Comment analyser la concurrence sur un mot clé?

  Par  |  Dernière mise à jour : 29 Nov 2018
Comment analyser la concurrence sur un mot clé?

Bravo, vous avez trouvé un mot clé à la fois assez populaire et ayant une intention commerciale élevée, donc facilement convertible en ventes.

Beau boulot!

Il ne reste plus qu’une chose à faire : analyser la concurrence située sur la première page de Google.

Si vous voyez une page remplie de résultats avec des sites de marques connues faisant autorité dans leur secteur, vous feriez mieux de tracer votre chemin et de passer au mot clé suivant de votre liste.

 

Bonus PDF: Téléchargez la version PDF de ce guide gratuit (150 pages) accompagné de la liste complète des outils utilisés.

 

Néanmoins, si vous prenez le temps d’évaluer la concurrence liée au mot clé, vous allez découvrir que vous pouvez généralement trouver des mots clés drainant un volume de recherche intéressant ET n’ayant pas ou presque pas de concurrence.

Cela signifie que vous avez besoin de moins de contenu, moins de liens et moins d’actions pour promouvoir ce contenu dans le but d’obtenir votre place sur la première page.

 

analyse concurrence seo

Dans ce chapitre, je vais vous montrer comment évaluer rapidement la concurrence d’un mot clé dans les résultats de recherche de Google.

 

Première étape : Installer SEOQuake et MozBar

 

Il y a deux barres d’outils gratuites qui rend l’étude de la concurrence d’un mot clé plus rapide et facile : SEOQuake et Mozbar.

Voici comment les installer et les configurer :

 

SEOQuake

Dirigez vous sur SEOQuake.com et cliquez sur le gros bouton orange

 

seoquakein

 

(SEOQuake fonctionne avec les navigateurs Firefox, Chrome, Opera et Safari)

Suivez les étapes pour installer et activer la barre d’outils.

 

seoquake extension chrome

 

MozBar

Utilisez le même navigateur avec lequel vous avez installé SEO Quake. Choisissez soit Firefox soit Chrome : Téléchargement ici : Mozbar pour Google Chrome

Installez et activez MozBar.

Lorsque vous faites une recherche sur Google, vous devriez voir les informations provenant de SEOQuake.

 

barre seoquake

 

Et de MozBar :

 

mozbar

 

Et si vous utilisez les deux en même temps :

 

mozbar seoquake

 

Maintenant que vous avez SEOQuake et MozBar installé, il est temps de jauger la concurrence.

 

PageRank et Page Authority (autorité de la page)

 

Il existe un vieil adage SEO qui dit : « Google ne classe pas des sites…il classe des pages. »

Même si l’autorité d’un domaine d’un site et la présence d’une marque joue des rôles importants, le facteur #1 de la capacité d’une page à se classer dans Google est l’autorité de cette page.

Donc il y a beaucoup de vérité dans ce vieil adage.

Les deux meilleures mesures de l’autorité d’une page sont PageRank et Page Authority (autorité de page) de Moz.

PageRank est la cible de beaucoup de critiques de la part de la communauté SEO (« PageRank n’est pas important! »). Mais vous savez quoi ? Ce sont des données provenant directement d’une source fiable. Voilà donc pourquoi je suis très attentif à PageRank (lorsqu’il est à jour).

Pour jeter un coup d’œil rapide au PageRank d’un site, tapez le mot clé dans la barre de recherche de Google et regardez la métrique « PR » sur SEOQuake :

 

seoquake PR

 

(Puisque la métrique PR de cette barre d’outils n’est pas mise à jour très souvent, les pages les plus récentes pourraient ne pas afficher de valeur à PR…même s’ils ont beaucoup d’autorité selon Google)

PageAuthority est un beau complément à PageRank. Puisqu’il est mis à jour mensuellement, il est beaucoup plus actuel que PR.

