2557 Visites Organiques par Mois avec 1 Seul Article de Blog et 0 Backlink

  Par  |  Dernière mise à jour : 17 Sep 2017
2557 Visites Organiques par Mois avec 1 Seul Article de Blog et 0 Backlink

Le technique de la fourmiliereAujourd’hui, référencer un site est un travail de longue haleine.

Il faut tout d’abord trouver des sujets de contenu qui suscitent l’intérêt des blogueurs influents et de votre audience.

Ensuite, vous devez créer du contenu de qualité.

Puis vient la recherche de mots clés et l’optimisation du contenu.

Enfin, il est nécessaire de réaliser la promotion de chaque article auprès des blogueurs influents durant une longue période… grâce à des techniques d’email outreach.

Tout cela dans le but ultime de déclencher des partages sociaux et surtout pour obtenir ces fameux Backlinks de qualité.

Cela prend des semaines… (pour un travail bien fait).

Et comme tout le monde le sait si bien :  il est impossible de générer beaucoup de trafic sans obtenir plusieurs backlinks.

… ou presque.

Et bien aujourd’hui je vais vous montrer comment j’ai réussi à augmenter mon trafic organique de 2557 visites par mois avec la création d’un seul article de blog, en l’espace de 4 mois.

NB: Quand j’ai écrit cette étude de cas, il y a 1 mois, le trafic était de 1661 visites organiques par mois, mais il ne cesse de grimper… 

J’ai été capable de réaliser cela sans perdre mon temps avec une recherche de mots clés et sans même passer une minute à promouvoir mon article dans le but d’obtenir des backlinks de qualité.

Je vais vous expliquer en détail une technique qui vous garantit (presque) à coup sûr de générer un trafic décent (voire élevé) en y passant que très peu de temps.

Continuer de lire pour savoir comment…

 

La Technique de la Fourmilière: (générer du trafic le plus vite possible, sans trop d’effort)

 

Le 02 Novembre 2016, j’ai publié la liste des réseaux sociaux les plus populaires.

Après avoir implémenté « La Technique de la Fourmilière« , cet article a vu son trafic décoller en très peu de temps et génère aujourd’hui 2557 visites organiques par mois:

 

 

Et la page s’est très vite classée sur la première page des Serps de Google et oscille actuellement entre la 7 ème et 8 ème  place sur 80 millions pour le très concurrentiel « Réseaux sociaux » 

 

seo-hero-ninja

NB : SEO HERO est un outil en ligne gratuit permettant d’obtenir instantanément votre classement à partir de 21 datacenters Google.

 

Mais ce n’est pas tout, à l’heure où vous lisez cette étude de cas, c’est en se classant sur 621 mots clés que cet article génère son trafic web.

 

search console gif

 

Et tenez-vous bien…

75 % du trafic provient de mots clés générant 1, 2 ou 3 visites par mois, seulement!

 

C’est ce qu’on appelle des mots clés de longue traîne.

 

Ce guide réalisé par Moz indique bien que le pourcentage de mots clés de longue traîne est en général supérieur à 70% ,  ce qui est bien notre cas.

 

Et la meilleure partie dans tout ça?

 

Vous pouvez, vous aussi, reproduire le même résultat pour votre site… même si vous n’avez que très peu de temps à y consacrer et un faible budget marketing.

 

Les 3 Etapes pour Utiliser « La Technique de la Fourmilière » pour Générer Rapidement du Trafic Organique sans Trop d’Effort

 

Il y a 3 étapes à suivre pour utiliser la Technique de la Fourmilière:

 

Etape 1 : Trouver un sujet d’article de blog qui génère du trafic massif grâce à une quantité élevée de mots clés de faible concurrence

Etape 2 : Ecrire un long article sur le sujet, plus complet et meilleur que ceux de vos concurrents

Etape 3 : Attendre quelques semaines, analyser le trafic et optimiser l’article pour améliorer les résultats

 

L’étape 3 peut-être réitérée de temps en temps (à vérifier tous les mois de préférence).

