vous permet d’ajouter un lieu (« Lieu »), choisissez le type de lieu.

Si c’est un restaurant, « Restauration », etc…

Si vous ne trouvez pas votre service, sélectionnez « Autre ».

Vous serez alors muni d’un curseur que vous placerez à votre adresse sur la carte.

 

 

La barre latérale gauche vous permet alors d’entrer des informations générales (inscrivez votre NAP).

Elle comporte 3 onglets, dont « Plus d’info » pour votre site internet et numéro de téléphone, et « Photos ».

Une capture d’écran de Google Street View fait l’affaire ici !

 

 

Vous n’avez plus qu’à enregistrer vos changements et attendre qu’ils soient revus.

 

Foursquare: C’est Foursquare « pour les commerces » qui nous intéresse ici.

Foursquare qui, d’ailleurs, a tout récemment acheté la plate-forme de données ouvertes (prisées par Google) Factual.

Tout en bas de la page d’accueil, cliquez sur le bouton « Revendiquer mon commerce ».

 

 

Et laissez-vous guider…

 

Les sources secondaires, de niche, locales

Il s’agit des divers annuaires généralistes, locaux ou thématiques, de la presse locale (à travers les communiqués de presse), des blogs, des organisations locales comme votre Mairie ou Office du Tourisme.

L’intérêt des annuaires ?

Ils se retrouvent en haut des pages de résultats des requêtes locales.

Le référencement local d’une activité ne se fait pas uniquement en direct mais aussi via l’annuaire.

Si pour le référencement naturel, les moteurs de recherche apprécient particulièrement les sites à forte autorité, pour le référencement local les sites locaux sont d’une grande importance.

Pour trouver les annuaires sur Google, faites des recherches ciblées en ajoutant des opérateurs de recherche tels que :

  • Annuaire + intitle: « votre région »
  • Annuaire + intitle: « votre département »
  • Annuaire + intitle: « votre ville »
  • Ville + « ajouter votre entreprise »
  • Votre activité + « ajouter un site »
  • Votre activité + « inscrire votre site »
    Etc.

Vous pouvez également utiliser l’outil Whitespark et son Local Citation Finder pour :

  • Trouver les sources des citations de vos concurrents en recherchant ces derniers ;
  • Lancer des recherches par mots-clés pour trouver les sources de citations dans votre niche.

 

 

Si vous utilisez Ahrefs, le géant du link building va vous aider à analyser la concurrence.

Vous allez utiliser ici l’outil « Intersection de liens » (Menu « Plus ») et y entrer les domaines de 2 ou 3 de vos voisins préférés : c’est davantage la localisation que la catégorie de services qui vous intéresse.

Vous découvrirez quels sites font référence à plusieurs de vos concurrents à la fois : pas de raison que vous n’y soyez pas !

 

Auditez et gérez vos citations

Pour vous assurer que vos citations NAP sont en ordre et conformes à vos informations courantes, vous pouvez encore utiliser Whitespark, qui vous donnera la liste de vos citations actuelles.

Une fois que vous aurez repéré les citations erronées, vous pourrez en changer quelques unes par vous-même.

Un certain nombre d’autres citations seront peut-être entre les mains de tiers, à qui il faudra envoyer un mail amical, leur spécifiant vos données mises à jour.

chapitre 6 :

Netlinking local

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Vous pouvez reprendre votre campagne de netlinking où vous l’avez laissée… mais intégrez-y une « couleur locale ».

Vous verrez que le link building local apporte des bénéfices similaires à une stratégie de netlinking classique.

Mais il offre aussi des opportunités uniques liées à son aspect géographique.

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

En construisant des liens optimisés pour la localisation, votre référencement local sera impacté à travers le renforcement simultané de votre notoriété et de votre proximité.

Cette dernière notamment, bénéficiera d’un réseau géographiquement pertinent : des pages et des articles interconnectés et porteurs de signaux géographiques forts.

Quelques conseils pour optimiser vos liens au maximum

Pour que vos backlinks impactent fortement votre référencement local, augmentez leur pertinence géographique.

Lorsque vous créez vos liens, insérez votre NAP, dans leur ancre ou autour de l’ancre, dès que vous le pouvez.

En plus de créer du link juice, vos liens se transforment en citations informelles.