Vous pouvez facilement consulter le Page Authority en regardant « PA » dans la barre de MozBar :

 

mozbar PA

 

C’est normal pour un SERP d’avoir quelques résultats PR/PA élevés sur la première page. C’est le cas pour la plupart des mots clés à volume moyen et élevé.

Il faut que vous vérifiiez les pages comportant un faible PR/PA (PR<1 et PA<20). Ces pages sont à même d’être déclassées et remplacées par vos nouvelles pages magnifiquement optimisées…

Si vous en apercevez beaucoup sur la première page, vous pouvez valider définitivement votre mot clé.

 

Domaines référents

 

Fondamentalement, Google est un moteur de recueil de votes.

Plus une page obtient de « votes » (sous la forme de liens retours – backlinks), mieux elle sera généralement classée.

(Vous croyez vraiment que des métriques comme celle là n’ont plus d’impact? Une étude de Moz sur les facteurs les plus récents du classement démontre que le nombre de domaines référents  est le troisième signal le plus important pour le classement)

Cela signifie que le nombre de domaines référents mérite un vraiment le coup d’œil.

Puisqu’il existe beaucoup d’outils d’analyse de liens, il y a souvent des données contradictoires à propos du nombre de liens pointant sur une page.

Voilà pourquoi je recommande d’utiliser le même outil tout au long du processus de recherche de mots clés. De cette façon, vous utiliserez de l’information cohérente.

 

SEOQuake vous montre le nombre de domaines référent grâce à la métrique appelé « LD » (Linking Domains)

 

seoquake ld

 

(SEOQuake tire ses données de SEMRush, un outil très apprécié pour la recherche de mots clés que je vous montrerai comment utiliser dans le prochain chapitre)

Vous pouvez également voir le nombre de domaines référents à partir de MozBar (selon mon expérience, les mesures de liens de Moz sont BEAUCOUP plus précises que celles de SEMRush).

 

liens entrants

 

Vous pouvez également utiliser un outil comme ahrefs pour voir combien de domaines référents pointent vers une page en particulier. Prenez simplement une URL faisant partie du top 10 :

 

url ahrefs

 

Mettez-la dans aherfs et cliquez sur “Search”:

 

ahrefs

 

Et l’outil vous montrera le nombre de domaines référents pointant vers cette page.

 

resultats ahrefs

 

Ce processus prend plus de temps que d’utiliser l’une des barres d’outils, mais l’information sur ahrefs est généralement plus précise.

 

Autorité du domaine et présence de la marque

 

Nul besoin de vous dire que Google adore classer les pages provenant de sites à haute fréquentation comme Wikipédia, Amazon ou fnac.com

Alors que plusieurs pages de ces sites se classent selon l’autorité de la page et sa qualité, plusieurs autres voient leurs pages s’élever dans le classement seulement parce qu’elles proviennent d’un domaine à forte autorité.

Ce qui signifie que lorsque vous évaluez la concurrence d’un mot clé vous devez également jeter un coup d’œil aux sites avec lesquelles vous êtes en concurrence (et non juste les pages).

MozBar affiche l’autorité du domaine (DA-Domain Authority) dans le SERP :

 

autorite de domaine

 

Généralement, les résultats avec un PA et DA élevés sont ultra-concurrentiels (A partir de 40 cela devient vraiment compliqué de rivaliser à part si votre site est déjà bien fréquenté).

Comme vous pouvez vous en douter, votre but est alors de voir beaucoup de résultats du top 10 ayant un PA et un DA faible (de préférence inférieure à 20). Vous aurez alors toutes vos chances de facilement vous classer.

En d’autres termes, l’autorité d’une page est plus importante… mais vous devez également prendre en considération le DA.

L’impact de la popularité d’une marque

Les signaux d’une marque – signes montrant aux moteurs de recherche qu’un site fait partie d’une marque importante – deviennent de plus en plus intégrés à l’algorithme de Google.