 

Voilà pourquoi cette technique fonctionne si bien (et d’où vient son nom bizarre):

 

Vous vous êtes déjà arrêté devant ce spectacle extraordinaire et bluffant que propose cette communauté incroyable et surdouée : Les fourmis?

Des centaines, voire des milliers de fourmis, devant vous, si petites et nombreuses entrain de construire une immense fourmilière.

Nous nous sommes tous dit, un jour ou l’autre : « Waouh, mais comment de si petites créatures peuvent-elles, toutes ensemble, bâtir un tel chef d’oeuvre architectural ! »

Aussi petites que soient les entités qui la composent, l’union fait bel et bien la force.

C’est en unissant un grand nombre de recherches via des mots clés à petit trafic que vous construirez la majorité de votre trafic de votre article.

 

A noter: La Technique de la Fourmilière n’est qu’une stratégie parmi toutes celles que j’utilise pour atteindre la première page de Google.

 

 

Etape n°1: Trouver un sujet dont le trafic est construit grâce à l’addition de nombreux mots clés organiques peu concurrentiels

 

Un mot clé organique peu concurrentiel est un mot clé qui génère du trafic organique (via une recherche sur Google) peu élevé.

En général, un mot clé organique peu concurrentiel est un mot clé de 4, 5, 6 mots et plus, générant de 1 à quelques visites par mois.

Classer un article de blog sur ce genre de mots clés devient très vite intéressant lorsque l’addition s’allonge….

Evidemment, il est impossible de deviner quels sont les sujets non seulement très recherchés mais en plus via une très grande quantité de mots clés organiques de faible concurrence…

Mais alors, comment faire?

C’est facile: trouver des contenus publiés qui génèrent déjà un gros trafic grâce à de nombreux mots clés organiques.

Voici comment faire:

 

1) Tout d’abord lister les blogs les plus influents dans votre industrie / secteur / niche

2) Ensuite, ouvrez un outil d’analyse comme Ahrefs ou Serped

3) Prenez la liste créée à l’étape 1 et saisissez l’URL du premier blog de la liste dans un des deux outils, par exemple Ahrefs, puis cliquez sur la petite loupe.

 

ahrefs

 

4) Cliquez sur l’onglet « Recherche organique »

 

recherche-organique

 

5) Descendez jusqu’à la section « Meilleures 5 pages »

 

top 5 pages

 

Comme vous pouvez le constater dans l’exemple ci-dessus, Ahrefs donne une estimation inférieure à la réalité en termes de nombres de mots clés organiques et de trafic, mais peu importe, si vous voyez plusieurs centaines de mots clés et un trafic intéressant, c’est que ça sent bon!

 

6) Cliquez alors sur la petite flèche dirigée vers le bas (située juste après l’URL de la page sélectionnée) puis cliquez sur « Mots clés organiques »

 

mots-cles-organiques

 

7) Enfin, découvrez la liste des mots clés organiques sur lesquels l’article en question se positionne. Vous pouvez ainsi valider votre choix en estimant si oui ou non, cela représente une bonne opportunité. N’hésitez pas à exporter la liste de mots clés au format CSV en cliquant sur le lien »Exporter ».

 

liste-mots-cles

 

Et maintenant, passons à l’étape 2…

 

Etape n°2: Faire mieux que vos concurrents

 

La prochaine étape est tout simplement de vous rendre sur Google, et vérifier les contenus proposés par vos concurrents directs.

Dans mon cas j’ai tout simplement tapé : « réseaux sociaux » et vérifié les articles de blog sur le sujet.

L’article classé en première position a été créé en avril 2014 (d’après la date du premier commentaire ajouté à l’article) donc il sera difficile de faire mieux avant un certain temps, car la métrique « ancienneté » prend une part non négligeable dans l’algorithme de classement de Google, d’autant plus que l’autorité du domaine est assez élevée (métrique Moz).

De plus, cet article est, je le reconnais, très complet et a été bien illustré. Sans parler du grand nombre de commentaires (plus de 100).

Par contre, parmi les autres concurrents présents en première page, c’est pas fou…

Il me fallait alors, tout simplement, créer un article meilleur que tous les autres concurrents.