Si ce n’est pas votre NAP que vous insérez dans vos backlinks, cela peut aussi être des indications de localisation, tels qu’une adresse, des coordonnées GPS, ou mêmes des itinéraires routiers.

Les semantic geotokens utilisés par Google sont des géo-signaux, ou marques, sémantiques, repérés dans le texte d’un document, qui donnent une indication sur une position géographique du sujet.

Selon les termes de l’entreprise dans l’un de ses brevets sur la recherche locale : ils sont la « représentation standardisée d’une position géographique qui inclut un ou plusieurs termes relatifs à un emplacement ».

Ces signes prennent en compte aussi bien le contenu d’un document que celui de ses ancres de liens et des liens eux-mêmes.

Plus ces signes seront spécifiques, pertinents et pertinents entre eux (ex : ancre de lien / titre de la page cible du lien), plus ils auront de la valeur pour le moteur de recherche.

Créer des liens vers des URL GMB

 

URL du CID

Le CID (Customer ID number – Ou Cluster Identifier, selon les sources) est un numéro qui représente solidement votre entité sur le moteur de recherche à travers la collection complète de documents qui la concernent.

S’il devait y avoir un dysfonctionnement dans votre indexation, telle qu’une duplication ou une confusion entre listings, le CID vous aide en quelque sorte à retrouver votre véritable identité.

Il s’accole à une URL de Google Maps pour y former la représentation exacte, « canonique » de votre entité.

C’est une URL dont on va vouloir profiter pour notre linkbuilding.

Elle est plus efficace pour le référencement local qu’un lien vers notre site internet.

Il faut la trouver, et ce n’est pas évident, car les liens qui la contiennent redirigent automatiquement vers une URL contenant des données GPS.

Allez sur Google Maps et recherchez votre fiche Google.

 

 

Affichez le code source de la page (clic droit).

Recherchez avec Ctrl + F le terme « ludocid ».

 

 

Vous trouverez le terme suivi d’une chaîne de caractères alphanumériques, qui ressemble à cela : ludocid\\u003d0000000000000000000#lrd.

Le numéro CID se situe après le « 003d » et avant le « #lrd

Convertissez cette suite de chiffre en URL Google Maps en l’ajoutant à la fin de cette URL : https://www.google.com/maps?cid=

Vous obtenez votre URL CID unique, que vous utiliserez pour bâtir votre profil de liens.

Optimiser ses profils de réseaux sociaux

Pour un maillage fort et une pertinence maximum, assurez-vous d’avoir des comptes sur tous les réseaux sociaux de base.

Doit-on les citer ?

– YouTube, Instagram, Twitter, LinkedIn, Pinterest, Snapchat, Blogger…

Pensez à remplir votre email (Gmail remplira automatiquement les comptes des réseaux possédés par Google), pays, NAP, un profil de lien complet, une bio / description, des photos de profil et / ou logo ; et à ajouter un article pour Blogger ;

Facebook, Instagram (à partir de Facebook), LinkedIn : pour ceux-là, inscrivez d’abord le nom du dirigeant de l’entreprise, puis créez une page « Business » pour Facebook, « Company » pour LinkedIn.

Connectez Facebook avec Pinterest ;

Connectez Instagram avec YouTube. Etc…

Partagez-y systématiquement vos posts GMB.

Obtenir des liens

C’est le moment de prendre contact avec l’extérieur, afin d’obtenir des backlinks de la part de site pertinents et prometteurs :

 

De la part des entreprises que vous connaissez

Visitez leur site web pour y trouver une page pertinente à l’insertion d’un lien à vous.

Pensez aux distributeurs, fournisseurs, grossistes, entrepreneurs… en plus de vos voisins.

 

À travers des communiqués de presse

En effet, les journaux et publications locaux sont sans cesse à la recherche de contenu à publier. Tout événement (anniversaire, ré-ouverture…) est bon à mettre en avant de cette manière.

Pour une efficacité maximale, intégrez une carte à votre communiqué, un lien vers l’URL CID, un autre vers une page officielle vous appartenant, et bien sûr insérez votre NAP à la fin.

Les ancres de liens seront plus performantes si elles sont de votre marque ; et si vous utilisez un mot-clé à la place, associez-le au lien du CID qui pointe vers un site à l’autorité forte (Google Maps).