Ceci signifie que vous devriez tenir compte de la popularité d’une marque. Par exemple, des sites comme Amazon, fnac.com et YouTube jouissent dès lors d’un avantage indéniable comparé aux petites marques avec des pages semblables et une autorité de domaine similaire.

 

Profil des liens

 

Si vous œuvrez dans le secteur du SEO depuis un certain temps, vous savez que le DA et PageRank peuvent être des mesures TRÈS trompeuses.

Des sites avec des profils de lien polluposteurs (spammeurs) peuvent se vanter d’avoir un DA et un PageRank élevé, mais – puisqu’ils utilisent des liens polluposteurs – ils ne resteront pas longtemps sur la première page.

S’il y a un mot clé qui paraît spécialement concurrentiel, mais que vous avez l’impression qu’il y aurait une technique SEO de type Black Hat (en français : « chapeau noir ») cachée derrière les résultats, vérifiez les profils de liens du TOP 10.

Vous devez également regarder si l’un des profils du top 10 a des liens étant très difficiles à obtenir (ex. des mentions des médias sur des sites réputés d’actualités).

Dans tous les cas, si vous allez dépenser beaucoup d’effort pour le classement d’un mot clé, il est essentiel d’analyser le top 10 pour savoir comment ils y sont parvenus et le meilleur moyen d’y arriver est de regarder leur profil de liens.

 

Premièrement, copiez l’URL de l’un des résultats du top 10 :

 

etude du profile de liens

 

Copiez cette URL dans le champs de la page d’accueil de ahrefs (si vous préférez, vous pouvez utiliser un outil similaire comme Open Site Explorer) :

 

etude des liens ahrefs

 

Cliquez sur “Links” sous la section « Inbound Links » de la barre latérale :

Ceci affichera tous les liens externes menant à cette page.

 

liens entrants ahrefs

 

Cliquez sur “01 Backlink/Domain”. Ceci rend l’interprétation des résultats beaucoup plus facile en enlevant les sites qui mènent à une même page plusieurs fois :

 

configuration ahrefs

 

Enfin, jetez un coup d’œil aux liens du top 10-25 dans leurs profils de lien :

 

profile liens ahrefs

 

Vous pouvez généralement déduire en quelques secondes si la page utilise ou non du SEO Black Hat.

 

Des liens provenant de ces sources indiquent généralement un profil de liens Black Hat : 

  • Répertoires web de faible qualité
  • Répertoires d’articles
  • Réseaux de blogs
  • Commentaires de blogs

 

Surveillez également les textes d’ancres sur optimisés. C’est un autre signe qu’une page ne durera pas longtemps.

 

A l’inverse, si une page contient beaucoup de liens provenant des sources ci-dessous, il s’avérera compliqué de rivaliser :

  • Des sites d’actualités réputés,
  • Des liens éditoriaux provenant de sites autoritaires dans votre secteur/niche
  • Des liens de répertoire difficiles à obtenir (comme DMOZ)

 

L’important n’est pas de faire une fixette sur leur profil de lien. C’est seulement une couche supplémentaire d’information qui vous aidera à prendre une décision plus éclairée à propos de la sélection ou non d’un mot clé.

 

SEO on-page (optimisation sur site)

 

Vous savez déjà que le référencement on-page a une influence directe le classement sur de votre site.

Voilà pourquoi vous devez être attentif au SEO on-page de vos concurrents potentiels présents dans le top 10 des résultats de recherche.

Premièrement, regardez les balises titre de chaque page du Top 10. C’est le lien en bleu affiché dans les résultats de recherche sur Google :

 

balise titre serp

 

 

Les deux résultats ci-dessus sont des exemples de balises titre bien optimisées. Premièrement, ils ont utilisé le même mot clé dans la balise titre (« Accessoires ordinateur portable »)… pas un synonyme ni une variation (ex., « Pièces pour ordinateur portables » ou « Accessoires pour PC portables »).

Ils ont également inclus le mot clé au début de leur balise titre, ce qui booste l’optimisation on-page.