Le sujet qui ressortait le plus était la liste des réseaux sociaux, j’ai donc choisi de partir sur le même thème, mais en mieux.

 

Qu’est-ce que j’entends par mieux?

 

Voici comment proposer un contenu de niveau supérieur:

 

Proposer un contenu plus long

 

Plus vous produirez un contenu riche et long, plus vous aurez de chance de classer votre site sur d’avantages de mots clés peu concurrentiels.

Dans mon cas, les concurrents proposaient pour la plupart une liste ne dépassant pas les 15 réseaux sociaux…

J’ai donc décidé de lister les 100 réseaux sociaux les plus populaires.

Cela me permet de proposer un article de 5400 mots autour du mot clé « réseaux sociaux » et contenant une multitudes de mots clés de longue traîne (peu concurrentiels) donc l’idéal…

 

Proposer un contenu de meilleur qualité

 

Vous pouvez par exemple proposer un article accompagné de jolies illustrations, des photos, des graphiques et des infographies.

Cela aura pour effet de générer au fil du temps plus de partages et récolter des backlinks sans aucun effort de promotion.

Veillez également à fournir plus d’informations que vos concurrents et de meilleur qualité.

 

Proposer un contenu au goût du jour

 

Enfin, le contenu devra être Evergreen (non périssable) et donc cohérent quelque soit le moment où le lecteur le lit, et devra être régulièrement mis à jour.

Si vous respectez ces 3 principes, alors vous aurez sans doute le meilleur article sur le sujet et cela lui permettra d’être beaucoup plus partagé sur les réseaux sociaux et potentiellement d’obtenir naturellement des backlinks.

 

C’est d’ailleurs ce qui s’est passé avec mon article…

 

Bien que j’ai passé 0 minute à promouvoir mon article dans le but d’obtenir des backlinks de qualité, j’ai tout de même récolté 3 backlinks:

 

backlinks

 

Dont un lien contextuel provenant d’un site ayant une Autorité de domaine de 58.

 

da

 

Pourtant l’obtention de backlinks de qualité n’est pas du tout le but premier de « La Technique de la Fourmilière« .

 

Etape n°3: Après la publication, attendez quelques semaines, analysez le trafic et optimisez votre article

 

Pour cette dernière étape, il vous faudra absolument un compte Google Search Console.

Contrairement à une démarche classique qui consiste à faire une recherche de mots clés suivie d’une optimisation « on-page » du contenu produit, la « La Technique de la Fourmilière » fonctionne en Reverse Engineering (c’est à dire à l’envers).

Votre Google Search Console va vous permettre de prendre connaissance des mots clés sur lesquels se classe déjà votre article ainsi que d’une multitude de mots clés sur lesquels votre article pourrait se classer avec un petit effort d’optimisation…

Il vous suffit de suivre les étapes suivantes:

1) Après quelques semaines (après la publication) ouvrez votre compte Google Search Console

 

google search console

 

2) Dans le menu de gauche, cliquez sur « Analyse de la recherche »

 

analyse-recherche

 

3) Puis sélectionnez « Pages »

 

trafic-page

 

4) Ensuite cliquez sur votre article ayant utilisé la Technique de la Fourmilière

 

page

 

Vous remarquerez que l’URL de l’article s’ajoute en dessous du bouton radio « Pages ».

 

page2

 

5) Enfin, cliquez sur le bouton radio « Requêtes » pour voir la liste des mots clés générant le trafic de votre article et cochez également les cases « Impressions », « CTR » et « Position ».

 

requetes

 

Vous verrez ainsi la liste de tous les mots clés utilisés par les visiteurs de votre article ainsi que les positions dans les Serps de Google, les impressions et taux de clic (CTR).

Petit rappel:

Les Clics sont le nombre de clics que votre article a reçu depuis les SERps

Les Impressions  sont le nombre de résultats vus par les internautes

Le CTR (click-through rate ou taux de clic) est le nombre de clics divisé par le nombre d’impressions.