 

En participant à des événements locaux

Voire en vous inscrivant comme sponsor à travers une donation financière ou matérielle : non seulement votre logo et / ou vos produits seront visibles sur le lieu de l’événement, mais vous aurez également un lien sur le site web de celui-ci.

Comment trouver ces événements ?

Utilisez des opérateurs de recherche avec le nom de la ville pour affiner votre résultats Google :

  • Ville + intitle:expo
  • Ville + intitle:séminaire
  • Ville + site:meetup.com
  • Ville + événement
  • Ville + trouver un événement

Pour trouver une opportunité de sponsoring :

  • Ville + « sponsors »
  • Ville + « contributeurs »
  • Ville + « liste des contributeurs »
  • Ville + « soutiens »
  • Ville + « partenaires »

 

Sur les forums

Attention à plutôt acheter des espaces publicitaires qu’à spammer les threads avec un lien en signature.

 

Via le classique « article invité »

Trouvez des blogueurs locaux enthousiastes pour publier votre article, grâce à des recherches locales de type « Ville + blog » ou même « Ville + inurl:blog », « Ville + intitle:blog ».

chapitre 7 :

Optimisations On-Site et On-Page (locales)

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Votre site internet est à la base de votre référencement naturel.

Il a aussi un grand rôle à jouer dans un bon référencement local.

En plus de votre page GMB, tous les résultats qui vous concernent sous le Pack local sont autant d’opportunités d’apparaître sur une diversité de requêtes.

Dans ce court chapitre, nous verrons donc comment optimiser votre site pour qu’il réponde aux exigences du référencement local.

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

L’optimisation de votre site passe par deux approches SEO : une technique et une orientée sur le contenu.

Pensez bien à optimiser le site dans son ensemble (SEO on-site), et chaque page indépendamment (SEO on-page).

 

Optimisation On-Site

 

Un site au SEO « technique » optimisé : rapide, performant, responsive

Temps de chargement inférieur à 1 seconde, protocole sécurisé, navigation ergonomique…

Tous ces conseils SEO on-site disposent de leur propre littérature.

Le meilleur des conseils que l’on peut vous donner quant à l’optimisation on-site pour le référencement local, c’est d’avoir un site parfaitement mobile friendly.

Deux chiffres pour vous en convaincre :

– 20% des recherches Googles sont faites par recherche vocale SUR MOBILE.
– 74% des consommateurs qui lancent une recherche locale Google sur leur téléphone entrent le même jour dans une boutique.

 

Créer un contenu spécifique à chaque lieu

Même si vous n’avez pas d’adresse ou de fiche Google pour un lieu spécifique, vous pouvez apparaître, non plus sur le Pack local, mais en très bonne place sur la page de résultats de recherches organiques orientées localement.

 

 

Pour cela, vous pouvez créer sur votre site des pages dédiées à chaque zone géographique visée.

Les mots-clés dédiés à ces zones devraient être assez spécifiques pour ne pas être trop compétitifs.

Si ce sont des zones que vous desservez, vous augmentez vos chances d’être trouvé, là où vous n’en aviez… presque aucune.

 

Intégrer une Map Google sur la page « À propos »

En faisant cela, vous accentuez à peu de frais votre présence locale auprès de Google.

Rendez-vous sur votre listing dans Google Maps.

Vous y trouverez le bouton « Partager » dans le menu principal de la page Google My Business.

 

 

Allez sur l’onglet « Intégrer une carte ».

Choisissez la taille de la carte à intégrer dans le menu déroulant.

Copiez le contenu HTML qui vous est fourni.

Intégrez ce contenu sur la page « Contact » ou « Informations » de votre site.

 

Optimisation On-page

 

Travaillez à fond le SEO local de votre page d’accueil : c’est celle-ci qui apparaîtra majoritairement dans les résultats de recherches locales.

Intégrez le nom de votre ville, ou de votre zone de chalandise, précédée ou non de votre type de business dans les balises « Title », « alt » et les noms de fichiers des pages HTML ou PHP : crucial pour le SEO local.

 

 

Optimiser la balise « description » est indiqué pour plaire à l’œil exigeant de l’internaute.

Soignez vos formules plutôt que de faire du bourrage de mots-clés.

Inspirez-vous des contenus publicitaires de Google Ads locales.

 

 

Faites de même dans votre contenu et notamment vos titres H1 et H2.