Pour creuser davantage, cliquez sur l’un des résultats. Ensuite, cliquez sur l’icône de la loupe dans la MozBar :

 

moz bar analyse on-page

 

Restez sur  l’onglet activé par défaut  “On-page Elements”:

 

elements on-page

 

Et cela affichera entre autres, les informations à propos de l’URL de la page, de la balise titre, de la balise meta description, des balises H et du texte alt de l’image.

Si le mot clé est inclus dans les balises H1/H2, dans l’URL ou dans le texte alt de l’image, considérez que la page est bien optimisée.

D’un autre côté, si une page a un SEO on-page négligé, il devient assez facile de disparaitre de la première page… même si elle est d’une autorité décente.

 

Opportunité de classement

 

Lorsque vous voyez une réelle opportunité de vous classer aisément dans le top 10, il est temps de sortir la bouteille de champagne! Vous venez tout juste de trouver un mot clé à faible concurrence.

Voici des résultats qui indiquent généralement un mot clé ayant concurrence basse :

 

resultats facilement declassables

 

Voici des exemples de mots clés avec des résultats facilement battable.

 

mots cle faible concurrence

 

En voilà un autre :

 

signe concurrence faible

 

Qualité du contenu

 

Après tout ce qui a été dit au sujet des domaines référents et des balises titre, il est facile d’oublier que la qualité de votre contenu influence beaucoup votre capacité à percer dans le top 10.

En d’autres termes, si vous voulez être classé pour un mot clé concurrentiel, soyez prêt à égaliser (ou surpasser) la qualité du contenu des pages appartenant au top 10.

Bien que hautement subjectif, vous pouvez normalement avoir un pressentiment du type de contenu que vous devrez mettre sur la table pour battre le top 10 avec une minute ou deux de recherche.

Comment ?

Simplement,  cherchez avec votre mot clé et lisez le contenu des résultats du top 5-10.

Prenons un exemple avec le mot clé, « vertus de la banane ».

 

seo contenu de qualite

 

Le premier du classement est un article qui provient de Femininbio

 

article seo

 

Cet article n’a pas été écrit par un expert certifié de la diététique et ne cite aucune recherche ou étude scientifique dans son contenu. Malgré sa balise titre bien optimisée « Les 15 vertus essentielles de la banane », son contenu reste relativement facile à battre.

 

L’article suivant provient de maplante.com.

 

Picture1

 

La première chose que j’aie remarquée est la mise en page et le design qui sont tous deux TRÈS démodés. Malgré cela, ce site arrive à se classer 2ème  car son contenu touche directement l’intérêt de son audience.

L’article a été twitté + de 2000 fois et le site possède 3000 fans. Il y a un réel travail de promotion du contenu effectué…

 

Regardons un autre résultat dans le TOP 5 – Un article provenant de Passeportsante. Cet article est un article de haute qualité écrit par une diététicienne professionnelle (l’équipe de Passeportsante est composé de professionnels dans le domaine de la santé).

L’article cite également plusieurs études de recherche scientifique, rendant le contenu plus crédible et valorisant des liens :

 

liens sortants contenu

 

Son contenu est remarquable, incluant des tableaux :

top 5

 

des idées de recettes :

 

idees recette

 

et une liste de références scientifiques :

 

references

 

Ce qui empêche cette page d’atteindre la place de  #1 est tout simplement sa mauvaise optimisation SEO on-page.

La balise du titre ne contient pas « vertus » et il y a aucune mention du mot clé « vertus de la banane » sur la page, alors que cela traite des vertus de la banane… L’article se classe dans le Top 5 grâce à l’autorité du domaine et parce-que Google est assez intelligent pour comprendre de quoi traite l’article.

Cependant, le contenu en soi mérite un A+ et devrait être considéré comme la référence pour le contenu que vous créerez autour de ce mot clé.

 

Tagged under:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

50 Partages
Partagez15
Tweetez4
Enregistrer
Partagez27
+14