 

La Position vous montre la position moyenne de vos résultats.

 

requetes2

 

Le but de cette 3ème étape est concrètement de regarder tous les résultats qui obtiennent un taux d’impression élevé, mais dont le nombre de clics pourraient être plus élevé grâce à une optimisation du contenu.

Découpons cette étape en trois phases:

 

1) Amélioration du mot clé principal

 

Le mot clé principal est celui présent dans la balise Titre. Dans mon cas, il s’agît de « Liste des Réseaux sociaux » (qui inclut également « réseaux sociaux »).

Cette phase consiste à analyser le TOP 10 des résultats afin d’optimiser le mot clé principal.

Si on analyse les résultats du TOP 10, on remarque le terme « les sites sociaux les plus populaires » qui génère déjà 79 clics par mois avec une position moyenne de 4,5.

J’ai donc plutôt intérêt à rallonger mon mot clé principal de la sorte : « Liste des réseaux sociaux les plus populaires »  afin de booster son positionnement et donc d’améliorer encore plus son trafic.

 

2) Amélioration des mots clés secondaires

 

Les mots clés secondaires sont les mots clés présents dans les balises H1, H2 …, dans l’introduction (premières lignes de l’article, environ 100-150 premiers mots) et également dans la meta description.

Cette phase consiste à regarder les résultats ayant un nombre décent d’impressions mais dont le positionnement pourrait être amélioré (et par conséquent le nombre de clics également). Je vous recommande ainsi de trier les résultats par « nombre d’impressions » (ordre décroissant) et sélectionner tous les mots clés pertinents pour votre article.

 

Dans mon cas, voici (entre autres) quelques mots clés secondaires que je pourrais utiliser dans mon article:

 

medias sociaux

reseaux-sociaux-professionnels

reseau-social-adulte

 

3) Optimisation de l’article en suivant les 3 étapes ci-dessous.

 

a) Inclure le mot clé primaire dans la balise Titre, H1 et dans la conclusion.

b) Inclure les mots clés secondaires dans les balises H2 (et H3 éventuellement), meta description et dans l’introduction de l’article (si possible dans les 150 premiers mots).

c) Essayez d’adapter (de manière la plus naturelle et fluide possible) le contenu afin d’utiliser si possible les variations de mots clés listées dans la Search Console qui sont pertinentes.

NB: Mais attention, j’insiste, tout le contenu doit être naturel et agréable à lire.

 

Etape n°4: Réitérez l’étape 3 de temps en temps…

 

Lorsque vous avez un ou des blogs, la Google Search Console est votre meilleure amie, elle vous dit tout ce dont vous avez besoin pour analyser votre trafic sur les 3 derniers mois.

N’hésitez donc pas à y jeter un oeil au moins tous les mois et réitérer l’étape n°3 de « La Technique de la Fourmilière » quand cela est nécessaire.

 

Maintenant, à vous de jouer

 

J’espère que vous voyez le potentiel que représente La Technique de la Fourmilière pour votre propre site et pour votre entreprise.

La cerise sur le gâteau est que cela ne prend pas beaucoup de temps à implémenter.

C’est le but.

Alors, prêt à essayer?

19 Commentaires

    • Rémi Mondina Répondre

      Avec plaisir, en espérant que vous puissiez reproduire cette technique avec votre propre blog. Si c’est le cas, tenez-moi au courant des résultats!

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci pour votre commentaire! 🙂

  • Alexis Répondre

    Comme d’habitude, un article très travaillé et approfondi. merci.

    Il y a un seul petit point où je ne suis pas d’accord, c’est quand tu dis que cela ne prend pas beaucoup de temps à implémenter.

    Il est vrai que la recherche de mots clés tel que tu le montres ne va pas nous prendre des heures. Cependant, la recherche du thème pour l’article (et des mots clés générés) ainsi que sa rédaction (puis correction, relecture, optimisation) peut prendre beaucoup de temps surtout pour un article long et détaillé.

    Sinon, je testerai cette technique de la fourmilière dès que j’ai du temps et je te remonterai l’info.

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Alexis pour ton commentaire.