Pensez à la recherche vocale, à travers la création de pages FAQ et l’utilisation de mots-clés de longue traîne.

Cela étant, sachez tout de même qu’il est déconseillé de sur optimiser les mots-clés commerciaux dans les articles.

A vous de jouer!

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Et voilà !

Vous savez tout sur le référencement local en 2020.

Et surtout, vous savez COMMENT :

  • Être référencé dans le Pack local pour toute votre zone d’activité
  • Être au top des résultats locaux organiques.

Référencement Local: Le Guide Ultime (2020)

Ce n’est pas la mer à boire mais ça demande un peu d’organisation :

  • Une présence locale affirmée, à travers votre fiche Google My Business, profils sociaux et autres citations.
  • Des techniques simples mais fondamentales notamment au niveau de votre netlinking.
  • Pour optimiser tout ça, quelques astuces de SEO local qui démarquent votre établissement des concurrents.

Tout ça pour que les clients fassent la queue devant chez vous.

On parle de proximité…

En 2020, c’est à 1 mètre de distance bien sûr.

30 Commentaires

  • Thomas Répondre

    Merci pour ton article et le partage d’infos,
    C’est le plus complet que j’ai lu sur le sujet, c’est du boulot ! Bravo.

    • Rémi Mondina Répondre

      Avec plaisir Thomas, j’espère que tu en tireras quelque chose pour ton SEO local (ou celui de tes clients si tu es prestataire SEO).

  • Maaike Répondre

    Article très intéressant et surtout vraiment complet.
    Merci d’avoir partagé ton travail avec nous !
    Il est vrai que beaucoup d’entrepreneurs (surtout parmi les TPE et les « solo-preneurs ») négligent les avantages offerts par Google My Business pour leur référencement.

    • Rémi Mondina Répondre

      Oui c’est sûr, mais c’est pas si facile de savoir quoi faire, d’où mon guide sur le SEO local 🙂

  • Cyril Répondre

    Très bien l’article. Enfin une personne qui n’oublie pas de parler de publier sur Google My Business et de faire du netlinking. Done :).

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Cyril, en espérant que vous en tiriez quelque chose pour vos propres projets de référencement local.

  • Rosthene Répondre

    Salut Rémi!Merci beaucoup pour ton article qui est très bien expliqué.
    Mais par contre j’ai une question : Si vous avez déjà un site web est ce que vous êtes obligé de créer encore un site web avec Google my business pour l’optimisation du SEO? Merci beaucoup

    • Rémi Mondina Répondre

      Salut Rosthene!

      Oui c’est toujours utile d’apporter une couche d’information en plus surtout lorsqu’il s’agit d’un outil Google…

      En plus, franchement c’est très rapide à réaliser (juste une page qui pourrait d’ailleurs faire penser à une page d’accueil).

      C’est juste un résumé de l’entreprise et de ce qu’elle peut apporter aux clients avec par exemple de haut en bas:

      1) Le nom de l’entreprise (gros titre)
      2) Un sous-titre (phrase d’accroche ou quelques mots décrivant les prestas « ex: Développement web / Print /SEO »)
      3) Un bouton CTA pour prendre un rendez-vous (ou autre) pointant vers la page /contact du site principal (ou autre page de réservation du site principal),
      4) Une belle image ou photo personnalisée faite sur mesure
      5) Les 3 derniers posts publiés
      6) L’offre du moment (ça ressemble à un post)
      7) Témoignages/avis
      8) Une galerie de photos (ça peut être par exemple un portfolio de sites internet… ou autre)
      9) Une section « Contactez-nous » avec une Google map, les coordonnées, les horaires d’ouvertures, un bouton CTA pour appeler, un bouton CTA pour afficher l’entreprise sur Google Map histoire de connaitre l’itinéraire…

      Voilà une seule page (aucun risque de duplicate)

      Pour l’url tu peux laisser le domaine par défaut « nomentreprise.business.site » ça fera très bien l’affaire.

      J’espère que ça aide! 🙂

      • rosthene Répondre

        Merci beaucoup pour votre réponse très pertinente.

        • Rémi Mondina Répondre

          Avec plaisir!

  • LaForce Répondre

    Bonjour Rémi,

    Ton article est super intéressant et complet, merci beaucoup

    Entre-temps, après vérifications sur plusieurs fiches, le mot « ludocid » n’apparait malheureusement plus dans les codes des fiches GMB, il apparait seulement sous cette forme « ludo_cid ».

    Bien à toi 🙂

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour 🙂

      Merci pour ce retour! As-tu bien regardé le bon code source? De mon côté j’ai également vérifié, il y a bien ludocid. J’ai même vérifié sur ta fiche et j’ai extrait ceci: u0026ludocid\\u003d16212980852232381540#lrd de ta fiche 🙂

      Au passage, félicitations pour les 81 avis et la note de 4,9 ! Impressionnant !

      Bien à toi 🙂

      • LaForce Répondre

        Merci Rémi 🙂

        C’est le travail qui paie, très difficile aujourd’hui d’avoir des avis auprès des clients, mais on ne lâche rien !

        J’ai finalement réussi à trouver le fameux ludocid en faisant un clic droit via la liste seulement (liste panneau gauche sur Maps) après une requête.
        Bizarrement, je n’y arrive pas depuis ma fiche en tous cas en utilisant bien évidemment le bon code source. Enfin bref, merci pour tous.

        Bien à toi

        • Rémi Mondina Répondre

          Ok super! 🙂

  • Philippe Caillaud Répondre

    Bonjour Rémi
    Je ne peux que te remercier d’avoir produit un tel article. Quel boulot et fort utile ! A ranger dans les favoris …

    • Rémi Mondina Répondre

      Avec plaisir Philippe! J’espère que ça donnera un plus à tes projets de SEO local. 🙂

  • patrick Répondre

    Je suis impressionné par le volume de petites astuces que vous délivrez dans ce guide. Je travaille le SEO local depuis des années et je n’avais pas pensé à certains leviers plutôt simples… Encore merci pour cette production provenant d’un vrai spécialiste. Ça change des articles légers… 😉

    • Rémi Mondina Répondre

      Je vous remercie Patrick pour ce message bienveillant ! En espérant que ça vous aide 🙂

  • Florian Zorgnotti Répondre

    Ultra complet, il y a tout ce qu’il faut. J’en suis presque jaloux haha 😉

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Florian 😉

  • Frederic Répondre

    Merci rémi pour ce super article ultra complet.
    Premier article en FR que je vois avec le tout indispensable 🙂

    Bonne continuation 🙂

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Frederic,

      ravi que ce guide vous soit utile! 🙂

  • Véronique andriveau Répondre

    Bonjour Rémi. merci pour ce guide très précieux. j’ai une interrogation car sur le Google My Business de notre agence événementielle, je n’ai pas la possibilité de créer un site web. cet onglet n’est pas apparent. auriez-vous une explication. merci d’avance pour votre retour. très bonne journée. véronique

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour Véronique,

      ça peut arriver de ne pas voir la section « Site web » si vous ne vous êtes pas connectée avec la même adresse email qui est propriétaire du compte Google My Business.

      Seuls les comptes utilisateurs dont le rôle est « propriétaire » ou « manager » voient cette section « Site web » dans le tableau de bord 🙂

      Votre problème doit venir de là je pense !

      Tenez-moi au courant.

  • Machichi Répondre

    Un article claire et très bien détaillé.
    J’ai déjà utilisé le GMB, mais avec cette article je peux faire mieux.
    Merci beaucoup.

    Mr Machichi

    • Rémi Mondina Répondre

      Ravi que ce guide sur le SEO local puisse vous aider !

  • Driss Répondre

    Bonjour Rémi,

    Comme d’habitude, vos articles sont toujours très complet et c’est la première fois que je lis que créer des backlinks vers son URL CID peut booster sa fiche GMB local.
    Un petit tips que je vais tester…
    Merci à toi !

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Driss ! 🙂

  • Nicolas Répondre

    Super article que j’utilise régulièrement. Bravo et surtout merci ! En passant, j’ai vu quelques vidéos de votre formation. Et là aussi bravo !

    • Rémi Mondina Répondre

      Je vous remercie pour votre bienveillance Nicolas et ravi que vous l’utilisiez régulièrement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Drujok

Formation SEO et stratégies de référencement
naturel avancées

Entreprise Accueil A propos Contact
Se connecter
Mentions légales | Politique de confidentialité | Copyright © 2020 drujokweb.fr
167 Partages
Partagez156
Tweetez10
Enregistrer1
Partagez