      La recherche du thème ne met pas beaucoup de temps non plus, voir étape 5) Descendez jusqu’à la section « Meilleures 5 pages », c’est même très rapide!

      Si tu as le temps ça serait très intéressant d’avoir un retour de ta part, en effet!

      A+

  • Damien Répondre

    On en revient toujours à l’adage « Content is King ». Technique très orientée Inbound Marketing mais qui ne peut être appliquée que si le client est en mesure de proposer du contenu de qualité. Je remarque que c’est souvent là que ça se complique.

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci Damien, oui je suis tout à fait d’accord. En 2017, il n’y a pas d’autres choix que de créer une architecture en silo inversé pour générer du trafic vers l’article puis ensuite sculpter l’autorité du domaine en transmettant le flux d’autorité vers d’autres pages (prestations ou autres pages de blogs) à partir de l’article de blog (que j’appelle « article magnétique).

      Donc de toute façon, toute personne qui négligera le contenu de son blog n’aura jamais un bon référencement naturel.

      La technique de la Fourmilière permet (dans beaucoup de cas) de générer du trafic décent sans pour autant obtenir de backlinks, mais cela dit, pour se classer sur beaucoup de mots clés concurrentiels il faut impérativement promouvoir (avec de l’email outreach & les bons scripts qui vont avec) l’article de qualité auprès des blogueurs + ou – influents pour obtenir de vrais backlinks (de qualité)….

  • masselot Répondre

    allez un petit commentaire de plus sur votre article 🙂

    …intéressant merci…mais cette faute à corriger – en effet l’orthographe fait aussi partie de la qualité et participe à l’expérience utilisateur 🙂

    « C’est d’ailleurs ce qui sait passé avec mon article… » ==> C’est d’ailleurs ce qui s’EST passé avec mon article…

    • Rémi Mondina Répondre

      Merci pour votre commentaire. Je suis vraiment désolé, j’écris souvent quand j’ai un peu de temps et je fais parfois des fautes (pourtant j’étais fort à l’école en orthographe) mais cela dit, comme je parle maintenant français, anglais, chinois et que je commence à papoter en russe donc il m’arrive effectivement de faire des fautes! :/ Et vous avez tout à fait raison: la qualité d’un contenu et les fautes d’orthographe ne font pas bon ménage….

  • Thibaud Lapacherie Répondre

    Franchement un vrai bon article ! Merci de partager la technique. Juste envie de l’essayer maintenant ! 🙂
    Du coup, je suis aller lire dans les grandes lignes ton article sur les réseaux sociaux, étant débutant, je me pose une question toute bête : ton mot clé « réseaux sociaux » apparaît de très nombreuses fois, n’est ce pas déconseillé de base ? J’ai toujours entendu dire ça, et pourtant avec toi ça marche, t’es super bien positionnée !

    • Rémi Mondina Répondre

      Salut Thibaud, merci pour tes encouragements, ça fait plaisir! Oui essaies et dis moi si cela fonctionne bien de ton côté! En fait mon mot clé « Réseaux sociaux » n’apparaît que 34 fois dans l’article, ce qui correspond à une densité de 0.53 %, donc aucun soucis! 🙂

      A très bientôt!

  • Viva conseil Répondre

    Merci beaucoup d’avoir partagé avec nous cet article

    • Rémi Mondina Répondre

      Avec plaisir, en espérant que ma technique vous soit utile!

  • App-Seduction Répondre

    Bonjour Rémi, super article, j’avais dans mon imagination un peu le même processus mais grâce a ton article c’est beaucoup plus clair ! Je cherche un associé douée en SEO pour m’aider à faire grimper le referencement natuel du site app-seduction.com (qui sert présenter les applications mobile que je développe et a pousser au téléchargement) Serais tu intéressé ?

    • Rémi Mondina Répondre

      Bonjour et merci pour ce commentaire. Ravi que cela t’aide! Envoie moi un email pour parler de ton projet ça sera plus simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible.

65 Partages
Partagez7
Tweetez29
+11
Enregistrer
Partagez28